Offre Silver (à partir de 8,90 €)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

SNC-Lavalin, locomotive du projet East West Rail

SNC-Lavalin, locomotive du projet East West Rail
Voies désaffectées de la future ligne reliant Oxford à Cambridge
Par CB, le 11 février 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
La firme d’ingénierie québécoise SNC-Lavalin et ses partenaires ont obtenu un contrat collaboratif d’une valeur de 1,3 milliard $ (1,07 Md€) pour la 2e phase du projet East West Rail au Royaume-Uni. 

La phase 2 du projet East West Rail, l’un des plus grands projets ferroviaires au Royaume-Uni, vise à relier à l’horizon 2025 les villes anglaises d’Oxford et Cambridge. Cette opération comprendra la construction d’une nouvelle voie ferrée s’étendant sur 65 km, d’un viaduc, de deux nouvelles gares et de 16 ouvrages d’art. En vertu de ce contrat de construction, de nouveaux rails seront notamment posés sur les voies ferrées désaffectées n’ayant pas assuré de transport de passagers depuis 1968.

SNC-Lavalin sera responsable de la conception multifonctionnelle, de la gestion du développement, de l’installation de signalisation et de la conception du réseau électrique et des systèmes de télécommunications. « Le projet East West Rail, mis en œuvre dans le cadre d’un accord de partenariat, représente un important pas en avant dans la stratégie de SNC-Lavalin visant à mettre sur pied d’importants programmes d’infrastructure pour nos clients mondiaux, tout en nous permettant d’abandonner une fois pour toutes le modèle de contrat clé en main à prix forfaitaire », a indiqué Ian L. Edwards, président et chef de la direction de SNC-Lavalin. « Ce modèle est un excellent exemple de la façon dont notre expertise peut aider à réaliser les projets de nos clients, avec un niveau de risque équilibré et limité, tout en travaillant de manière unie. À l’avenir, il s’agira d’un modèle applicable à l’ensemble de nos activités », a-t-il ajouté.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Outre SNC-Lavalin, les partenaires dans ce projet sont Laing O’Rourke, Volker Rail et Network Rail, le propriétaire et l’exploitant de l’infrastructure ferroviaire du Royaume-Uni.

 

Toute l'information de cette rubrique est dans :
BTP Rail
Le magazine dédié exclusivement aux travaux d’infrastructures ferroviaires et de transports guidés urbains.
Découvrir
Acheter un numéro
À lire également
Oc’Via Maintenance, la cheville ouvrière du CNM [1/2]
Oc’Via Maintenance, la cheville ouvrière du CNM [1/2]
Et si l’avenir de la maintenance d’infrastructures ferroviaires se jouait sur la ligne du CNM ? Une maintenance qui serait agile et dynamique, et qui évoluerait en fonction des données remontées du terrain. C’est en tout cas ce qui ressort d’une discussion tenue à bâton rompu avec Bruno Dabilly, président d’Oc’Via Maintenance et Olivier Mari son directeur technique.
Optimiser ses plannings travaux
Optimiser ses plannings travaux
Sur l’opération « Avenir Métro Lyon », lancé en janvier 2017, et visant à automatiser les lignes B et D du métro, les équipes Infra d’Alstom ont relevé le défi du « chantier connecté » en utilisant une solution de reporting signée Finalcad.
Livraison du dépôt de maintenance Vespucio Norte au Chili
Livraison du dépôt de maintenance Vespucio Norte au Chili
Après un an de travail, la filiale chilienne d’ETF/Colas Rail a terminé la construction du système ferroviaire du nouveau dépôt de la ligne 2 : Vespucio Norte. Après un premier passage réussi d’une rame de métro, le dépôt sera officiellement mis en service en mai 2021.  
Oc’Via Maintenance, la cheville ouvrière du CNM [2/2]
Oc’Via Maintenance, la cheville ouvrière du CNM [2/2]
Terrain d’expérimentations, laboratoire d’idées, incubateur d’innovations, poisson pilote de la maintenance 2.0. Et si l’avenir de la maintenance d’infrastructures ferroviaires se jouait sur la ligne du CNM ? Une maintenance qui serait agile et dynamique, qui évoluerait en fonction des données remontées du terrain. Des données nettoyées, structurées, labellisées qui nourriraient des algorithmes d’apprentissage à même de détecter en temps réel des dérives ou encore de pointer les signes avant-coureurs de défaillances.
IDF Mobilités & RATP : 21,2 Md€ sur 4 ans
IDF Mobilités & RATP : 21,2 Md€ sur 4 ans
Les conseils d’administration d’Île-de-France Mobilités et de la RATP viennent d’approuver le nouveau contrat d’exploitation et d’investissements pour la période 2021 – 2024. Avec à la clé, des investissements en hausse, de nouveaux indicateurs de performance et des objectifs de service ambitieux.
Créer une filière  Signalisation ferroviaire
Créer une filière "Signalisation ferroviaire"
Réagissant à l’absence de formation initiale dédiée aux études en signalisation ferroviaire, et alors même que ces métiers sont en forte tension, le SERCE met en place un premier parcours pédagogique en partenariat avec l’organisme de formation Omnifer.
Les inscriptions sont ouvertes
Les inscriptions sont ouvertes
Du 24 au 25 mars 2021, la nouvelle plateforme digitale dédiée à l'industrie ferroviaire européenne présentera des fonctionnalités optimisées pour faire des affaires et découvrir les derniers développements au cœur de l’industrie. 
Tous les articles RAIL
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.