Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Chers abonnés, Chers lecteurs,
Dans cette période difficile, nous tenons à vous assurer de l'engagement de nos équipes de rédaction et de tout notre personnel pour continuer à vous informer sur l'activité de votre secteur. Il s'agit d'une période où la communication est plus que jamais primordiale.
Ensemble, nous continuerons à connecter le monde de la construction.
Menu

INFRASTRUCTURES TP
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

Le premier tunnelier de la ligne 16 s'appelle Armelle

Partager :
Le premier tunnelier de la ligne 16 s'appelle Armelle
Par la rédaction, le 17 septembre 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Infrastructures TP
Le premier tunnelier de la ligne 16 du Grand Paris Express a été baptisé le 14 septembre dernier sur le chantier du puits Braque, à Aulnay-Sous-Bois. La machine a été baptisée Armelle.
 
Ce nom lui a été attribué en l’honneur d’Armelle Martin, policière municipale, qui au péril de sa vie, avait sauvé une mère et ses trois enfants d’un incendie. Le tunnelier est actuellement en fin de montage et débutera le creusement à la mi-octobre.

Il sera chargé d’excaver 3,3 km depuis le puits Braque (Aulnay Sous-Bois), jusqu’à l’ouvrage Hugo au Blanc Mesnil. Il creusera une partie de la ligne 16, dont le tunnel de débranchement situé entre ladite ligne et le centre d’exploitation d’Aulnay Sous-Bois.
 
"L’année 2019 marque le changement d’échelle du Grand Paris Express, avec l’accélération des chantiers. A la fin de l’année, ce sont 15 tunneliers qui seront en action ou prêts à s’élancer", a déclaré Thierry Dallard, président du directoire de la Société du Grand Paris, lors de la cérémonie.
 
