Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

RAIL
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

Renaissance de la ligne Rennes-Châteaubriand !

Partager :
Renaissance de la ligne Rennes-Châteaubriand !
Par CB, le 19 juillet 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Rail
Jusqu’au mois d’août 2019, la SNCF renouvelle 32 km de voies ferrées entre Rennes et Retiers. Cette rénovation de la 5e branche périurbaine de l’étoile rennaise est un premier pas avant la réouverture de la portion rurale Retiers-Châteaubriant.

Lancés quelques jours seulement avant que la Région Pays de la Loire ait acté la rénovation de l’ensemble de la ligne Rennes-Châteaubriand à partir de 2021, les travaux menés sous maîtrise d’ouvrage SNCF Réseau se concentrent cet été sur la portion Rennes-Retiers (Ille-et-Vilaine). Mise en service en 1881, la ligne TER qui relie Rennes à Retiers avait en effet besoin d’un sérieux lifting. L’état des infrastructures était tel que le gestionnaire de réseau avait imposé la mise en place de ralentissement à 40 km/h sur 3 sections, soit 43 % du linéaire et la fermeture de la portion Retiers-Châteaubriant. En conséquence de quoi, les usagers du TER mettaient 1 h 35 pour parcourir les 58 km qui séparent Rennes et Châteaubriant (dont une partie en autocars !).

Un heureux dénouement
Considérée à juste titre comme vétuste, la ligne avait été intégrée au Contrat de plan Etat-Région (CPER) en 2015 et l’opération de rénovation, chiffrée à 23,6 millions d’euros, rendue possible grâce à l’investissement de l’État (24 %), de la Région Bretagne (48 %), du Conseil Départemental d’Ille et Vilaine (5 %), de Rennes Métropole (10 %), de la communauté de communes de Roche aux Fées (5 %) et de SNCF Réseau (8 %). « La rénovation de ce tronçon de 32 km doit permettre une offre de desserte d’au moins six allers-retours par jour entre Rennes et Retiers, des trains qui circulent à 90 km/h, une meilleure accessibilité aux personnes à mobilité réduite et la pérennisation de cette ligne jusqu’en 2039, au minimum » explique Didier Magré représentant SNCF Réseau.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Les travaux, menés sous maîtrise d’ouvrage SNCF Réseau par les entreprises Meccoli et Pigeon TP, ont donc démarré le 29 janvier 2019 au grand soulagement des usagers et notamment de l’association citoyenne Châteaubriant-Rennes en train (Accret) qui milite depuis de nombreuses années pour le rétablissement complet de la ligne. Après les travaux préparatoires (déchargement de longs rails soudés, levées topographies et aménagement de bases travaux), les travaux principaux se sont déroulés entre mars et juillet. Ils ont entraîné la fermeture provisoire de 23 passages à niveau qui ont reçu pour l’occasion un nouveau platelage en béton armé (fabriqué par Chapsol). 5 mois de travaux durant lesquels 7 gares ont été aménagées et 32 km de châssis de voie posés par le train TCM60 R de Meccoli (64 km de rails et 51 100 traverses de béton).

Un chantier écoresponsable
Verdissement des travaux ferroviaires oblige, un système de recyclage des matériaux usés a été mis en place dans le cadre de ce chantier. Les traverses bois sont évacuées depuis les bases travaux par des entreprises agréées pour l’élimination des bois créosotés. Le ballast issu du chantier et déclaré «inerte» après analyse est concassé et réutilisé en remblai routier. Quant aux rails déposés et au menu matériel en plastique et les déchets divers, ils sont valorisés par des entreprises spécialisées et agréées pour le recyclage. « SNCF Réseau a livré sur ce chantier 18 km de rails de réemploi. Ces rails avaient été déposés en juillet 2018 au cours d’un chantier de remplacement de rail sur la LGV Nord Est Européenne. Ils ont ensuite été transportés en Bourgogne pour y être contrôlés, reconstitués en barre de 108 m puis expédiés sur le chantier en Bretagne. Ce processus, tout en contribuant à préserver la planète, permet la réduction des coûts sur les projets » fait remarquer Didier Magré.
 

