Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

INFRASTRUCTURES TP
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

Suppression du GNR : la FNTP obtient des aménagements

Partager :
Suppression du GNR : la FNTP obtient des aménagements
Par La rédaction, le 1er octobre 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Infrastructures TP
À l’occasion de la présentation du Projet de loi de Finances (PLF) pour 2020, le Gouvernement a confirmé la suppression du GNR en trois temps. Toutefois, la FNTP a obtenu des aménagements et des mesures de compensation limitant ainsi l’impact à 160 millions d’euros. Au lieu des 700 millions d’euros prévus…

Pour Bruno Cavagné, président de la FNTP, « nous ne pouvons que regretter fortement la suppression du GNR même si le dispositif présenté aujourd’hui est  moins catastrophique que la suppression du jour au lendemain initialement prévue, il y a un an. Les négociations avec les pouvoirs publics ainsi que la forte mobilisation de la profession des TP ont ainsi permis d’aboutir à une limitation de l’impact à 160 millions d’euros environ en 2020, loin des 700 millions d’euros d’impact initialement programmés par le Gouvernement. »

Les aménagements et mesures obtenus par la FNTP ont été confirmés par un courrier co-signé de Bruno Le Maire, Ministre de l’Economie et de Gérald Darmanin, Ministre de l’Action et des Comptes publics : 

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Si la suppression du GNR est confirmée, celle-ci se réalisera en trois temps avec un délai de prévenance ce qui conduit à une première suppression de l’avantage fiscal de 45% au 1er juillet 2020, puis successivement de 75% au 1er janvier 2021 et de 100% au 1erJanvier 2022. La progressivité et le délai de prévenance sont des demandes fortes de la FNTP pour permettre aux entreprises d’anticiper au mieux les conséquences de la suppression du GNR.

Par ailleurs, le Gouvernement a prévu des mesures d’accompagnement comme l’intégration d’une clause générale de révision des prix pour tous les contrats en cours lorsqu’ils ne comportent pas de clause de révision (privés comme publics). En outre, une mise en place d’un dispositif de suramortissement pour l’acquisition d’engins de chantier utilisant un carburant alternatif au GNR.

Enfin, certaines mesures de compensation seront également déployées comme l’élargissement de la liste des dépenses éligibles au Fonds de Compensation pour la TVA (FCTVA) à tous les travaux d’entretien de réseaux, pour soutenir les dépenses d’entretien des collectivités locales. Mais aussi :
-Un relèvement de 5% à 10% minimum du montant des avances pour les PME sur les marchés publics locaux des collectivités locales et EPCI, dont le budget de fonctionnement est supérieur à 60 millions d’euros. Une diminution de la retenue de garantie de 5 à 3%, dans des conditions qui restent néanmoins à définir.
-Un renforcement des contrôles sur les agriculteurs qui utiliseraient leur GNR à d’autres fins qu’agricoles.

Pour la FNTP, «ces mesures sont  loin d’être satisfaisantes pour les entreprises de travaux publics, qui s’inquiètent notamment du risque de distorsion de concurrence dans les territoires ». Le syndicat invite ainsi « les maîtres d’ouvrages publics sur les conséquences de la suppression du GNR.  Après une décennie de sous-investissement et de sous-entretien, les retards sont criants. L’investissement en infrastructures est garant du développement économique, de la cohésion territoriale et de la qualité de vie au quotidien des citoyens: mobilité, accès aux services, transition écologique, numérique, alimentation en eau et en énergie » et d’inviter « les collectivités à augmenter d’autant leur effort d’investissement en 2020 »

 

DR
Retrouvez toute l'information "infrastructures TP" dans BTP Magazine.
BTP Magazine, découvrez la nouvelle formule de BTP matériels avec + de professionnels et + de terrains
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
  La parole est à vous éclaire la fibre optique

22 000 emplois à mobiliser dès 2021. Avec l’objectif 100% fibre d’ici 2025 du Gouvernement, le secteur des télécoms a du pain sur la planche. L'équipe de BTP ça tourne s'est rendue au CFA Ducretet à Clichy.
+ de vidéos BTP ça tourne
À lire également
Canalisateurs : l'innovation de l'eau primée à la FNTP
Canalisateurs : l'innovation de l'eau primée à la FNTP
Elles étaient 19 entreprises à présenter leurs meilleures créations lors des rencontres de l'innovation des Canalisateurs, le 16 octobre, la maison des TP.
Le développement des infrastructures, une urgence en 2019
Le développement des infrastructures, une urgence en 2019
Les travaux publics ont vécu une année 2018 sans nuages. Ou presque. En dépit d’une croissance de 7%, du Grand Paris qui assure une activité toujours dynamique, et de la reprise des investissements des collectivités locales, la FNTP s’inquiète du flou artistique entourant encore la loi LOM. L’AFITF a bien été créditée d’un budget de 2,7 milliards en 2019 mais aucune recette complémentaire n’a été affectée. Le programme 2019-2023 n’est tout simplement pas financé.
Journée Mondiale de l’eau : la FNTP soutient une croissance verte
Journée Mondiale de l’eau : la FNTP soutient une croissance verte
A l’occasion, ce jour, de la Journée mondiale de l’eau, la FNTP réitère une nouvelle fois son engagement pour une croissance verte. En partenariat avec les Eco Maires et les Canalisateurs, elle avait déjà publié, l’été dernier, un guide sur la gestion de l’eau pour les collectivités.
Bruno Cavagné: l'augmentation du GNR ne fait plus de doute
Bruno Cavagné: l'augmentation du GNR ne fait plus de doute
Alors que les Canalisateurs fêtaient leurs 30 ans lors d'une assemblée générale très réussie, Bruno Cavagné, le président de la FNTP, s'est exprimé sur les divers sujets intéressant la profession. Parmi eux, il est revenu sur la hausse du GNR. Pour lui, aucun doute, ce sera fait.
Travaux publics : une croissance de +17,2 % en mars
Travaux publics : une croissance de +17,2 % en mars
Porté par plusieurs grands programmes (Grand Paris Express, Plan France THD, plan de relance autoroutier, etc.), le secteur des travaux publics connaît une croissance solide au 1er trimestre. Le montant de travaux réalisés a augmenté de +17,2% en mars.
Gazole non routier : la FFB et la FNTP repartent au front
Gazole non routier : la FFB et la FNTP repartent au front
Bruno Cavagné, président de la FNTP, et Jacques Chanut, président de la FFB, ont averti les pouvoirs publics des dangers d'une suppression du gazole non routier (GNR) pour le secteur du BTP.
Travaux Publics : un premier semestre 2019 bien orienté
Travaux Publics : un premier semestre 2019 bien orienté
L’activité du secteur des travaux publics a continué de progresser en janvier et, avec un niveau moyen de carnets de commandes de 6 mois de travail, devrait rester en hausse au 1er semestre 2019. Des incertitudes pèsent toutefois à moyen terme.
Tous les articles INFRASTRUCTURES TP
Applications
Accès au kiosque
Événements
Solutrans
19 Novembre 2019
Solutrans
Transrail
26 Novembre 2019
Transrail
Paysalia
3 Décembre 2019
Paysalia
+ d'événements
Emploi
- Technicien / Technicienne d'études BTP en génie climatique et énergétique
- Coordonnateur / Coordonnatrice Ordonnancement, Pilotage et Coordination de chantier -OPC-
- Technicien / Technicienne d'études BTP
- Ingénieur / Ingénieure efficacité énergétique bâtiment
+ d’offres
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.