Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

INFRASTRUCTURES TP
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

Une pelle électrique Volvo en test au sein du groupe Colas

Partager :
Une pelle électrique Volvo en test au sein du groupe Colas
Par La rédaction, le 22 août 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Infrastructures TP
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Quatre mois après avoir été dévoilée lors de Bauma 2019, la ECR25, première pelle électrique Volvo, vient d’être livrée pour une phase de test clients chez Spac, filiale du groupe Colas.

Dévoilée en avant-première à Munich à l’occasion de Bauma 2019, la première pelle électrique Volvo, la ECR25, a fait ses débuts au sein de Spac pour des tests clients. La société spécialisée dans le transport et la distribution d’eau et d’énergie en France, filiale du groupe Colas, utilise en effet la pelle de 2,5 tonnes pour creuser des tranchées sur le parcours de Golf de Saint-Nom-la-Bretèche, dans les Yvelines.

La Volvo ECR25 Electric remplace un moteur à combustion interne par des batteries lithium-ion de 48 volts et un moteur électrique qui alimente le système hydraulique afin de déplacer la machine et ses accessoires. Les batteries stockent suffisamment d’énergie pour alimenter la machine pendant 8. Un chargeur embarqué permet de recharger la nuit via une prise de courant domestique ordinaire. Une option de charge rapide, nécessitant un accès au réseau plus puissant, sera également disponible.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
« C’est excitant pour nous de voir cette machine sur le site de construction d’un client. C’est dans un quartier très calme et paisible où les habitants souhaitent que ce calme et cette quiétude soient respectés. Il est donc essentiel de disposer d’une machine qui réponde à ce besoin », a notamment déclaré Elodie Guyot, chef de projet des pelles compactes électriques de Volvo Construction Equipment (Volvo CE). 
 

