x
  
Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

INFRASTRUCTURES TP
Page spéciale
SIM 2019
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

Prolongement de la ligne B du métro de Lyon : c'est parti !

Partager :
Prolongement de la ligne B du métro de Lyon : c'est parti !
Par la rédaction, le 29 octobre 2018
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Infrastructures TP
Le 19 octobre dernier, le Syndicat mixte des Transports pour le Rhône et l’Agglomération Lyonnaise a lancé officiellement le chantier de prolongement de la ligne B du métro de Lyon. Les travaux du lot GC01 seront réalisés par le groupement Demathieu Bard/Implenia.

Ce lot consiste à créer un tunnel de 2,5 km, une nouvelle station de métro à oullins Centre, et à creuser le puits d’attaque à Saint-Genis-Laval. Le tunnel, qui sera réalisé par un tunnelier, présentera un diamètre de 9,75 m. Il raccordera, à partir de 2023, la ligne du métro B à deux nouvelles stations, la station Oullins Centre et la station Saint- Genis-Laval Hôpitaux Sud.

>>> Lire aussi : Lyon Métropole : « Plus de rames, plus de lignes et une mobilité sans couture »

Le métro de Lyon. Crédit photo : Pierre Guinoiseau
Retrouvez toute l'information "infrastructures TP" dans BTP Magazine.
BTP Magazine, découvrez la nouvelle formule de BTP matériels avec + de professionnels et + de terrains
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Rechercher dans nos articles
  BTP ça tourne fait sa rentrée ! 

