BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES
VIDÉOS
À la uneINFRASTRUCTURES TP

Mammoet maintient le trafic routier de Bilbao

Par la rédaction. Publié le 27 septembre 2022.
Mammoet maintient le trafic routier de Bilbao
Crédit : Mammoet
Newsletters gratuites
Archiver cet article
Les équipes de Mammoet ont été missionnées à Bilbao pour mettre en place deux viaducs jumeaux sur la nouvelle route Supersus destinée à fluidifier le trafic. 

La croissance du port de Bilbao a été une véritable réussite pour l’Espagne ces dernières années. Mais l’augmentation du trafic vers et depuis le port était devenue un problème pour les routes vieillissantes de la ville et entraînait de fréquents embouteillages. Une nouvelle route de secours était prévue mais a nécessité l’aide de spécialistes de Mammoet pour la construire.

Le gouvernement régional a donc commandé la nouvelle route de secours Supersur pour permettre au trafic à destination du port et du littoral d’éviter de traverser la ville. Une grande partie du Supersur étant maintenant terminée, la dernière section pour fournir un itinéraire continu autour de la périphérie de Bilbao a nécessité la construction de viaducs jumeaux s’étendant jusqu’à 162 m à travers la pittoresque vallée de Bolintxu pour relier les tunnels routiers de chaque côté.

Mais la longueur de ces ponts n’était que le début du défi pour le maître d’ouvrage Interbiak et les consultants en ingénierie structurelle Arenas&Asociados. La vallée de Bolintxu est une zone protégée d’une beauté naturelle et d’une importance écologique. Le projet devait donc veiller à ce que toute structure la traversant ait non seulement une empreinte minimale, mais évite également de perturber la zone lors de l’installation.

Alejandro Godoy, chef de projet chez Arenas&Asociados explique : « Interbiak a stipulé, à juste titre, que la méthode de construction des nouveaux ponts devait prendre en compte son impact potentiel sur le milieu naturel. Cela signifiait que nous devions explorer d’autres moyens qu’une approche conventionnelle à base d’échafaudages temporaires ou des tours de support dans la vallée ».

Les discussions sur la recherche d’une solution appropriée ont commencé plusieurs années avant le début du projet, avec des analyses techniques et des études menées pour comprendre précisément ce qui était possible dans la géographie de la région. Il a été décidé que la conception des ponts consisterait chacun en une arche enjambant la vallée avec des culées de chaque côté.

Mammoet a opté pour la méthodologie d’arc pivotant qui autorisait la construction des ponts en abaissant un segment d’arc de chaque côté de la vallée. Bien que cette technique ait été utilisée une poignée de fois au cours des dernières décennies, elle n’est pas courante. En outre, alors que des travées de pont similaires ont déjà été installées de cette manière, le poids de chaque section d’arche - jusqu’à 1 150 t - n’est pas courant.

L’approche a consisté en chaque arche érigée en deux moitiés - une de chaque côté du ravin - avant de les abaisser et de les incliner lentement pour se rencontrer au centre. Chaque demie arche a été construite debout, soutenue par une tour d’échafaudage temporaire et montée au sommet d’un grand émerillon. Une fois les deux demies arches terminées, elles ont été simultanément inclinées vers le bas et abaissées, tournant sur leurs émerillons dans une opération de vérin à torons fluide et contrôlée.

Les demies arches ont été déplacées directement de l’endroit où elles avaientt été construites en place. Deux faisceaux de câbles en acier ont été connectés à une section surélevée de chaque demie arche, déplacée ensuite via un vérin à torons pour abaisser la section. Les vérins à torons étaient montés sur des cadres en acier pivotants sur mesure qui ont été entièrement conçus, conçus et fabriqués par Mammoet pour le projet, et reliés à une fondation temporaire derrière la culée.

Mammoet a déployé six vérins push-pull d’une capacité de 64 t derrière chaque arche pour générer la force suffisante pour que la demie arche commence à descendre dans la vallée. Chaque pont a pris entre deux et trois jours pour être installé. 
Toute l'information de cette rubrique est dans :
BTP Magazine
Le magazine des nouveautés, tendances et stratégies des constructeurs.
Découvrir
Acheter un numéro
S'identifier
S'inscrire
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et Twitter.
À lire également
Démoroute : une communauté d'experts de l'entretien routier
27 août 2021
Démoroute : une communauté d'experts de l'entretien routier La manifestation en plein air dédiée à l'entretien routier Démoroute se tiendra les 8 et 9 septembre au Domaine de Saint Jean de Chépy (38). Des participants ont d'ores et déjà été dévoilés.
Le marché de la section aérienne de la ligne 17 va à NGE
20 avril 2022
Le marché de la section aérienne de la ligne 17 va à NGE La Société du Grand Paris attribue le marché de génie civil et d'aménagement de la section aérienne de la ligne 17 à un groupement mandaté par NGE Génie Civil.
1er anniversaire du PPP Via Salis en République Tchèque
20 mai 2022
1er anniversaire du PPP Via Salis en République Tchèque Un an s'est écoulé depuis la pose de la première pierre du PPP Via Salis, un grand projet d’infrastructures en République Tchèque qui constitue le premier PPP routier du pays.
Tous les articles INFRASTRUCTURES TP
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola