Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

RAIL
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

Autoroutes ferroviaires : la voie verte à emprunter !

Partager :
Autoroutes ferroviaires : la voie verte à emprunter !
Par CB, le 29 novembre 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Rail
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Conscient des enjeux environnementaux actuels et conformément à sa mission et à sa stratégie, VIIA l’opérateur d’autoroute ferroviaire de SNCF a choisi de devenir le premier transporteur terrestre longue distance neutre en carbone dès 2020.

Créée en 2012 par SNCF Logistics, l’opérateur d’autoroutes ferroviaires VIIA fait un pari fort et engagé en étant le premier opérateur ferroviaire qui s’engage à neutraliser ses émissions directes et indirectes y compris celles de ses sous-traitants. Si faire le choix de la multimodalité offre déjà la possibilité de minimiser son impact sur l’environnement (94 % d’émission de CO2 en moins par rapport au transport routier), VIIA veut par ce plan d’action aller plus loin encore dans sa stratégie de neutralité carbone en incluant dans son plan des actions aussi diverses que la mise en place d’une démarche d’achats durables, la poursuite des études concernant l’installation d’énergies alternatives sur sites et de nouvelles technologies moins énergivores ou encore l’élargissement de la formation écoconduite routière aux collaborateurs. « En 2019, VIIA a par exemple réalisé des audits d’efficacité énergétique, installé des ampoules LED sur la plateforme du Boulou, acquis un tracteur électrique et passé 40 % du parc de véhicules de fonction et de service à l’électrique » énonce Thierry Le Guilloux, président de VIIA.
Une approche qui répond également à la demande croissante des transporteurs et de leurs clients chargeurs en quête de solutions de transport les plus neutres en termes d’émission carbone. C’est ainsi que Lohr Industries fournisseur majeur de wagons d’autoroutes ferroviaires basé en Alsace, et Aproport, partenaire à Mâcon, ont rejoint VIIA dans cette démarche de neutralité en participant aux projets de préservation de l’environnement.

Le périmètre de neutralité
Le périmètre de neutralité comprend les émissions liées à l’activité de transport des semi-remorques par le train, comme l’énergie consommée pour la traction des trains, pour le fonctionnement des plateformes multimodales et dans les bureaux, les émissions réalisées à l’occasion de la construction et de la maintenance des matériels roulants, les émissions liées à la manutention des semi-remorques chez les sous-traitants, et les déplacements domicile-travail et professionnels. Monica Velandia, Responsable RSE VIIA précise : « Seules les émissions réalisées pour la construction et la maintenance des infrastructures, ferroviaires et terminales, ne sont pas incluses dans le périmètre ».

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Les actions menées en local
Conscient que les premières actions menées en 2019 sont un premier pas incomplet dans une démarche écoresponsable qui peut prendre plusieurs années pour atteindre le point zéro, VIIA a décidé de compenser dès maintenant à travers plusieurs projets l’impact des émissions qui n’ont pas pu être neutralisées (émissions résiduelles). Deux approches ont été retenues : une approche locale au plus près des plateformes ferroviaires et une approche à l’international dans des pays en développement auprès des populations les plus exposées au réchauffement climatique.
En France, en partenariat avec l’Office National des Forêts, des actions de plantations dans des zones fragilisées par le changement climatique seront réalisées cet hiver. Celles-ci concernent dans un premier temps 6 hectares de forêt à Boulogne-sur-Mer où 7 800 arbres seront plantés, un hectare soit 650 arbres à Saint Vital, un autre hectare pour une plantation de 1 600 arbres dans la Forêt de Fanges, à 80 km du Boulou, et enfin 1 800 arbres à Fausses-Reposes, à proximité de Levalois-Perret
Mentionnons également qu’au Luxembourg, aux abords du terminal intermodal de Dudelange, l’entreprise d’autoroutes ferroviaires a signé un partenariat avec la Fondation Hëllef fir d’Natur. Il a pour objectif le lancement d’actions de reboisement forestier d’un versant de la vallée de l’Our dans la forêt de Dasbourg-Pont au Luxembourg. En 2019, la participation consiste en la plantation d’un hectare avec 533 arbres (ormes, érables, frênes, tilleuls et hêtres).

L’engagement de VIIA à l’international
Enfin, VIIA a également souhaité soutenir un projet certifié Label VCS (Verified Carbon Standard) à l’international auprès de communautés impactées directement par les sujets climatiques et environnementaux, bénéficiant de moyens matériels et financiers limités pour y faire face. Après un vote soumis à l’ensemble des collaborateurs VIIA, le projet Floresta de Portel permettant la sauvegarde d’une partie de la forêt Amazonienne a été choisi. Cet engagement permettra à terme de protéger 2 000 hectares de forêt, préserver la faune et la flore, créer des emplois locaux et développer des connaissances sur les techniques d’agroforesterie et sur le droit foncier auprès des populations locales.



