Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

INFRASTRUCTURES TP
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

Prolongement de la ligne B du métro de Lyon : un sous-sol complexe

Partager :
Prolongement de la ligne B du métro de Lyon : un sous-sol complexe
Par Veronica Velez, le 24 mai 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Infrastructures TP
Après plusieurs mois de travaux et études préparatoires réalisés dans le cadre du projet de prolongement de la ligne B du métro de Lyon, le Sytral vient de lancer les travaux de génie civil : construction du puits d’attaque, du tunnel, des stations Oullins Centre et Saint-Genis-Laval, et du puits de sortie. Particulièrement complexe, le sous-sol lyonnais a nécessité pas moins de 300 sondages réalisés sur le trajet de la future infrastructure de 2,5 km, au sud-ouest de la métropole.
 
Depuis septembre 2018, les travaux de Genie Civil du prolongement de la ligne B du...
Article issu du magazine BTP Magazine n° 321.
Retrouvez toute l'information "infrastructures TP" dans BTP Magazine.
BTP Magazine, découvrez la nouvelle formule de BTP matériels avec + de professionnels et + de terrains
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
Ce numéro de BTP Magazine ne fait pas partie de votre abonnement.
Prolongez votre lecture !
JE M'ABONNE
ACHETER LE N° 321
S'identifier
S'inscrire
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
  Sébastien teste les lunettes connectées d'Expert Téléportation

