Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

INFRASTRUCTURES TP
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

Suppression du GNR : la FNTP obtient des aménagements

Partager :
Suppression du GNR : la FNTP obtient des aménagements
Par La rédaction, le 1er octobre 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Infrastructures TP
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
À l’occasion de la présentation du Projet de loi de Finances (PLF) pour 2020, le Gouvernement a confirmé la suppression du GNR en trois temps. Toutefois, la FNTP a obtenu des aménagements et des mesures de compensation limitant ainsi l’impact à 160 millions d’euros. Au lieu des 700 millions d’euros prévus…

Pour Bruno Cavagné, président de la FNTP, « nous ne pouvons que regretter fortement la suppression du GNR même si le dispositif présenté aujourd’hui est  moins catastrophique que la suppression du jour au lendemain initialement prévue, il y a un an. Les négociations avec les pouvoirs publics ainsi que la forte mobilisation de la profession des TP ont ainsi permis d’aboutir à une limitation de l’impact à 160 millions d’euros environ en 2020, loin des 700 millions d’euros d’impact initialement programmés par le Gouvernement. »

Les aménagements et mesures obtenus par la FNTP ont été confirmés par un courrier co-signé de Bruno Le Maire, Ministre de l’Economie et de Gérald Darmanin, Ministre de l’Action et des Comptes publics : 

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Si la suppression du GNR est confirmée, celle-ci se réalisera en trois temps avec un délai de prévenance ce qui conduit à une première suppression de l’avantage fiscal de 45% au 1er juillet 2020, puis successivement de 75% au 1er janvier 2021 et de 100% au 1erJanvier 2022. La progressivité et le délai de prévenance sont des demandes fortes de la FNTP pour permettre aux entreprises d’anticiper au mieux les conséquences de la suppression du GNR.

Par ailleurs, le Gouvernement a prévu des mesures d’accompagnement comme l’intégration d’une clause générale de révision des prix pour tous les contrats en cours lorsqu’ils ne comportent pas de clause de révision (privés comme publics). En outre, une mise en place d’un dispositif de suramortissement pour l’acquisition d’engins de chantier utilisant un carburant alternatif au GNR.

Enfin, certaines mesures de compensation seront également déployées comme l’élargissement de la liste des dépenses éligibles au Fonds de Compensation pour la TVA (FCTVA) à tous les travaux d’entretien de réseaux, pour soutenir les dépenses d’entretien des collectivités locales. Mais aussi :
-Un relèvement de 5% à 10% minimum du montant des avances pour les PME sur les marchés publics locaux des collectivités locales et EPCI, dont le budget de fonctionnement est supérieur à 60 millions d’euros. Une diminution de la retenue de garantie de 5 à 3%, dans des conditions qui restent néanmoins à définir.
-Un renforcement des contrôles sur les agriculteurs qui utiliseraient leur GNR à d’autres fins qu’agricoles.

Pour la FNTP, «ces mesures sont  loin d’être satisfaisantes pour les entreprises de travaux publics, qui s’inquiètent notamment du risque de distorsion de concurrence dans les territoires ». Le syndicat invite ainsi « les maîtres d’ouvrages publics sur les conséquences de la suppression du GNR.  Après une décennie de sous-investissement et de sous-entretien, les retards sont criants. L’investissement en infrastructures est garant du développement économique, de la cohésion territoriale et de la qualité de vie au quotidien des citoyens: mobilité, accès aux services, transition écologique, numérique, alimentation en eau et en énergie » et d’inviter « les collectivités à augmenter d’autant leur effort d’investissement en 2020 »

 

DR
  BTP ça tourne prêt pour le décollage !
+ de vidéos BTP ça tourne
Le flash info du BTP
À lire également
Réduction des GES sur les chantiers, quels bénéfices pour les entreprises ?
Réduction des GES sur les chantiers, quels bénéfices pour les entreprises ?
A l’heure du Stage V, des nouvelles énergies et de l’augmentation de la fiscalité sur le gazole non routier, les entreprises de TP n’ont-elles pas économiquement intérêt à prendre davantage encore le virage « environnemental », notamment en réduisant leurs émissions de gaz à effet de serre (GES) sur les chantiers ?
Demathieu Bard Société de Matériel : « La R&D, le seul critère de choix »
Demathieu Bard Société de Matériel : « La R&D, le seul critère de choix »
Avec trente années passées au sein de Demathieu Bard, Yannick Rouyer peut se targuer d’avoir participé, à tous les étages, à l’évolution du service matériel du groupe. De la réorganisation globale, à la remise à plat de la logistique, en passant par la création du deuxième site de matériel à Lyon en 2005, ce « bourlingueur », devenu directeur du matériel en 2009, apporte rigueur et efficacité à Demathieu Bard Société de Matériel, filiale matériel autonome du groupe, sans crainte du changement.
Mon entreprise tourne au ralenti : que faire ?
Mon entreprise tourne au ralenti : que faire ?
Devant le nombre d’appels d’entreprises de travaux relatifs à la gestion du personnel, l’organisation du travail et la prévention sur les chantiers et dans les centres de formation, la FNTP met à disposition un recueil des principales questions posées et des réponses qui y ont été apportées. Nous publions ici les consignes données à un entrepreneur qui a dû fermer plusieurs de ses chantiers faute de personnel suffisant.
Chômage partiel : comment le secteur de la construction l'applique-t-il ?
Chômage partiel : comment le secteur de la construction l'applique-t-il ?
Après deux semaines de crise liée à la pandémie du Covid-19 et les différentes mesures du Gouvernement, près de 220 000 entreprises ont fait une demande de chômage partiel pour 2,2 millions de salariés. La construction fait bien entendu partie des principaux secteurs concernés car très touchée. ConstructionCayola.com a fait le tour des professionnels pour savoir comment ceux-ci mettent en place cette pratique et dans quelle mesure. Témoignages...
[Covid-19] Enquête FNTP : les conséquences pour les Canalisateurs
[Covid-19] Enquête FNTP : les conséquences pour les Canalisateurs
L'épidémie de Covid-19 fauche les âmes et met à mal nos systèmes économiques, nos entreprises. Ces dernières ont dû s'adapter en urgence à cette nouvelle donne et à l'inédit confinement des Français. Comment ? C'est ce qu'a cherché à savoir une enquête menée par la FNTP. Intéressons-nous à la filière eau.
Mecateamcluster : on s’était dit rendez-vous dans 10 ans !
Mecateamcluster : on s’était dit rendez-vous dans 10 ans !
Pour sa 10e assemblée annuelle des adhérents, le cluster bourguignon spécialisé dans les travaux et la maintenance des engins ferroviaires a annoncé les projets qu’il portera au cours de l’année 2020. Et ils sont légions !
Une plateforme de traitement administratif de la location de matériels
Une plateforme de traitement administratif de la location de matériels
La Commission Location de la fédération DLR planche sur la création d’une plateforme de traitement administratif à destination des professionnels de la location de matériels de travaux publics.
Tous les articles INFRASTRUCTURES TP
Tous nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
FEDEREC, L’industrie du recyclage : quel plan de relance ?
29 Octobre 2020
Intersol 2020
3 Novembre 2020
bauma CONEXPO INDIA
3 Novembre 2020
+ d'événements
Emploi
- Manoeuvre de chantier
- Chef de chantier électricité
- Ingénieur /Ingénieure QHSE - Qualité Hygiène Sécurité Environnement BTP
- Conducteur / Conductrice de travaux du bâtiment
+ d’offres
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.