Benjamin Silvent, responsable du site Spac, et Elodie Guyot, chargée de projet pour les pelles compactes électriques de Volvo CE, devant le Volvo ECR25 Electric.
  Ripage express en gare de Villejuif : Partie II
Qu’est-ce qu’un ripage ? En quoi consiste cette opération ? A travers l’exemple du creusement du tunnel de la ligne 15 Sud, entre Villejuif-Institut Gustave Roussy et Villejuif Louis Aragon, nous vous proposons de découvrir, en deux vidéos, comment le tunnelier Amandine, qui a percé la paroi de la gare le 22 juin dernier, a pu être ripé jusqu’au tympan de redémarrage où il a repris hier son creusement. 
+ de vidéos BTP ça tourne
Le flash info du BTP
Nos magazines
Accéder au kiosque
À lire également
Marché camion : 2019 sera l’un des meilleurs crus depuis 20 ans
Marché camion : 2019 sera l’un des meilleurs crus depuis 20 ans
Depuis l’an dernier, le marché des véhicules industriels de plus de 5 t a retrouvé le même niveau qu’avant la crise de 2018. Avec 42 641 immatriculations à fin septembre, soit une progression de 8,3 %, 2019 devrait atteindre au moins 53 à 54 000 unités, soit l’un des meilleurs millésimes depuis 20 ans.
Volvo CE participe au renouveau des Everglades
Volvo CE participe au renouveau des Everglades
Plusieurs machines Volvo CE sont engagées dans la construction d'un réservoir d’eau C-43 faisant partie du projet géant de restauration hydrologique dans les Everglades.
Pipelayers : certains s’essayent à la polyvalence
Pipelayers : certains s’essayent à la polyvalence
Volvo CE s’est lancé sur le segment très fermé du pipelayers avec un nouveau concept de machine sur une base d’excavatrice et non plus de bouteur, une caractéristique qui lui permet surtout de gagner en polyvalence.
Mini-pelles : consolider les acquis
Mini-pelles : consolider les acquis
Évidemment, le marché des mini-pelles, matériel de prédilection en milieu urbain et qui plus est, le plus important dans l’Hexagone, n’échappera pas à la règle de l’électrification. Mais, en attendant la véritable révolution verte, les constructeurs se refusent à renier les acquis et bichonnent, encore, le bon vieux moteur thermique. Nombreux étaient ceux qui craignaient un ralentissement de l’activité et notamment un recul du marché des mini-pelles, lequel se chiffrait à 11 387 unités en 2018. Après six mois d’activité en 2019, il n’en est rien. Le marché semble avoir conservé cette même vitalité et serait même en avance sur les temps de passage : 7 001 unités écoulées à l’issue du premier semestre et un mois de juillet tout aussi fringant (7 953 unités). « Soit une progression de 2 % par rapport à la même période de l’an passé sachant que le marché 2018 était déjà à 1,5 %. Globalement, je pense que le marché sur l’ensemble de l’exercice sera étale par rapport à l’an dernier, mais toujours à un haut niveau. Nous restons sur trois belles années avec une conjoncture porteuse quand les clients de leurs côtés voient l’activité se poursuivre et les carnets de commandes se remplir. Je pense même que début 2020 sera du même tonneau jusqu’aux élections municipales qui pourraient venir freiner le marché et l’activité », analyse Olivier Boussion, directeur de Kubota France. « Le marché de la mini-pelle reste porteur, je l’estime entre 11 000 et 11 500 unités cette année encore, mais attention à ne pas se laisser bercer. D’où la nécessité d’assurer les partenariats solides sur le long terme avec ses clients et ne pas privilégier le « one-shot ». Je pense aussi que l’image de marque fera la différence, quelle que soit la tendance du marché », avance de son côté Morgan Pisanu, directeur commercial de Takeuchi France. Quant à Peter Sebold, spécialiste produit chez Hyundai CE, il s’enthousiasme devant le marché national : « On parle d’un volume de 70 000 unités en Europe quand le marché français est proche des 12 000 unités, soit 18 % de pénétration ! C’est dire l’importance de ce marché et cela explique aussi le développement d’une concurrence très dense ». Seul Julien Provensal, responsable produits mini-pelles chez Volvo CE se veut prudent : « Un marché porteur jusqu’ici même si d’après les prévisions et les observateurs, celui-ci devrait se stabiliser ». Néanmoins, les professionnels s’accordent à dire que le segment traverse une période faste. De quoi mieux préparer l’avenir et affûter les stratégies.
Comment choisir le bon godet ?
Comment choisir le bon godet ?
Parce que les pelles sont des machines polyvalentes, il n'y a pas de godet unique pour toutes les applications. Le choix de cet équipement est tout de même important. Il en va de la productivité, de l'efficacité énergétique et de la durée de vie de la machine.
Volvo CE : un million de matériels connectés à CareTrack
Volvo CE : un million de matériels connectés à CareTrack
Volvo Construction Equipment vient de célébrer son millionième matériel connecté à CareTrack, le système télématique désormais éprouvé du constructeur.  
Le pipelayer, machine emblématique d’un métier
Le pipelayer, machine emblématique d’un métier
Sur les chantiers à fort linéaire et à gros diamètres, notamment pour la pose de pipelines, le pipelayer est la seule machine sur le marché capable de venir à bout de tels travaux. Entre engin de levage et bouteur, retour sur une machine peu connue en France, où les chantiers se font souvent rares certaines années, mais qui reste emblématique d’un marché.
Tous les articles INFRASTRUCTURES TP
Événements
Solar PV World Expo 2020
16 Août 2020
Solar PV World Expo 2020
EXPOBIOGAZ
2 Septembre 2020
EXPOBIOGAZ
20e Congrès international du recyclage automobile (IARC)
2 Septembre 2020
20e Congrès international du recyclage automobile (IARC)
+ d'événements
Emploi
- Conseiller / Conseillère technique habitat écologique
- Manoeuvre de chantier
- Tireur / Tireuse au râteau
- Conducteur / Conductrice de travaux du bâtiment
+ d’offres
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.