Dans ce nouveau numéro de BTP ça tourne, Sébastien teste des lunettes uniques en France.
+ de vidéos BTP ça tourne
Vidéo
Rencontre avec le président de Hiab
Grue hybride, chariot Moffet électrique, Stage V, connectivité... l’édition 2019 du salon Solutrans a été l’occasion pour Hiab France, de faire étalage de plusieurs nouveautés, mais aussi, de faire connaissance avec son nouveau président, Vincent Duteriez.
À lire également
Une journée de formation avec Herrenknecht
Une journée de formation avec Herrenknecht
Le 25 mai dernier, Herrenknecht a convié de jeunes écoliers et leurs parents à participer à une journée de formation à l'usine de Schwanau.
Digitalisation ne rime pas avec complication
Digitalisation ne rime pas avec complication
La construction, filière complexe du fait de la multiplicité des acteurs intervenant sur le cycle de vie d’un projet de construction, a un urgent besoin de simplification. Même si très en retard par rapport à l’industrie, elle ne manque pas de bonne volonté afin de prendre intelligemment le virage de la digitalisation, moyen le plus efficace de simplifier les process. Le mouvement n’est pas un effet de mode, les bénéfices y sont pléthore, à tous les niveaux. Mieux construire et exploiter un bâtiment Le BIM* se démocratise peu à peu dans la conception-construction. Les maquettes 3D, reproduites par le logiciel sur la base des dessins de l’architecte, sont aussi proches de la réalité que possible. Et le système fluidifie les échanges entre les différents acteurs de la chaîne de production. Avec l’adoption du BIM dans le bâtiment, l’accès à toutes les données et dimensions relatives aux structures et aux systèmes mécaniques, électriques et de plomberie (MEP) du bâtiment est devenu une exigence courante. « Pour chaque bâtiment, Magicad crée un jumeau numérique. L’équipe du projet peut ainsi accéder au modèle BIM du bâtiment et examiner les systèmes MEP et les solutions d’ingénierie MEP proposées dans les espaces réels qui leur sont réservés, explique Lesley Kiernan, chargée des partenariats Europe centrale & Europe de l’ouest chez Magicad. Chacun voit progresser les plans, de sorte que, pendant la construction, la moindre modification induit une action ou une intervention immédiate. » Encore plus en amont, Magicad intègre dans sa vaste base de données les dimensions et caractéristiques techniques des objets (tuyaux, interrupteurs…) proposés par les industriels. L’architecte va dessiner ses plans et réaliser ses calculs sur la base de ces données. « Il n’y aura plus de mauvaises surprises, à l’instar d’un système de ventilation bruyant ou de luminaires trop chauds », indique la responsable. Dans le domaine de l’exploitation, le jumeau numérique d’un bâtiment localise précisément l’emplacement des réseaux. Les données consultables à tout moment permettent d’en faciliter la maintenance. « Avec en leur possession la taille exacte d’une vanne, les équipes de maintenance sont en mesure de réaliser l’installation sans imprévu. Le fonctionnement se fait également sans risque, grâce à ces calculs préalablement réalisés, et certifiés exacts », conclut Lesley Kiernan. En Norvège, la société Apply Emtunga a conçu et construit 14 500 m² de logements répartis sur 7 étages pour la plateforme offshore de Statoil sur le champ pétrolifère Johan Sverdrup. Le module Magicad a fourni les informations BIM liées à l'approvisionnement, la production, la réalisation mécanique (MC) et la mise en service. « Un choix judicieux car les familles de produits doivent répondre à des critères extrêmement stricts pour ne pas réduire nos performances lorsque nous travaillons sur de grands modèles de projets », observe Mattias Jagefeldt, directeur CAO chez Apply Emtunga et coordinateur de la conception et de l'utilisation de Magicad pour Revit dans le cadre de ce projet.
A Issy-les-Moulineaux, des fondations « à cœur ouvert »
A Issy-les-Moulineaux, des fondations « à cœur ouvert »
La commune d’Issy-Les-Moulineaux repense intégralement son centre-ville avec le projet Issy Coeur de Ville. 100 000 m² de nouveaux aménagements s’articulant notamment autour d’un parc arboré de 13 000 m², 17 270 m² de commerces avec un cinéma de 7 salles, 627 logements, 40 874 m² de bureaux, un groupe scolaire de 10 classes et une crèche de 60 berceaux. Un programme ambitieux qui doit reposer sur des fondations solides et adaptées, l’apanage du groupement travaux emmené par Sefi-Intrafor, qui compte également Franki Fondations, deux sociétés du groupe Fayat.
Quand les voussoirs Stradal épatent la galerie
Quand les voussoirs Stradal épatent la galerie
Vinci Construction et Spie Batignolles s’affairent sur le lot T3C (ligne 15 sud) du Grand Paris Express au niveau du puits Robespierre à Bagneux, où le tunnelier à pression de terre, Ellen, est chargé de creuser un tunnel de 3,9 km jusqu’à Clamart. Destination qu’il atteindra en juillet 2020 au rythme de 16 m par jour. Les voussoirs en béton armé du projet sont fournis par le préfabricant Stradal, société du Groupe CRH. Sur la ligne 15 sud, actuellement en cours de réalisation à un train d’enfer, le lot T3C qui s’étend de la gare Villejuif-Louis-Aragon à la gare de Fort d’Issy-Vanves-Clamart, a été confié au groupement Vinci Construction/Spie Batignolles pour un montant de 926 M€. Le marché inclut le génie civil de 5 gares (extérieures et souterraines), un tunnel foré de 8 km et 8,7 m de diamètre creusé au tunnelier (diamètre intérieur des anneaux béton) ainsi que 8 ouvrages de service raccordés au tunnel par des galeries appelées rameaux. « Ce projet, destiné à s’achever en octobre 2022, repose sur les performances de deux tunneliers à pression de terre de 9,87 m de diamètre, expose Thierry Roma, Construction Manager chez Vinci Construction Grands Projets en charge d’une partie des travaux souterrains du lot T3C. Ils ont pour mission d’excaver 8,2 km entre Fort d’Issy-Vanves-Clamart et Villejuif-Louis-Aragon en creusant simultanément vers l’Ouest et vers l’Est. » Le tunnelier Centre, baptisé Ellen, en hommage à sa marraine Ellen MacArthur, a foré ses premiers mètres en février dernier depuis le puits Robespierre à Bagneux. Il réalisera au total 3,9 km d’excavation jusqu’à Fort d’Issy-Vanves-Clamart. Le tunnelier Est, baptisé Amandine, dont les premières pièces sont arrivées en janvier 2019 et dont la roue de coupe a été descendue début février, a quant à lui été lancé au printemps, à la gare d’Arcueil. Il procèdera sur 3,4 km jusqu’à Villejuif-Louis-Aragon.
Doka équipe les tunnels du métro de Sydney
Doka équipe les tunnels du métro de Sydney
Dans le cadre de la construction de la dernière ligne de métro autonome de Sydney, en Australie, Doka fournit les coffrages, du matériel et des équipements destinés au coulage du revêtement en béton dans les tunnels des stations de Martin Place, Pitt Street et Victoria Cross Station.
Tisséo, finaliste du concours ITA Tunnelling Awards
Tisséo, finaliste du concours ITA Tunnelling Awards
Tisséo, réseau de transports en commun de Toulouse et sa région, figure parmi les finalistes du concours international ITA Tunnelling Awards, axé sur la construction et l'utilisation de l'espace souterrain.
Indeco s'active dans le métro de Melbourne
Indeco s'active dans le métro de Melbourne
Des brise-roche, des multiprocesseurs et des broyeurs Indeco sont mobilisés sur le chantier du Melbourne Metro Rail Project en Australie.
Tous les articles INFRASTRUCTURES TP
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
Colloque : Etat des lieux de la reconversion des sites pollués et perspectives
23 Janvier 2020
Colloque : Etat des lieux de la reconversion des sites pollués et perspectives
Conférence ADN Environnemental
23 Janvier 2020
Conférence ADN Environnemental
Assises Européenne de la Transition Énergétique
28 Janvier 2020
Assises Européenne de la Transition Énergétique
+ d'événements
Emploi
- Chargé / Chargée d'affaires BTP
- Projeteur / Projeteuse béton armé
- Chef de chantier
- Manoeuvre bâtiment
+ d’offres
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.