Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

INFRASTRUCTURES TP
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

La carte BTP ? : « Incomplète pour écarter les risques de travail illégal »

Partager :
La carte BTP ? : « Incomplète pour écarter les risques de travail illégal »
Par la rédaction, le 29 octobre 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Infrastructures TP
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Frédéric Pradal, créateur de la plateforme de services numériques Bativigie, pointe des failles dans le dispositif de la carte BTP mis en oeuvre en 2017.
 
"Nous avions immédiatement intégré la carte BTP dans notre process de vérification des opérateurs intervenant sur les chantiers, indique Frédéric Pradal. Toutefois, alors qu’aujourd’hui ce dispositif vient tout juste d’accomplir deux années pleines de fonctionnement, le retour d’expérience sur cette période nous amène à constater que si la carte BTP est bel et bien nécessaire, elle se révèle loin d’être suffisante".
 
Les lacunes, le dirigeant en pointe quatre. D’abord, le porte de la carte BTP ne s’applique pas à de nombreux opérateurs, tels qu’artisans et auto-entrepreneurs... Et parmi ces opérateurs non détectés, figurent également les micro-entrepreneurs, dont le nombre dépasse aujourd’hui les 160 000 dans le secteur du bâtiment, selon l’Acoss.
 
Secundo, les sociétés d’intérim ne procèdent pas systématiquement à l’établissement de nouvelles cartes BTP, pour chacune des missions de l’intérimaire. "L’établissement de la carte BTP pour une durée de 5 ans rend difficile la bonne identification des intérimaires lorsque leur employeur ne procède pas à la désactivation de la carte au terme de la durée de mission. Si cette procédure n’est pas respectée, lors d’une mission suivante, le seul contrôle du QR code de la carte n’indiquera donc pas pour quelle société l’intérimaire est missionné et si son contrat est bien dans la période de validité", explique Frédéric Pradal.
 
Troisièmement, les prêts de main d’œuvre, en particulier illicites, ne peuvent être détectés. De même, un simple scan de la carte ne permet pas de tracer un prêt de main d’œuvre, alors que celui-ci peut être considéré comme illicite s’il constitue le seul objet du contrat conclu entre deux entreprises. La carte pro BTP n’est pas en mesure d’indiquer si le prêt est dûment encadré par une convention, avec des éléments tels que la durée de mise à disposition, l’identité et la qualification du salarié...
 
Enfin, la carte BTP ne permet pas de contrôler rigoureusement le travail détaché. "Or, selon le rapport annuel 2019 de la Cour des comptes, le nombre de salariés détachés déclarés dans l’Hexagone aurait bondi de 354 000 en 2016 à 516 000 en 2017, soit une hausse de 46 % en un an. Auxquels s’ajouteraient de 200 000 à 300 000 travailleurs détachés non déclarés", précise le responsable.
 
Ces failles génèrent un risque juridique pour les donneurs d’ordre de la construction. "Dans ce contexte, il est donc bien souhaitable que l’initiative privée vienne compléter la carte BTP, pour apporter des solutions qui prennent en compte l’ensemble des opérateurs présents sur les chantiers, procèdent à la collecte et la qualification de l’ensemble des documents nécessaires et garantissent une traçabilité de la vigilance mise en œuvre. Et, in fine, lutter efficacement contre le fléau du travail illégal. C’est tout le sens des services que nous entendons fournir aux acteurs de la construction, en complément des dispositifs publics", conclut Frédéric Pradal.
 
Crédit photo : Bativigie
  La FFB présente son plan de relance
+ de vidéos BTP ça tourne
Le flash info du BTP
À lire également
Hiab renforce sa gamme Multilift Optima
Hiab renforce sa gamme Multilift Optima
Avec deux nouveaux modèles, Optima 15 S et Optima 25 S, Hiab complète la gamme d'appareils à bras. Ils seront disponibles sur des véhicules en deux, trois et quatre essieux.
Des nouveaux services chez Kiloutou
Des nouveaux services chez Kiloutou
Le loueur souhaite accompagner les professionnels dans la reprise en proposant des nouveaux services plus adaptés à la situation actuelle. Avec notamment la possibilité de livrer le petit matériel sur les chantiers.
Le groupe Vinci inquiet quant au retour à la normale de ses activités
Le groupe Vinci inquiet quant au retour à la normale de ses activités
Si le major du BTP est convaincu que la crise sanitaire impactera significativement son chiffre d’affaires et ses résultats 2020, en raison du fort recul de l’activité pendant le confinement, ses incertitudes persistent concernant un retour à un niveau normal de production dans le contracting.
Klaus Rehkugler à la tête des ventes et du marketing de Mercedes Vans
Klaus Rehkugler à la tête des ventes et du marketing de Mercedes Vans
Klaus Rehkugler prendra la tête des ventes et du marketing de Mercedes-Benz Vans le 1er août 2020. Il sera directement rattaché à Marcus Breitschwerdt.
Des chariots élévateurs mieux chaussés
Des chariots élévateurs mieux chaussés
Avec les séries Maglift Eco et Maglift Premium, BKT a conçu deux modèles spécialement conçus pour les chariots élévateurs. Chaque monture requiert une utilisation spécifique.
Hélène Mellquist à la tête de Volvo Penta
Hélène Mellquist à la tête de Volvo Penta
Jusqu'ici présidente de la division européenne de Volvo Trucks, Hélène Mellquist remplace Björn Ingemanson à la présidence de Volvo Penta.
Contournement de Beynac : le Conseil d’Etat juge irrecevable le pourvoi du département
Contournement de Beynac : le Conseil d’Etat juge irrecevable le pourvoi du département
Fin du suspens pour le contournement routier de Beynac. Le Conseil d’Etat vient d’interrompre la procédure en cassation, engagée par le conseil départemental de la Dordogne fin 2019. Comme prévu, les éléments déjà construits devront être démolis.
Tous les articles INFRASTRUCTURES TP
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
Solar PV World Expo 2020
16 Août 2020
EXPOBIOGAZ
2 Septembre 2020
20e Congrès international du recyclage automobile (IARC)
2 Septembre 2020
+ d'événements
Emploi
- Conducteur / Conductrice de travaux du BTP
- Chef de bureau d'études en BTP
- Coordinateur / Coordinatrice BIM
- Dessinateur / Dessinatrice du bâtiment
+ d’offres
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.