©BTP Rail. Vue du chantier à Vern sur Seiche
Retrouvez toute l'information "rail" dans BTP Rail.
BTP Rail, le panorama complet du secteur ferroviaire et des transports collectifs en site propre.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
  Quel Chantier sur la ligne 17 du Grand Paris

Dans ce nouveau numéro, Charlotte Divet s'est arrêté à la station du Bourget pour découvrir les travaux de fondations menés par ProFond.
+ de vidéos BTP ça tourne
À lire également
RILA ou le contrôle géo-spatial des voies ferroviaires
RILA ou le contrôle géo-spatial des voies ferroviaires
Fugro, le leader mondial de la géo-data, propose aux gestionnaires de réseaux un système d’analyse de leurs infrastructures ferroviaires, le RILA. Son rôle, sonder les voies ferrées pour en connaître l’exacte positionnement. Focus.
Acier laminé CogX : quand dureté rime avec usinabilité
Acier laminé CogX : quand dureté rime avec usinabilité
Vossloh Cogifer SA a développé une nouvelle nuance d’acier destinée aux cœurs de croisement fortement sollicités. Depuis sa première présentation en 2018, cet acier laminé à chaud ultrarésistant a démontré sa capacité d’adaptation dans divers projets pilotes réalisés sur des voies ferroviaires à fort trafic ou forts tonnages. 
Doppelmayr/Garaventa prend de la hauteur à Mexico
Doppelmayr/Garaventa prend de la hauteur à Mexico
La société Doppelmayr/Garaventa a remporté un nouveau contrat pour la construction « clé en main » de télécabines urbaines à Mexico. Un itinéraire de 9,22 km doit être créé d’ici le début de l’année 2021.
L’EXBR en chair et en os !
L’EXBR en chair et en os !
Nous vous l’annoncions à l’occasion du dernier salon Sifer, et c’est désormais chose faite. Le constructeur mosellan Rolanfer a dévoilé lors du salon Mecateameeting, son EXBR, un concept inédit de wagon dédié aux opérations de ballastage et de régalage.
La tournée des grands (via)ducs !
La tournée des grands (via)ducs !
SNCF Réseau vient d’effectuer l’inspection détaillée de deux ouvrages d’arts du RER C enjambant la Seine de part et d’autre de l’île aux Cygnes. Une intervention sortant des sentiers battus, car c’est sur le fleuve, depuis une nacelle installée sur une barge, qu’ont été sondés les composants des deux viaducs.
Le futur métro de Montréal embarque Engie
Le futur métro de Montréal embarque Engie
Le groupement Engie Transport Canada (ETC) a remporté auprès du consortium NouvLR le lot caténaire du futur Réseau Express Métropolitain (REM) de Montréal. Ce contrat d'ampleur s'étendra de janvier 2020 à juillet 2023, donnant lieu à un tout nouveau mode de transport de type métro léger.
Transdev place ses pions sur l’échiquier canadien
Transdev place ses pions sur l’échiquier canadien
Le consortium Mobilinx, dont Transdev est membre, s’est vu attribuer un contrat d’une valeur de 3,15 Md€ pour le projet de tramway Hurontario, dans la région de Toronto (Canada).
Tous les articles RAIL
Applications
Accès au kiosque
Événements
Solutrans
19 Novembre 2019
Solutrans
Transrail
26 Novembre 2019
Transrail
Paysalia
3 Décembre 2019
Paysalia
+ d'événements
Emploi
- Dessinateur-projeteur / Dessinatrice-projeteuse du BTP
- Chargé / Chargée d'affaires BTP
- Conducteur / Conductrice de travaux second oeuvre
- Dessinateur / Dessinatrice du BTP
+ d’offres
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.