VIIA pilote les 8 lignes d’autoroutes ferroviaires actuellement en service :
– Aiton (Chambéry) – Orbassano relie les 175 km entre la France et l’Italie en 3 h depuis 2003 avec 4 AR/j.
– Bettembourg (Lux) – Le Boulou, en service depuis 2007, réalise trois AR/j sur une distance de 1 045 km en 15 h.
– Calais – Le Boulou, mise en service en mars 2016, opère jusqu’à 2 AR/j sur une distance de 1 470 km en 23 h.
– Calais – Orbassano (Turin), ouverte en novembre 2018, parcourt 1 150 km en 18 h avec 5 AR/s.
– Barcelone – Bettembourg (Lux), 1re autoroute ferroviaire au départ d’Espagne, inaugurée le 19 février 2019, couvre 1 219 km en 22 h avec 5 AR/s.
– Mâcon – Calais et Mâcon – Le Boulou, inaugurées le 19 mars 2019 constituent le premier arrêt sur une ligne d’autoroute ferroviaire, avec 5 AR/s, plus de 500 km de distance parcourue sur chaque tronçon pour un trajet d’environ 14 h par ligne.
– Sète – Bettembourg qui connecte le Port de Sète au Luxembourg avec 1 AR/s, pour une distance d’environ 830 km et 18 h de trajet.

 

©VIIA
  Ripage express en gare de Villejuif : Partie I
Qu'est-ce qu'un ripage ? En quoi consiste cette opération ? A travers l'exemple du creusement du tunnel de la ligne 15 Sud, entre Villejuif-Institut Gustave Roussy et Villejuif Louis Aragon, nous vous proposons de découvrir, en deux vidéos, comment le tunnelier Amandine, qui a percé la paroi de la gare le 22 juin dernier, a pu être ripé jusqu'au tympan de rédémarrage où il vient de reprendre aujourd'hui son creusement. 
+ de vidéos BTP ça tourne
Le flash info du BTP
Nos magazines
Accéder au kiosque
À lire également
SNCF Réseau adapte ses plans de transports
SNCF Réseau adapte ses plans de transports
Le gestionnaire d’infrastructure se mobilise pour assurer la continuité du fonctionnement du réseau ferroviaire.
Ligne Clisson - Cholet : dernier volet de l’opération
Ligne Clisson - Cholet : dernier volet de l’opération
Si la phase des travaux principaux de modernisation de la ligne ligérienne a été réceptionnée en avril 2019, celle concernant les équipements de signalisation se poursuit en ligne exploitée jusqu'en décembre 2020.
RILA ou le contrôle géo-spatial des voies ferroviaires
RILA ou le contrôle géo-spatial des voies ferroviaires
Fugro, le leader mondial de la géo-data, propose aux gestionnaires de réseaux un système d’analyse de leurs infrastructures ferroviaires, le RILA. Son rôle, sonder les voies ferrées pour en connaître l’exacte positionnement. Focus.
[Droit de réponse] : sur le tramway du Grand Nancy
[Droit de réponse] : sur le tramway du Grand Nancy
Suite à l’article publié le 18 mars 2020 sous le titre Tramway du Grand Nancy, il faut le Fer !, Pierre Debano, ex-élu de la métropole nancéenne, consultant sur les transports ferroviaires et urbains et fervent partisan de la solution alternative trolleybus, a souhaité réagir.
CM4 ou la surveillance automatique de l’usure caténaire
CM4 ou la surveillance automatique de l’usure caténaire
Crise sanitaire ou pas, la surveillance des lignes ferroviaires et les interventions de maintenance d’urgence du réseau ne peuvent souffrir d’aucune interruption. C’est assurément le cas de la mission régalienne de contrôle de la fiabilité de la caténaire assurée par SNCF Réseau.
NGE remporte l’appel d’offre Nantes Blottereau !
NGE remporte l’appel d’offre Nantes Blottereau !
SNCF Réseau a confié un marché de terrassement à un groupement 100 % NGE qui mobilise six de ses filiales. Un contrat remporté notamment pour la qualité de sa proposition environnementale.
Croissance Rail accompagne Vapé Rail
Croissance Rail accompagne Vapé Rail
Vapé Rail, spécialiste français de produits de fixations ferroviaires et de maintenance connectée, est racheté par son dirigeant Stéphane Brunet. Ce dernier devenant majoritaire au capital aux côtés du fonds Croissance Rail dédié à la filière ferroviaire française et géré par Bpifrance.
Tous les articles RAIL
Événements
e-EUBCE
6 Juillet 2020
e-EUBCE
Salon de l’Association des Maires d’Ile-de-France
8 Juillet 2020
Salon de l’Association des Maires d’Ile-de-France
Solar PV World Expo 2020
16 Août 2020
Solar PV World Expo 2020
+ d'événements
Emploi
- Conducteur / Conductrice de travaux Voirie, Réseaux Divers -VRD-
- Manoeuvre bâtiment
- Chef de chantier bâtiment
- Conducteur / Conductrice de poids lourd
+ d’offres
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.