Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

RAIL
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

La croissance verte doit embarquer le transport combiné

Partager :
La croissance verte doit embarquer le transport combiné
Par CB, le 4 mai 2020
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Rail
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Le groupement national des transports combinés, GNTC, appelle les pouvoirs publics à s’engager fortement dans le développement du transport multimodal. Un levier essentiel selon lui pour « combiner » reprise économique et croissance verte.

Le secteur du transport combiné Rail-Route et Fleuve-Route est aujourd’hui en première ligne dans la crise sanitaire et économique que vit notre pays et son rôle apparaît de jour en jour toujours plus essentiel dans la chaîne logistique française en permettant d’acheminer des produits de première nécessité issus de secteurs stratégiques comme l’agroalimentaire, la chimie ou la pharmacie. Mais qu’en sera-t-il de demain ? Le secteur saura-t-il capitaliser sur cette crise inédite pour devenir un des leviers essentiels de la croissance verte appelée de nos vœux pour le monde à venir ? C’est en tout cas le sentiment du GNTC qui, par la voix de son président Dominique Denormandie, considère que la multimodalité est une chance à ne pas rater. Bien plus, le groupement estime que cette crise sans précédent, pourrait être l’occasion de changer l’écosystème de transport, de mettre en avant l’intermodalité et une logique de complémentarité entre les modes de transport de marchandises afin construire un monde de demain vertueux et responsable à l’égard de notre planète. « Pour reprendre des propos passés qui se confirment aujourd’hui, l’alignement des planètes en faveur du combiné n’a jamais été aussi présent. Nous répondons positivement à tous les enjeux de société du moment et le potentiel de report modal n’est plus à démontrer. Tout ce qui pourra être mis en œuvre d’un point de vue environnemental doit être fait. Il faut considérer cette crise actuelle comme un marqueur pour nous faire prendre conscience d’une crise climatique à venir dont les conséquences pourraient être encore bien plus graves pour l’humanité » écrit Dominique Denormandie.

Des atouts bien connus
Alliance de l’efficacité économique et écologique, flexibilité, résilience, souplesse, massification, capacité d’emport, décarbonation, relocalisation de l’emploi… Grâce à l’intermodalité, ce sont des gains en termes de tonnes de CO2 économisées (– 85 % d’émissions par rapport au tout routier), plusieurs milliards d’euros d’externalités négatives évitées chaque année, d’accidents de la route ou de pollution atmosphérique… « Cette crise a aussi permis de faire le constat de l’arrivée de nouveaux chargeurs et transporteurs sur le mode combiné. C’est une tendance positive qui va de toute évidence s’accroître » estime le président du GNTC. Dans cette logique, l’objectif du groupement est simple : faire en sorte qu’il soit aussi facile pour un chargeur ou un transporteur de mettre sa marchandise sur un train ou une barge que sur un camion. Pour ce faire, du point de vue opérationnel, le GNTC juge que la qualité des sillons et du service ferroviaire est un critère absolument essentiel pour la reprise d’activité économique, qui doit être garantie par SNCF Réseau. A terme, c’est un plan massif de modernisation et d’investissements sur le réseau qui est ainsi attendu par tous les acteurs de notre secteur. In fine, dans cette perspective à la fois au niveau national et européen, notamment dans la démarche Green Deal, le GNTC souhaite la mobilisation de toutes les parties prenantes de la filière, transporteurs routiers comme opérateurs de transport combiné, entreprises ferroviaires, gestionnaires d’infrastructure, chargeurs, grand public, pour obtenir une reconnaissance de la filière à travers un soutien et un engagement fort des pouvoirs publics.
 

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
  Ripage express en gare de Villejuif : Partie I
+ de vidéos BTP ça tourne
Le flash info du BTP
À lire également
Ouverture à la concurrence : Keolis remporte un contrat… en Australie
Ouverture à la concurrence : Keolis remporte un contrat… en Australie
Keolis Downer, la filiale australienne de l’opérateur, a obtenu le contrat d'exploitation et de maintenance du réseau ferroviaire d’Adélaïde, attribué pour la première fois à une entreprise privée, qui débutera le 31 janvier 2021.
Le Qatar est d’argent, mais son métro est d’or !
Le Qatar est d’argent, mais son métro est d’or !
La ligne Or du métro de Doha, l’une des trois lignes du réseau de métro automatique de la capitale du Quatar, a été ouverte au public le vendredi 21 novembre. Longue de 14 km, elle sera exploitée durant 20 ans par RKH Qitarat, la joint-venture constituée de RATP Dev, Keolis et Hamad Group.
Atos livre un nuage à Network Rail
Atos livre un nuage à Network Rail
Atos, leader international de la transformation digitale, vient d’annoncer la signature d’un contrat avec Network Rail afin de développer, livrer et gérer une nouvelle plateforme digitale de cloud privé qui soutiendra les opérations du fournisseur d'infrastructure ferroviaire britannique.
Nouveau coup dur pour l’HS2 !
Nouveau coup dur pour l’HS2 !
Le chantier de ligne à grande vitesse britannique HS2 est de nouveau au centre d'une polémique alors qu'un haut responsable du parti travailliste a publié un rapport étrillant HS2 Ltd, la société en charge du projet, en raison notamment d’une escalade de coûts.
Reprise des transports : « Il faut lever certaines incertitudes ! »
Reprise des transports : « Il faut lever certaines incertitudes ! »
A 3 jours de la sortie du confinement, la commission sénatoriale de l’aménagement du territoire et du développement durable s’inquiète que le cadre réglementaire précisant les mesures sanitaires à appliquer dans les transports n’ait toujours pas été défini. Elle pointe des inconnues de taille.
14e TBDD : SNCF s’engage.
14e TBDD : SNCF s’engage.
Pour cette 14e édition, les Trophées s’enrichissement de 3 nouveaux prix dont le prix « Mobilité » parrainé par la SNCF. Celui-ci fera la promotion des projets bretons les plus innovants en matière d'environnement, autour des différentes solutions de mobilité douce.
Flexibilité et robustesse : les maîtres mots chez Unac
Flexibilité et robustesse : les maîtres mots chez Unac
Après avoir mis sur le marché la première remorque ferroviaire homologuée SNCF, le constructeur Unac a placé le curseur encore plus haut avec sa nouvelle gamme FlexTrailer. Conçu pour être tracté par la pelle hydraulique CAT M323F (1), ce nouvel équipement offrant de nombreuses possibilités de configuration semble bien parti pour s’imposer comme la nouvelle référence sur le marché. Explications.
Tous les articles RAIL
Tous nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
Congrès IDRRIM 2020
29 Septembre 2020
Salon Des Professionnels de l’Amiante
29 Septembre 2020
États Généraux de la chaleur solaire 2020
29 Septembre 2020
+ d'événements
Emploi
- Chef de chantier
- Manoeuvre bâtiment
- Chef de chantier bâtiment
- Manoeuvre bâtiment
+ d’offres
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.