 
Crédit/Copyright : Société du Grand Paris / Olivier Brunet
Offre en ligne à partir de 8,90 €
Dans ce contexte particulier, le premier mois d'abonnement est offert.
Je m'abonne
Retrouvez toute l'information de cette rubrique dans le magazine BTP Magazine.
BTP Magazine, découvrez la nouvelle formule de BTP matériels avec + de professionnels et + de terrains
Consulter le magazine
S'identifier
S'inscrire
  Zapping de la semaine : 8 chantiers sur 10 à l'arrêt
Les chantiers vont-ils reprendre à la suite d'un accord trouvé entre les pouvoirs publics et les fédérations professionnelles du bâtiment? Pour l'heure, la plupart des entreprises restent fermée.
+ de vidéos BTP ça tourne
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
WC LOC, EXPERT EN SANITAIRES MOBILES À LA MESURE DE VOS ENVIES... SURTOUT LES PLUS PRESSANTES !
Quelle que soit la durée de votre chantier et sa typologie (souterrain, ferroviaire, aérien, routier, fluvial, construction…), WC Loc vous apporte un accompagnement personnalisé pour disposer de solutions sanitaires robustes et parfaitement adaptées à la taille de vos équipes et aux contraintes de votre terrain. Besoin d’un WC sur votre chantier ? Contactez-nous !
Accéder au site de WC LOC
Tribune
Comment l’IoT pose les fondations des bâtiments du futur ?
Pour constructioncayola.com, Kim Bybjerg, vice-président, chargé de l’IoT (l’Internet des Objets) et de la mobilité, chez Tata Communications nous donne sa vision des bâtiments du futur qui s’érigeront prochainement dans nos métropoles.
Pour plus d'informations cliquez ici
À lire également
Lyon-Turin : Federica finalise 9 km de tunnel de base
Lyon-Turin : Federica finalise 9 km de tunnel de base
Le tunnelier Federica, lancé depuis le site de Saint-Martin-la-Porteen 2016 et chargé de creuser une portion du tunnel de base du projet Lyon-Turin, se prépare à percer la chambre souterraine de La Praz. Il aura en tout creusé les 9 premiers km de la galerie sud sur les 57,5 km du projet.
Quand les voussoirs Stradal épatent la galerie
Quand les voussoirs Stradal épatent la galerie
Vinci Construction et Spie Batignolles s’affairent sur le lot T3C (ligne 15 sud) du Grand Paris Express au niveau du puits Robespierre à Bagneux, où le tunnelier à pression de terre, Ellen, est chargé de creuser un tunnel de 3,9 km jusqu’à Clamart. Destination qu’il atteindra en juillet 2020 au rythme de 16 m par jour. Les voussoirs en béton armé du projet sont fournis par le préfabricant Stradal, société du Groupe CRH. Sur la ligne 15 sud, actuellement en cours de réalisation à un train d’enfer, le lot T3C qui s’étend de la gare Villejuif-Louis-Aragon à la gare de Fort d’Issy-Vanves-Clamart, a été confié au groupement Vinci Construction/Spie Batignolles pour un montant de 926 M€. Le marché inclut le génie civil de 5 gares (extérieures et souterraines), un tunnel foré de 8 km et 8,7 m de diamètre creusé au tunnelier (diamètre intérieur des anneaux béton) ainsi que 8 ouvrages de service raccordés au tunnel par des galeries appelées rameaux. « Ce projet, destiné à s’achever en octobre 2022, repose sur les performances de deux tunneliers à pression de terre de 9,87 m de diamètre, expose Thierry Roma, Construction Manager chez Vinci Construction Grands Projets en charge d’une partie des travaux souterrains du lot T3C. Ils ont pour mission d’excaver 8,2 km entre Fort d’Issy-Vanves-Clamart et Villejuif-Louis-Aragon en creusant simultanément vers l’Ouest et vers l’Est. » Le tunnelier Centre, baptisé Ellen, en hommage à sa marraine Ellen MacArthur, a foré ses premiers mètres en février dernier depuis le puits Robespierre à Bagneux. Il réalisera au total 3,9 km d’excavation jusqu’à Fort d’Issy-Vanves-Clamart. Le tunnelier Est, baptisé Amandine, dont les premières pièces sont arrivées en janvier 2019 et dont la roue de coupe a été descendue début février, a quant à lui été lancé au printemps, à la gare d’Arcueil. Il procèdera sur 3,4 km jusqu’à Villejuif-Louis-Aragon.
Premier percement sur le Grand Paris Express
Premier percement sur le Grand Paris Express
Steffie-Orbival, premier tunnelier mis en service sur le chantier du Grand Paris Express, vient de terminer son tronçon de 2 171 m à l’ouvrage de débranchement de Villiers-sur-Marne.
Paris : orchestration en ligne 11
Paris : orchestration en ligne 11
A Mairie des Lilas, un groupement constitué de Spie Batignolles Génie Civil, de Spie Fondations et de Parenge, est chargé de creuser en méthode traditionnelle, les 250 m de tunnel entre l’atelier de maintenance (AMT) et la future station Serge Gainsbourg, prolongement de la ligne 11 du métro parisien. Etant donné l’espace restreint en sous-sol et en surface, les équipes se concentrent tour à tour sur le pré-soutènement, le creusement et le génie civil du tunnel, « pianotant » d’une extrémité à une autre. Sur le lot GC03 du prolongement de la ligne 11, pas de tunnelier, mais bien une méthode de creusement tout ce qu’il y a de plus traditionnel. Pour excaver les quelque 250 m de galerie entre l’AMT et la future station Serge Gainsbourg, situés derrière le terminus à Mairie des Lilas, les équipes de Spie Batignolles s’introduisent dans le puits Calmette (9 m de diamètre) réalisé par Parenge, il y a deux ans, plongeant à 9 m d’un bâtiment en R+18. « Nous disposons d’une emprise fort restreinte de 1 000 m², explique Quentin Buda, directeur de chantier chez Spie Batignolles. Le puits de 18 m de profondeur, qui endossera plus tard le rôle de puits de ventilation, impose par ailleurs la mise en place d’un ascenseur, réduisant d’autant plus l’espace disponible. » Résultat : la mise en place d’un phasage singulier a été nécessaire. Du pré-soutènement, au génie civil, en passant par l’excavation, un seul matériel peut être descendu dans le puits par la grue à tour. « Nous avons scié le parement du rameau existant afin de créer deux ouvertures côté Serge Gainsbourg et côté AMT, ce qui nous permet de travailler en ‘pianotant’ d’un côté puis de l’autre », poursuit le responsable.
Grand Paris : les premières barges de déblais chargées entrent en piste
Grand Paris : les premières barges de déblais chargées entrent en piste
Sur le chantier de l’ouvrage Puits du canal, à Aubervilliers (93), a eu lieu les premières évacuations de déblais par voie fluviale, correspondant à la première phase de terrassement du puits de lancement d’un des tunneliers de la ligne 16.
Bouygues Construction veut l'excellence pour ses chantiers
Bouygues Construction veut l'excellence pour ses chantiers
Topsite est le premier label RSE du secteur du BTP. Avec lui, Bouygues Construction entend garantir l'excellence sur tous ses chantiers.
Prolongement de la ligne B du métro de Lyon : un sous-sol complexe
Prolongement de la ligne B du métro de Lyon : un sous-sol complexe
Après plusieurs mois de travaux et études préparatoires réalisés dans le cadre du projet de prolongement de la ligne B du métro de Lyon, le Sytral vient de lancer les travaux de génie civil : construction du puits d’attaque, du tunnel, des stations Oullins Centre et Saint-Genis-Laval, et du puits de sortie. Particulièrement complexe, le sous-sol lyonnais a nécessité pas moins de 300 sondages réalisés sur le trajet de la future infrastructure de 2,5 km, au sud-ouest de la métropole. Depuis septembre 2018, les travaux de Genie Civil du prolongement de la ligne B du métro de Lyon, ont commencé entre Oullins et Saint Genis-Laval, les deux communes qui accueilleront en 2023, deux nouvelles stations. Répartis en 3 lots, l’objectif était de proposer des lots de taille et de technicité distinctes pour favoriser l’accès du plus grand nombre à la commande publique. Ainsi, le premier lot (GC01) et le plus important, conduit par le groupement Implenia/Demathieu et Bard concerne, le puits d’attaque, le tunnel, la station Oullins Centre et le puits de sortie. C’est là que le futur tunnelier long de 122 m pour 9,5 m de diamètre, assemblé à Saint-Genis-Laval, terminera sa course, début 2021, après 2 500 m de creusement. Parallèlement, les 2 autres lots, la station Saint-Genis-Laval et le puits du grand Revoyer sont construits, pour achever l’ensemble début 2022.
Tous les articles INFRASTRUCTURES TP
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
Forum National des Eco Entreprises
2 Avril 2020
Forum National des Eco Entreprises
Confs'Amiante Hors-série Plomb
7 Avril 2020
Confs'Amiante Hors-série Plomb
Cycl'eau Bordeaux
7 Avril 2020
Cycl'eau Bordeaux
+ d'événements
Emploi
- Ferrailleur / Ferrailleuse du BTP
- Conducteur / Conductrice de travaux
- Chef de chantier
- Conducteur / Conductrice de travaux du bâtiment
+ d’offres
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.