x
Accès abonnés Voir nos offres
Menu

RAIL
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES
VIDÉOS

La fusion Alstom-Siemens se fait attendre

Partager :
Nos applications :  
La fusion Alstom-Siemens se fait attendre
Par la rédaction, le 7 janvier 2019
Découvrez notre newsletter gratuite Rail
La Commission européenne ne semble pas pressée d’entériner la fusion entre les deux géants du ferroviaire Alstom et Siemens. Elle est pourtant essentielle à la compétitivité de l’Europe face à la Chine.

La fusion Alstom-Siemens n’est pas encore actée. La Commission européenne pourrait rejeter l’opération, au grand dam du gouvernement français. Dans un entretien accordé à Europe 1, le ministre de l’Economie Bruno Le Maire fustige "le droit de la concurrence européen", "obsolète" et ne permettant pas à l’Europe "de créer ses propres champions industriels".

La fusion Alstom-Siemens est stratégique à plus d’un titre. Elle verrait la naissance d’un géant européen du rail pesant plus de 15 milliards d’euros. Un chiffre d’affaires deux fois moins important par rapport au Chinois CRRC.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
"La Chine a un marché de 29 000 kilomètres de lignes à grande vitesse ou très grande vitesse. L’Europe en a 9 000. CRRC fait 200 trains à grande vitesse ou très grande vitesse par an. Alstom et Siemens 35. Le chiffre d’affaires d’Alstom et de Siemens ensemble, c’est la moitié de celui de CRRC", rappelle Bruno Le Maire sur Europe 1.

"CRRC a pris quasiment tous les appels d’offre aux Etats-Unis sur les trains et les transports publics de voyageurs dans les villes. Qu’est-ce qu’on attend pour se réveiller ?", martèle encore le ministre.

Fin octobre, la Commission européenne avait émis des craintes quant à la réduction de la concurrence dans le domaine de la fabrication des trains et des systèmes de signalisation. Alstom et Siemens s’étaient vus alors imposer une série de mesures compensatoires. Les deux géants attendent maintenant une décision de Bruxelles qui devrait intervenir d’ici le 19 février prochain.

Bruno Le Maire a rappelé l’importance d’une telle opération pour l’Europe qui jouit encore de savoir-faire performants face à la Chine. L’empêchement de la fusion Alstom-Siemens serait une "faute politique" en plus d’une "erreur économique". Elle "enverrait le signal, face à une Chine conquérante, que l’Europe se divise et se désarme".

>>> Lire aussi : Europe : une enquête approfondie sur le rachat d’Alstom par Siemens

 

Crédits photos : Siemens Mobility et Alstom
Retrouvez toute l'information rail dans BTP Rail.
BTP Rail, le panorama complet du secteur ferroviaire et des transports collectifs en site propre.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
  L'IA dans la construction
Toutes nos vidéos
À lire également
Wagons pupitre et portiques PWP : vers un nouveau duo gagnant ?
Wagons pupitre et portiques PWP : vers un nouveau duo gagnant ?
Alternative pertinente à l’usage d’une grue Kirow, le portique PWP de pose d’éléments d’appareils de voies pré-montés en usine vient d’être testé en grandeur nature par l’entreprise de travaux KZN pour le compte des chemins de fer polonais.
En Afrique, le transport représente 69 milliards de dollars d'investissements
En Afrique, le transport représente 69 milliards de dollars d'investissements
Selon les analyses de GlobalData, l'investissement dans la construction d'infrastructures de transport devrait atteindre 69 milliards de dollars en 2020.
Le PWP de Geismar passe avec brio ses premiers tests grandeur nature
Le PWP de Geismar passe avec brio ses premiers tests grandeur nature
Geismar Provence (ex Geismar Facetta) a réalisé avec succès les tests grandeur nature de son nouvel équipement : le PWP, un portique de déchargement et de pose d’appareils de voie acheminés par wagons pupitres.
L’été s’annonce chaud sur le réseau !
L’été s’annonce chaud sur le réseau !
15 millions de voyageurs transportés chaque jour par la RATP et SNCF, mais seulement 10 millions en juillet et août.
RNTP : déjà 175 exposants !
RNTP : déjà 175 exposants !
Soit 25 % d’exposants en plus que la précédente édition marseillaise de 2017.
Des capteurs connectés au chevet des infrastructures ferroviaires de la RATP
Des capteurs connectés au chevet des infrastructures ferroviaires de la RATP
Lors du salon Viva Technology, le groupe RATP a présenté un cas d’usage de l’internet des objets (IoT) au service de la maintenance ferroviaire.
Sursis fragile pour le train de fret Rungis
Sursis fragile pour le train de fret Rungis
Menacé d’être remplacé par des camions à partir de cet été, le train de primeurs entre Perpignan et le marché de Rungis sera maintenu jusqu’à la fin de l’été et le gouvernement assure vouloir tout mettre en oeuvre pour pérenniser cette liaison ferroviaire à la fin de l’année.
Tous les articles RAIL
Applications
ACCÈS AU KIOSQUE
Événements
Démo Forest
30 Juillet 2019
Démo Forest
Recycking Aktiv
5 Septembre 2019
Recycking Aktiv
Matexpo 2019
11 Septembre 2019
Matexpo 2019
+ D'ÉVÉNEMENTS
Emploi
- Manoeuvre bâtiment
- Ingénieur / Ingénieure travaux
- Technicien / Technicienne de maintenance en matériel BTP
- Mécanicien / Mécanicienne d'atelier et de chantier en matériels de Bâtiments et de Travaux Publics -BTP-
+ D’OFFRES
Rubriques
Bâtiment
Environnement
Infrastructures TP
Matériels
Rail
Réseaux
Terrassements & Carrières
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Applications
iOS
Android
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Emploi
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.