Nous sommes très heureux de vous retrouver pour cette nouvelle saison de BTP ça tourne.
+ de vidéos BTP ça tourne
Exclu
Claire Duhamel (Shell): "La planète, c’est la responsabilité de tous"
Claire Duhamel vient d’être nommée au poste de directrice Bitumes France & Benelux chez Shell. Ayant auparavant occupé plusieurs fonctions aux départements Lubrifiants, Aviation et Marines, elle travaille au sein du groupe depuis une vingtaine d’années.
À lire également
Ecocem : « Dans le timing des grands chantiers européens »
Ecocem : « Dans le timing des grands chantiers européens »
Sur une pente ascendante depuis quelques années, le Groupe Ecocem profite d’une position de pionnier, et d’une capacité de production inégalée à l’échelle européenne, qui lui assurent une position de choix dans le domaine de la fourniture de laitier moulu de haut-fourneau aux grands projets européens. Son directeur général Europe, Conor O’Riain, pilote une filiale France florissante, mue par une conjoncture environnementale et économique extrêmement favorable, dont le développement repose avant tout sur l’innovation. BTP MAG : Ecocem a crû de façon surprenante ces derniers mois. Conor O’Riain : Ecocem France a en effet doublé sa capacité de production en 2018 avec l’ouverture de l’usine de Dunkerque. Sur les 12 premiers mois de vie du site, quelque 400 000 t de laitier ont été produites. À titre de comparaison, 35 000 t étaient sorties du site de Fos-sur-Mer la première année, avec les mêmes équipements. Nos autres sites de production d’Irlande et des Pays-Bas tournent pratiquement à plein régime, ainsi que l’usine de Fos-sur-Mer. Nous avons aujourd’hui une capacité de production de 2,5 millions de tonnes. Ecocem a globalement fait beaucoup d’efforts pour préparer le marché à l’export. Sur les 400 000 t sortantes de Dunkerque, 60 % sont destinées à l’Europe du Nord. Une partie est acheminée jusqu’en Suède pour approvisionner notre partenaire Swecem. Nous avons également été sollicités aux États-Unis, au Panama, aux Émirats et en Afrique de l’Ouest, où le laitier se raréfie. Il y a donc encore de beaux leviers de croissance dans ces régions. Nous réfléchissons maintenant à une logistique à mettre en place pour répondre au mieux à la demande.
Eole a la folie des grandeurs
Eole a la folie des grandeurs
En 2019, le projet Eole de la SNCF atteindra son pic d’activité. Sur les 55 km de prolongement du RER E, SNCF Réseau prévoit la création de 8 km d’infrastructures et de trois nouvelles gares, Porte Maillot, La Défense et Nanterre-la-Folie. C’est sous le quartier d’affaires que le groupement E-Def, emmené par Vinci Construction, avec Spie Batignolles TPCI et Spie Fondations, réalise un ouvrage d’entonnement ainsi qu’une tranchée couverte émergeant sur la gare de Nanterre-la-Folie. En marge des travaux souterrains réalisés en méthode traditionnelle dans le cadre du creusement du tunnel bitube sous La Défense, c’est au niveau du Puits Triangle, situé sous le bâtiment du Triangle de l’Arche, que le groupement E-Def intervient pour créer l’entonnement Ouest. Un ouvrage de 60 ml de 3,5 m par 4 m va assurer la transition entre les tunnels bitubes et monotube. « Cette réalisation est chronophage car elle multiplie les interventions : création d’un ouvrage de soutènement dit ‘Crossover’, une voûte en béton constituée par 4 galeries et d’une 5ème provisoire située en dessous utilisée pour la logistique de chantier. Ceci nous permet de franchir cette zone technique et de travailler simultanément sur la partie gare du CNIT », explique Marc Roussilhes, directeur d’exploitation du projet Eole à La Défense. À l’aide d’une plateforme vérinable, les galeries sont creusées les unes après les autres et remplies de béton. À ce jour, 18 m de la galerie centrale de l’entonnement ont été creusés sur les 200 m qui sillonnent depuis la gare du CNIT.
« Métro en vues » : le regard des étudiants sur le Grand Paris
« Métro en vues » : le regard des étudiants sur le Grand Paris
Du 1er février au 30 avril prochain, l'exposition "Métro en vues" réunit à Saint-Ouen près de 70 photographies réalisées par les étudiants de l’École nationale supérieure Louis-Lumière. Le sujet ? Les chantiers du Grand Paris Express.
Digitalisation ne rime pas avec complication
Digitalisation ne rime pas avec complication
La construction, filière complexe du fait de la multiplicité des acteurs intervenant sur le cycle de vie d’un projet de construction, a un urgent besoin de simplification. Même si très en retard par rapport à l’industrie, elle ne manque pas de bonne volonté afin de prendre intelligemment le virage de la digitalisation, moyen le plus efficace de simplifier les process. Le mouvement n’est pas un effet de mode, les bénéfices y sont pléthore, à tous les niveaux. Mieux construire et exploiter un bâtiment Le BIM* se démocratise peu à peu dans la conception-construction. Les maquettes 3D, reproduites par le logiciel sur la base des dessins de l’architecte, sont aussi proches de la réalité que possible. Et le système fluidifie les échanges entre les différents acteurs de la chaîne de production. Avec l’adoption du BIM dans le bâtiment, l’accès à toutes les données et dimensions relatives aux structures et aux systèmes mécaniques, électriques et de plomberie (MEP) du bâtiment est devenu une exigence courante. « Pour chaque bâtiment, Magicad