ÉVÉNEMENTS
EMPLOI
Environnement Magazine
CONTACTS
S'ABONNER
SE CONNECTER
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS
EMPLOI-FORMATION
À la une \ INFRASTRUCTURES TP

Des travaux sur la digue de Croissy-sur-Seine

Par la rédaction. Publié le 18 juillet 2023.
Des travaux sur la digue de Croissy-sur-Seine
Crédit : VNF
NEWSLETTERS
Archiver cet article
PUBLICITÉ
VNF vient de lancer des travaux de confortement de la digue de Croissy située sur la Seine dans le département des Yvelines. Il s’agit de garantir la stabilité de cet ouvrage essentiel à la gestion du niveau d’eau de la Seine.

La digue de Croissy-sur-Seine, qui joue un rôle de barrage en maintenant une différence de niveau d’eau entre deux bras de la Seine, le bras de Rivière neuve et celui de Marly, est sujette à plusieurs phénomènes d’érosions qui compromettent sa structure. Après avoir fait l’objet de travaux de confortement du côté du bras de Marly en 2007, c’est désormais du côté du bras de la Rivière Neuve, où l’état de l’ouvrage s’aggrave, que VNF a décidé d’intervenir.

Lors de la crue de 2016, d’importants effondrements s’étaient produits et avaient dû faire l’objet de comblements d’urgence par enrochements. Depuis, d’autres anses d’érosions se sont créées, au point que le flanc de digue est devenu abrupt par endroits, au lieu de la pente douce historique. Le risque est donc de voir se créer des brèches hydrauliques, notamment lors des phases de crues et décrues de la Seine, ce qui pourrait provoquer une baisse du niveau d’eau allant jusqu’à 3 mètres sur 30 kilomètres à l’amont, impactant fortement les nombreux usages de la Seine.

Intégralement réalisée depuis des barges sur le fleuve, les travaux débutés le 3 juillet dernier consistent à conforter par enrochements tout le flanc de digue côté bras de la Rivière. Neuve, sur un linéaire de 680 mètres, pour garantir la stabilité de long terme de la digue. Après une première phase d’abattage des arbres réalisée en mars 2023 sous contrôle d’un expert arboricole, les travaux principaux de terrassement et de mise en place des enrochements, se dérouleront de fin mai à début décembre 2023 pour la moitié aval de la digue.

Les travaux d’enrochements seront réalisés entièrement depuis le fleuve jusque fin 2024, avec une pause hivernale entre décembre 2023 et mars 2024. D’un montant total de 13,6 millions d’euros, cette opération, cofinancée par VNF, l’Union européenne et la Région Île-de-France s’inscrit dans un important programme de régénération et de modernisation des ouvrages de navigation du bassin de la Seine.

Pour les zones où la conservation de la végétation n’a pas été possible, des replantations auront lieu dès l’hiver 2023. En 2024, un 2ème chantier de confortement sera réalisé sur la partie amont de la digue, précédé à l’automne 2023 par une autre phase d’abattage d’arbres. Le projet inclut également un volet de préservation de la biodiversité sur l’ensemble du périmètre de la digue de Croissy. 

La maîtrise d’ouvrage de l’opération est assurée par Voies navigables de France. Le bureau d’études Safege est maître d’oeuvre. Le groupement Vinci Construction Maritime et Fluvial / GTM Normandie Centre / CDES est titulaire du marché de travaux.
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et X.
À lire également
19 février 2024
BKT meilleur exportateur indien Le manufacturier indien a reçu le prix Top Exporter (Meilleur exportateur) pour l’année 2023-24, à l’occasion de la Journée internationale de la douane 2024 rappelant l’importance du commerce international.
BKT meilleur exportateur indien
17 novembre 2023
TLM/Groupe de l’Année : Manuloc Si Manuloc existe en tant qu’entité depuis 1985, il faut remonter à 1964 pour trouver les origines de ce spécialiste de la location de chariots industriels avec au départ l’agence Sermat à Metz créé par le père de la dirigeante actuelle, François Verpilleux. Aujourd’hui, Manuloc est un poids lourd dans son domaine avec un CA de 400 millions d’euros, dont 158,3 millions d’euros pour la location pure et ne cesse de faire évoluer ses process, ses méthodes en s’adaptant à  son environnement.
TLM/Groupe de l’Année : Manuloc
13 décembre 2023
SP et CAN rétablissent l'accès à la station de Risoul Au lendemain des intempéries qui ont causé de nombreux dégâts dans plusieurs communes des Hautes-Alpes, SP et CAN, filiales du Groupe CAN, se sont mobilisés afin de rétablir en urgence l’accès à la station de Risoul.
SP et CAN rétablissent l'accès à la station de Risoul
Tous les articles INFRASTRUCTURES TP
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola