ÉVÉNEMENTS
EMPLOI
Environnement Magazine
CONTACTS
S'ABONNER
SE CONNECTER
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS
EMPLOI-FORMATION
À la une \ INFRASTRUCTURES TP

Inondations : 6 km de nouveaux tunnels à Lisbonne

Par la rédaction. Publié le 24 septembre 2021.
Inondations : 6 km de nouveaux tunnels à Lisbonne
Rua do Ouro. Crédit : Spie Batignolles Génie Civil
NEWSLETTERS
Archiver cet article
PUBLICITÉ
La ville de Lisbonne a confié au groupement Mota-Engil/Spie Batignolles Génie Civil le soin de creuser 6 km de tunnels destinés à l’écoulement de l’excès d’eau pluviale jusqu’au Tage. 

Les travaux de ces deux nouveaux tunnels de drainage à Lisbonne seront lancés au cours du premier trimestre 2022, pour une durée globale de 39 mois. Ils parcourront les sous-sols de la ville d’Est en Ouest pour couvrir les zones les plus impactées par les risques d’inondation induits par le relief accidenté de la ville. 

Le Tunnel Monsanto – Santa Apolonia (TMSA)

S’étendant sur 4,5 km de long avec un diamètre intérieur de 5,5 m, le TMSA trouvera son point d’entrée dans le quartier de Campolide, à proximité du parc forestier de Monsanto. Le bassin d’entrée, désigné TM1, servira à filtrer et dépolluer les eaux pluviales en phase d’exploitation, hormis sa fonction de puits d’attaque pour l’entrée du tunnelier.

Le tracé comprend ensuite 3 puits répartis à des endroits stratégiques sur la longueur du tunnel. Ce sont 3 ouvrages d’une vingtaine de mètres de profondeur qui seront réalisés sous l’avenue de Libertade (l’équivalent de l’avenue des champs Elysées), à Santa Marta et à l’avenue Almirante Reis pour recueillir l’engorgement d’eau de ces quartiers très denses.

Ils comprendront l’installation d’une chambre Vortex, d’une chambre de captage d’eau et d’un rameau pour faciliter la circulation de l’eau vers le TMSA. Ces ouvrages serviront également de puits de ventilation. Le TMSA poursuivra ensuite sa trajectoire en direction de la côte de Santa Apolonia où il est également prévu la réalisation de travaux annexes notamment la réalisation d’une station élévatrice.

Le Tunnel Chelas – Beato (TCB)

Plus court, le TCB entamera sa route près de la station de métro Olaias afin de rediriger les eaux pluviales 1,1 km plus loin vers le Taje, entre les quartiers de Beato et Braço de Prata, le long de la côte. Son tracé, plus limité que celui du TMSA, comptera deux puits, correspondant aux ouvrages d’entrée et de sortie.

Creusement au TBM

Les deux tunnels seront creusés au moyen d’un tunnelier à pression de terre dont la section d’excavation est de 6,41 m, le poids total d’environ 700 tonnes, et la longueur de 120 m. Il traversera des sols à la fois durs et meubles composés de roches volcaniques, de calcaire, d’argile et de sable. Le vide annulaire sera bétonné à l’aide d’un mortier classique.

Des anneaux intégrant 6 voussoirs de 0,3 m d’épaisseur seront employés pour réaliser le revêtement de chaque tunnel, après être préfabriqués par le groupement, acheminés jusqu’au puits d’entrée puis transférés par train sur pneus à l’intérieur du tunnel.

A l’issue du creusement du TMSA, le tunnelier sera partiellement démonté pour être transféré vers le deuxième tunnel (TCB). Le puits de sortie sera refermé dès lors que le tunnelier sera entièrement démonté.

Le TMSA croisera le réseau du Métro de Lisbonne a plusieurs reprises. Les techniques de creusement seront adaptées en fonction des études d’exécution qui seront réalisées.

Les intervenants

Maître d’ouvrage : Camara Municipal de Lisboa
Groupement : Mota-Engil (mandataire), Spie Batignolles Génie Civil
Montant du marché : 132,9 M€ HT dont 40 M€ HT pour Spie Batignolles


 
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et X.
À lire également
23 novembre 2023
Des injections de marins dans l'ancienne carrière de gypse de Gagny Le délicat chantier de comblement d’une ancienne carrière de gypse située sur la commune de Gagny, en Seine-Saint-Denis, mobilise le plus expert des groupements de spécialistes en injections. Ce marché, le plus important en volume jamais mené dans la région, vise à sécuriser le site susceptible de s’effondrer à plusieurs endroits.
Des injections de marins dans l'ancienne carrière de gypse de Gagny
13 mars 2023
Ligne C de Toulouse : le génie civil démarre en avril 2023 Les travaux de génie civil de la future ligne C de Toulouse démarrent dès avril 2023 sur plusieurs secteurs. Ces travaux se dérouleront selon deux grandes phases : la phase d’installation des emprises chantiers (quelques semaines) et la phase de travaux (5 ans).
Ligne C de Toulouse : le génie civil démarre en avril 2023
20 février 2024
Liebherr R 956 : une battante en Autriche La société autrichienne Ragginger utilise une pelle sur chenilles R 956 mobilisée pour des travaux de manutention et de battage de murs de palplanches.
Liebherr R 956 : une battante en Autriche
Tous les articles INFRASTRUCTURES TP
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola