Offre Silver (à partir de 8,90 €)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
FR
|
EN
Menu

RAIL
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

CDG Express : un projet arrêté ?

Partager :
CDG Express : un projet arrêté ?
Par CB, le 11 novembre 2020
Nos newsletters gratuites ›
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Le tribunal administratif de Montreuil vient d’annuler l’autorisation environnementale qui octroyait une dérogation au Code de l’environnement pour créer le CDG Express, liaison de 32 km qui doit relier en 20 minutes la Gare de l’Est, dans le centre de Paris, au terminal 2 de l’aéroport de Roissy.

Tangage et roulis sur le CDG Express ! Selon une décision consultée lundi 9 novembre par l’AFP, la justice administrative a partiellement annulé l’arrêté autorisant les travaux de la ligne ferroviaire qui doit relier l’aéroport de Roissy Charles-de-Gaulle au centre de Paris. Cet arrêté, signé le 11 février 2019 par les préfets de Paris, Seine-Saint-Denis, Seine-et-Marne et du Val-d’Oise octroyait une dérogation au code de l’environnement pour créer le CDG Express. La dérogation s’appuyait sur le principe sine qua non que le projet ferroviaire répondait à un « intérêt public majeur » et pouvait à ce titre traverser des zones où vivent des espèces protégées. Or le tribunal vient de remettre en question les deux grandes raisons d’être du projet, à savoir les prochains Jeux olympiques de Paris 2024 et une meilleure desserte vers Roissy. La première ne se justifiant plus car la mise en service du CDG Express a été décalée à fin 2025 pour limiter les perturbations liées aux travaux en particulier pour le RER B. Quant à la deuxième, elle ne tiendrait plus non plus dans la mesure où le tribunal a pointé dans son jugement qu’en raison de la pandémie de Covid 19, il n’apparaît pas « qu’une reprise de la croissance de trafic aérien puisse être anticipée à la date prévisible de mise en service de l’infrastructure litigieuse ». Le projet du CDG Express ne peut donc être regardé « comme constituant une infrastructure indispensable ».
Dans ce contexte, et « si les chantiers non concernés par cette dérogation peuvent se poursuivre » a réagi le gestionnaire d’infrastructure (GI) chargée du CDG Express, ils sont pour le moment arrêtés dans toutes les zones où il y a des espèces protégées. Sollicités par l’AFP, la préfecture d’Ile-de-France et le ministère des Transports n’ont pas réagi dans l’immédiat, tandis que SNCF Réseau, chargé des travaux, s’est refusé à tout commentaire. Nul doute cependant que le GI fera appel de la décision. Ce dernier précisant travailler à « identifier les adaptations nécessaires pour les chantiers concernés ».
 
Toute l'information de cette rubrique est dans :
BTP Rail
Le magazine dédié exclusivement aux travaux d’infrastructures ferroviaires et de transports guidés urbains.
Découvrir
Acheter un numéro
  BTP ça tourne traverse les siècles
+ de vidéos BTP ça tourne
Dernier numéro
N° 36
Sommaire
Découvrir
J'achète un numéro (15 €)
À lire également
La ligne L se refait une beauté
La ligne L se refait une beauté
Dans le cadre du programme VigiRail 2021, 11 appareils de voies vont être supprimés et 450 m de voies renouvellés aux abords de la gare de Clichy-Levallois. C’est l’entreprise TSO qui est aux commandes de ce chantier.
Thales tranche le nœud digital de Stuttgart
Thales tranche le nœud digital de Stuttgart
Thales a remporté un marché englobant la réalisation d’ici la fin 2025 des modules 1 et 2 du projet « Noeud digital de Stuttgart ». Le contrat d’environ 127 millions d’euros constitue une première étape visant à digitaliser le système de signalisation de la Deutsche Bahn.
6 M€ pour pérenniser les lignes de fret dans le Morvan
6 M€ pour pérenniser les lignes de fret dans le Morvan
Une convention de financement d’un montant de 6 millions d’euros a été signée le 4 février 2021, afin de réaliser les travaux nécessaires à la pérennisation des lignes capillaires fret Nevers-Arzembouy et Cercy-Corbigny-Clamecy.
Taxi volant : un 1er décollage prévu dès juin 2021
Taxi volant : un 1er décollage prévu dès juin 2021
Une trentaine de lauréats de l’appel à manifestation d’intérêt international pour la structuration d’une filière de mobilité aérienne urbaine viennent d’être choisis par Choose Paris Région, ADP et la RATP. Les candidats rejoignent le constructeur Volocopter, premier candidat à se positionner comme partenaire au mois de septembre 2020, et premier à faire des essais en vol sur l’aérodrome de Pontoise – Cormeilles-en-Vexin.
Un terrier artificiel pour le blaireau d’Europe
Un terrier artificiel pour le blaireau d’Europe
Pouvant occasionner, dans le cas extrême, des fontis au niveau de la plateforme ferroviaire, SNCF Réseau en partenariat avec la Ligue pour la Protection des Oiseaux Alsace, expérimente un terrier artificiel pour le blaireau d’Europe, le long de la ligne de Colmar à Neuf-Brisach.
Rénovation de la ligne Retiers - Châteaubriant
Rénovation de la ligne Retiers - Châteaubriant
Après le renouvellement de la portion Rennes - Retiers en 2019, c'est au tour de la section Retiers-Châteaubriant, soit 26 km, d'être bichonnée afin qu'elle retrouve l'ensemble de ses fonctionnalités d’ici la fin de l’été 2021. 
Egis poursuit son développement au Mexique
Egis poursuit son développement au Mexique
Le groupe a remporté en groupement avec deux ingénieries locales le contrat de supervision des travaux du « Tramo 4 » du gigantesque projet ferroviaire Tren Maya.
Tous les articles RAIL
Événements
Bio360
24 Mars 2021
EuroRail Hub DIGITAL
24 Mars 2021
Rencontres Produrable - 100 % Digital
29 Mars 2021
+ d'événements
Emploi
- Chef de chantier travaux publics
- Dessinateur-projeteur / Dessinatrice-projeteuse du BTP
- Électricien / Électricienne du bâtiment
- Manoeuvre travaux publics
+ d’offres
Vous cherchez un métier, un emploi, découvrez sur notre site emploi nos reportages sur des profils métiers.
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.