Menu
SIFER 2021
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

455 M€ pour pérenniser les petites lignes en Bourgogne–Franche-Comté

455 M€ pour pérenniser les petites lignes en Bourgogne–Franche-Comté
Lignes des hirondelles
Par CB, le 5 mars 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
L’Etat vient de signer un protocole d’accord entre la région Bourgogne–Franche-Comté et SNCF Réseau visant à pérenniser 644 km de lignes de dessertes fines du territoire. 14 lignes sont concernées, pour 455 M€ de travaux étalés sur 10 ans.

Dans la continuité des protocoles d’accord signés en février 2020 avec les régions Grand Est, Centre-Val de Loire et Sud, ce nouveau protocole vise à pérenniser 435 km de lignes de dessertes fines du territoire. Plus précisément, il s’agit des lignes :
- Nevers – Montchanin (VFCEA)
- Gilly-sur-Loire (limite AURA) – Paray-le-Monial
- Paray-le-Monial – Chauffailles (limite AURA)
- Paray-le-Monial – Montchanin
- Cravant-Bazarnes – Avallon
- Cravant-Bazarnes – Clamecy
- Clamecy – Corbigny
- Lure – Luxeuil – Bains-les-Bains (limite Grand Est)
- Besançon – Morteau – Le Locle (limite Suisse)  dite ligne des Horlogers
- Frasne – Pontarlier – les Verrières (limite Suisse)
- Belfort – Delle
- Franois – Arc-et-Senans  (ligne du Revermont)
- Étang-sur-Arroux – Autun
- Andelot – Champagnole – Morez – Saint-Claude (ligne des Hirondelles)


Ce protocole d’accord sera suivi de d’accords de financement précis (CPER et future contractualisation sur les infrastructures post 2022). Les coûts des travaux nécessaires et estimés aujourd’hui à 477 M€ seront ensuite précisés dans des conventions de financement, qui seront signées pour chaque ligne avant chaque chantier. Pour rappel, ces accords personnalisés avec les Régions et le gestionnaire de réseau visent à garantir que les travaux de régénération de ces lignes seront bien effectués sur un horizon de 10 ans, et qu’elles resteront ouvertes. Ils s’inscrivent dans un programme national mis en place suite à l’état des lieux des petites lignes réalisé en 2019 dans le cadre de la mission confiée au préfet Philizot. Sont concernées ici les lignes de 2e catégorie, soit les lignes d’intérêt régional disposant encore d’un service voyageur régulier mais menacées de ralentissement ou de fermeture à court terme en raison de leur vétusté. Les deux autres catégories de lignes de dessertes fines correspondant respectivement aux lignes présentant un caractère structurant pour le territoire et dont la rénovation sera financée par exclusivement par SNCF Réseau et les lignes qui pourront faire l’objet d’expérimentation et de financement de la part des Régions.
 
Toute l'information de cette rubrique est dans :
BTP Rail
Le magazine dédié exclusivement aux travaux d’infrastructures ferroviaires et de transports guidés urbains.
Découvrir
Acheter un numéro
À lire également
Des tramways flambant neuf pour la ligne T1
Des tramways flambant neuf pour la ligne T1
Île-de-France Mobilités et la RATP passent commande auprès d’Alstom Transport pour le renouvellement des rames de tramways de la ligne T1. Au total, le marché comprend un maximum de 120 tramways pour un montant de 310 millions d’euros.
Pelles RR Mecalac : la force du choix !
Pelles RR Mecalac : la force du choix !
Le constructeur basé en Haute-Savoie frappe un grand coup en lançant sa toute nouvelle gamme, la série MRail, riche de 4 modèles. De quoi consolider sa position d'acteur majeur dans le domaine des travaux ferroviaires.
Rolanfer devient Lorrainfer
Rolanfer devient Lorrainfer
Le constructeur Rolanfer qui appartient depuis le mois de mai 2021 au groupe Thierry Torti Holding (TTH) change de nom et s’appelle désormais Lorrainfer.
LGV Montpellier-Perpignan : vers une enquête publique fin 2021
LGV Montpellier-Perpignan : vers une enquête publique fin 2021
Le projet de ligne à grande vitesse entre Montpellier et Perpignan se dessine avec le bouclage du tour de table financier. La clé de financement s’avère identique à celle des LGV Marseille -Nice et Bordeaux -Toulouse.
La réalité augmentée au service de la sécurité et de la formation
La réalité augmentée au service de la sécurité et de la formation
La société belge Transurb Simulation, active dans les solutions de mobilité ferroviaire et urbaine ainsi que dans la simulation ferroviaire, participe au prochain salon Sifer. L’occasion pour elle de revenir sur deux solutions proposées aux gestionnaires de réseaux.
CML et Daxi, le duo gagnant d’Infrabel
CML et Daxi, le duo gagnant d’Infrabel
Le consortium réunissant CML Industrie et Daxi a remporté deux marchés internationaux lancés par Infrabel face à ce qui se fait de mieux dans le domaine du génie ferroviaire en Europe. Ses deux faits d’arme? Une machine révolutionnaire pour changer les rails et une rame de wagons bi-benne tout aussi ingénieuse pour le déchargement de ballast sur la voie.
Les produits et solutions ferroviaires HARTING France
Les produits et solutions ferroviaires HARTING France
HARTING France propose des technologies de connexion ingénieuses, assurant la transmission de données, de signaux et de puissance dans les applications ferroviaires. Ces solutions, présentées lors du salon Sifer, feront également l’occasion d’un webinaire ce jeudi 14 octobre.
Tous les articles RAIL
Inscrivez-vous aux Trophées de la Distribution de Matériels
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.