crée un jumeau numérique. L’équipe du projet peut ainsi accéder au modèle BIM du bâtiment et examiner les systèmes MEP et les solutions d’ingénierie MEP proposées dans les espaces réels qui leur sont réservés, explique Lesley Kiernan, chargée des partenariats Europe centrale & Europe de l’ouest chez Magicad. Chacun voit progresser les plans, de sorte que, pendant la construction, la moindre modification induit une action ou une intervention immédiate. » Encore plus en amont, Magicad intègre dans sa vaste base de données les dimensions et caractéristiques techniques des objets (tuyaux, interrupteurs…) proposés par les industriels. L’architecte va dessiner ses plans et réaliser ses calculs sur la base de ces données. « Il n’y aura plus de mauvaises surprises, à l’instar d’un système de ventilation bruyant ou de luminaires trop chauds », indique la responsable. Dans le domaine de l’exploitation, le jumeau numérique d’un bâtiment localise précisément l’emplacement des réseaux. Les données consultables à tout moment permettent d’en faciliter la maintenance. « Avec en leur possession la taille exacte d’une vanne, les équipes de maintenance sont en mesure de réaliser l’installation sans imprévu. Le fonctionnement se fait également sans risque, grâce à ces calculs préalablement réalisés, et certifiés exacts », conclut Lesley Kiernan. En Norvège, la société Apply Emtunga a conçu et construit 14 500 m² de logements répartis sur 7 étages pour la plateforme offshore de Statoil sur le champ pétrolifère Johan Sverdrup. Le module Magicad a fourni les informations BIM liées à l'approvisionnement, la production, la réalisation mécanique (MC) et la mise en service. « Un choix judicieux car les familles de produits doivent répondre à des critères extrêmement stricts pour ne pas réduire nos performances lorsque nous travaillons sur de grands modèles de projets », observe Mattias Jagefeldt, directeur CAO chez Apply Emtunga et coordinateur de la conception et de l'utilisation de Magicad pour Revit dans le cadre de ce projet.
Quand les voussoirs Stradal épatent la galerie
Quand les voussoirs Stradal épatent la galerie
Vinci Construction et Spie Batignolles s’affairent sur le lot T3C (ligne 15 sud) du Grand Paris Express au niveau du puits Robespierre à Bagneux, où le tunnelier à pression de terre, Ellen, est chargé de creuser un tunnel de 3,9 km jusqu’à Clamart. Destination qu’il atteindra en juillet 2020 au rythme de 16 m par jour. Les voussoirs en béton armé du projet sont fournis par le préfabricant Stradal, société du Groupe CRH. Sur la ligne 15 sud, actuellement en cours de réalisation à un train d’enfer, le lot T3C qui s’étend de la gare Villejuif-Louis-Aragon à la gare de Fort d’Issy-Vanves-Clamart, a été confié au groupement Vinci Construction/Spie Batignolles pour un montant de 926 M€. Le marché inclut le génie civil de 5 gares (extérieures et souterraines), un tunnel foré de 8 km et 8,7 m de diamètre creusé au tunnelier (diamètre intérieur des anneaux béton) ainsi que 8 ouvrages de service raccordés au tunnel par des galeries appelées rameaux. « Ce projet, destiné à s’achever en octobre 2022, repose sur les performances de deux tunneliers à pression de terre de 9,87 m de diamètre, expose Thierry Roma, Construction Manager chez Vinci Construction Grands Projets en charge d’une partie des travaux souterrains du lot T3C. Ils ont pour mission d’excaver 8,2 km entre Fort d’Issy-Vanves-Clamart et Villejuif-Louis-Aragon en creusant simultanément vers l’Ouest et vers l’Est. » Le tunnelier Centre, baptisé Ellen, en hommage à sa marraine Ellen MacArthur, a foré ses premiers mètres en février dernier depuis le puits Robespierre à Bagneux. Il réalisera au total 3,9 km d’excavation jusqu’à Fort d’Issy-Vanves-Clamart. Le tunnelier Est, baptisé Amandine, dont les premières pièces sont arrivées en janvier 2019 et dont la roue de coupe a été descendue début février, a quant à lui été lancé au printemps, à la gare d’Arcueil. Il procèdera sur 3,4 km jusqu’à Villejuif-Louis-Aragon.
Indeco s'active dans le métro de Melbourne
Indeco s'active dans le métro de Melbourne
Des brise-roche, des multiprocesseurs et des broyeurs Indeco sont mobilisés sur le chantier du Melbourne Metro Rail Project en Australie.
Métro lillois : Transpole fait le choix de solutions de mobilité dernier cri
Métro lillois : Transpole fait le choix de solutions de mobilité dernier cri
Exploitant du métro lillois, Transpole (filiale de Keolis) a retenu Thyssenkrupp Ascenseurs pour remplacer 53 escaliers mécaniques, en service depuis une trentaine d’années, par des appareils de dernière génération.
Tous les articles INFRASTRUCTURES TP
Applications
Accès au kiosque
Événements
Batimat
4 Novembre 2019
Batimat
Le Salon des Professionnels de l’Amiante 2019
13 Novembre 2019
Le Salon des Professionnels de l’Amiante 2019
Solutrans
19 Novembre 2019
Solutrans
+ d'événements
Emploi
- Chef d'équipe travaux publics
- Chef de travaux
- Manoeuvre bâtiment
- Mécanicien / Mécanicienne d'engins de chantier et de travaux publics
+ d’offres
Rubriques
Bâtiment
Environnement
Infrastructures TP
Matériels
Rail
Réseaux
Terrassements & Carrières
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Applications
iOS
Android
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Emploi
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.