Menu
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

Fret : préparer le futur

Fret : préparer le futur
Par CB, le 9 juin 2020.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Pour préparer le fret ferroviaire français du futur, la coalition 4F propose un plan de relance global visant à doubler la part des marchandises transportées par le rail en France d’ici 2030.

L’alliance 4F, « Fret Ferroviaire Français du Futur », réunit tous les acteurs de la filière en France afin de structurer un ensemble de mesures nécessaires à la sauvegarde et au développement du fret ferroviaire. Dans le contexte de la relance post covid-19 et du temps long de la planification et de la sobriété carbone, 4F porte l’ambition de doubler la part du ferroviaire dans le transport de marchandises en France pour passer à 18 % en 2030. Ce rattrapage éviterait un écart trop important entre la France et les pays européens les plus avancés en la matière (Autriche 32 %, Suisse 35 %, Allemagne 18 %), et constituerait un progrès tangible pour mieux concilier économie et écologie dès maintenant. « Le temps est donc venu de prendre des mesures alternatives à l’écotaxe, valorisant l’apport écologique du rail auprès des marchés et des logisticiens » annonce l’alliance dans un communiqué.

Trois niveaux d’intervention
Au-delà des mesures nécessaires à court terme pour aider les entreprises à surmonter les pertes importantes des six derniers mois, le plan nécessite une mobilisation sur trois niveaux d’intervention : les opérateurs de fret eux-mêmes, prêts à innover et à prendre le risque entrepreneurial de reconquête du fret en France ; SNCF Réseau, qui, en lien avec ces opérateurs, donne priorité à la qualité de service, et dispose des moyens d’investir dans la rénovation du réseau ; et l’Etat qui, comme le font d’autres pays, doit accompagner la décarbonation du secteur des transports et, à ce titre, appuyer la compétitivité de la composante ferroviaire au sein d’une chaîne logistique plus durable.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Un programme d’actions
Réunis à plusieurs reprises ces dernières semaines pour préparer la sortie de crise sanitaire, les membres de la coalition 4F finalisent en priorité la définition des actions qui seront nécessaires dès 2021, à chacun de ces trois niveaux, pour permettre le maintien d’une filière dynamique et performante à moyen terme. Selon 4F, le développement du fret ferroviaire se fera par le triplement des offres de transport combinant plusieurs modes (la route, le rail, le maritime et le fluvial) avec des complémentarités plus fortes au service d’une chaîne logistique terrestre à la fois plus performante et plus verte. Ce modèle de transport multimodal a vocation à constituer un atout pour le développement et la relocalisation d’industries favorisant l’emploi local et l’économie territoriale. Au niveau des pouvoirs publics, l’appui demandé prendrait la forme d’un cocktail de plusieurs mesures: augmentation et pérennisation de l’aide au transport combiné, création d’une aide au wagon isolé, augmentation de la prise en charge d’une partie des péages d’utilisation du réseau ferroviaire, plan de modernisation des infrastructures nationales et de rénovation/sauvegarde des lignes capillaires et installations embranchées desservant les industries, soutien aux projets de décarbonation, labellisation de modes de transport verts...
« En écho à la Conférence Citoyenne sur le climat, un plan de relance du fret ferroviaire, porté par l’Etat et l’Europe, relayé par les Régions, serait un signal politique fort qu’attendent les marchés et les territoires ».
 

Toute l'information de cette rubrique est dans :
BTP Rail
Le magazine dédié exclusivement aux travaux d’infrastructures ferroviaires et de transports guidés urbains.
Découvrir
Acheter un numéro
À lire également
Trains de nuit : l’Etat se réveille
Trains de nuit : l’Etat se réveille
À la suite du voyage du Premier ministre à bord du premier train de nuit Paris-Nice, le gouvernement a dévoilé aujourd’hui un rapport qui propose la création d'un réseau de trains de nuit constitué de 20 lignes nationales et 5 lignes internationales. Reste à les financer avertit le collectif Oui au train de nuit.
RNTP 2021 : 4 questions à Jean-Michel Lattes
RNTP 2021 : 4 questions à Jean-Michel Lattes
Toulouse accueillera les RNTP du 28 au 30 septembre. L’équipe en charge de la communication de ce salon fort attendu par la profession en a profité pour interroger Jean-Michel Lattes, président de Tisséo Collectivités et de Tisséo Ingénierie, vice-président de Toulouse Métropole et 3e adjoint au Maire de Toulouse.
Thales modernise le métro transalpin de Brescia
Thales modernise le métro transalpin de Brescia
Thales accompagne l’exploitant du métro lombard de Brescia (Italie) dans l’évolution technologique de son infrastructure, en installant un système décisif de traitement en temps réel des vidéos produites par les caméras embarquées, améliorant ainsi la sécurité des voyageurs.
Thales et ferroviaire : vers un divorce ?
Thales et ferroviaire : vers un divorce ?
Trop diversifié selon certains investisseurs, le fleuron national s’apprêterait à vendre son activité de signalisation ferroviaire. Une opération qui pourrait lui rapporter 1,5 Md€.
25 km de RVB entre Laroche-Migennes et Auxerre
25 km de RVB entre Laroche-Migennes et Auxerre
SNCF Réseau réalise d’importants travaux de modernisation de la voie entre Laroche-Migennes et Auxerre. Ces travaux, qui consistent à renouveler 25 kilomètres de voies, se dérouleront du 29 mars au 10 juillet 2021, et représentent un investissement de 44M€ financés en fonds propres.
NGE efface les traces de la tempête Alex
NGE efface les traces de la tempête Alex
Dans la vallée de la Roya, très touchée lors de la tempête Alex du 2 octobre 2020, les équipes de NGE Fondations ont travaillé d’arrache-pied pour remettre en état les infrastructures ferroviaires. Compte-rendu.
3,5 Md€ actés pour la LNPCA
3,5 Md€ actés pour la LNPCA
La concertation complémentaire entre l’Etat et les collectivités a abouti à un accord de financement des phases 1 et 2 de la ligne nouvelle Provence-Côte d’Azur avec l’objectif de lancer l’enquête publique fin 2021.
Tous les articles RAIL
Inscrivez-vous aux Trophées de la Distribution de Matériels
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.