x
Abonnements Découvrez nos formules print et numérique Accès abonnés Voir nos offres
Menu

Infrastructures TP

Arc de Triomphe : une rénovation de haute voltige pour les échafaudages Ulma

Partager :
     
Par A.G. (vidéo N.M.), le 3 juin 2014
Les corniches de l’Arc de triomphe sont actuellement en pleine rénovation. Le chantier doit se finir avant le traditionnel défilé du 14 juillet. Ulma, spécialiste des coffrages et des échafaudages, a mis en place 80 tonnes d’échafaudages pour permettre aux équipes du Centre des monuments nationaux (CMN) d’effectuer leur travail sans contrarier les touristes.

"L’une des principales difficultés" nous explique Guillaume Lefèvre, architecte et urbaniste de l’Etat, conservateur de l’Arc de triomphe "était de préserver tout au long du chantier la vue sur les champs Elysées et l’accès à la terrasse aux nombreux visiteurs". Pour autant, les travaux consistent à remplacer près de 450 m2 de tables de plomb de la grande corniche intermédiaire et de la corniche supérieure, d’adapter les ouvrants des oculus Nord et Sud de la salle « de l’attique » nécessaires au désenfumage du musée. Mais aussi de mettre en place des supports d’éclairages qui permettront à la ville de Paris une mise en lumière la partie haute de l’Arc de triomphe actuellement dans l’ombre.

"Nous avons procédé en 6 phases de dépose repose. Aujourd’hui nous en sommes à la dernière phase. Ce chantier a nécessité la présence en permanence de 8 monteurs. Les échafaudages que nous utilisons sur ce chantier sont des Multidirectionnel BRIO
», nous indique Djamel Oubennour, directeur de l’agence Ile-de-France Ulma. "Sur ce chantier nous avons opté pour un échafaudage en bascule puisque la terrasse ne pouvait supporter un tel poids. Autre contrainte très importante, les délais du chantier sont excessivement courts. Nous n’avons pas le droit de prendre un quelconque retard, tout doit être terminé pour la fin du mois".

Les travaux ont commencé le 13 janvier dernier pour une livraison fin juin début juillet pour un coût prévisionnel de 860 000 euros.
Tous nos articles à partir de 8,99 €
JE M'ABONNE
DÉCOUVREZ NOS NEWSLETTERS GRATUITES
S'identifier
S'inscrire
Nos coups de cœur d'Expoprotection en vidéo

Nos coups de cœur d'Expoprotection en vidéo

ACCÈS AU KIOSQUE
À lire également
NGE : « Dès 2020, 600 M€ par an seront issus de nos nouveaux métiers »,
NGE : « Dès 2020, 600 M€ par an seront issus de nos nouveaux métiers »,
Si l’actualité met le Grand Paris sous les feux de la rampe, NGE ne se laisse pas éblouir.
Les ponts italiens à l’heure des comptes
Les ponts italiens à l’heure des comptes
Conspuée, chahutée, l’Italie doit faire face aux critiques du monde entier concernant sa gestion des grandes infrastructures de transport.
Ponts : « Un manque évident de surveillance et un défaut de maintenance »
Ponts : « Un manque évident de surveillance et un défaut de maintenance »
Christian Tridon, président du syndicat national des entrepreneurs spécialistes de travaux de réparation et de renforcement des structures (STRRES), a réagi face à l’éffondrement du pont de Gênes.
Ponts : l’acier fait de la résistance
Ponts : l’acier fait de la résistance
Avec l’effondrement du pont Morandi de Gênes, la question du choix des matériaux est sur toutes les lèvres.
Métro de Toronto : entre pieux et gratte-ciel
Métro de Toronto : entre pieux et gratte-ciel
Dans la province de l’Ontario, au Canada, le groupement Crosslinx Transit Solutions (CTS) - constitué des entreprises ACS-Dragados, Aecon, EllisDon et SNC-Lavalin – a été chargé par Metrolinx et Infrastructure Ontario de réaliser le prolongement du métro de Toronto.
La nacelle négative sous les jupes des ponts
La nacelle négative sous les jupes des ponts
Dans la famille des nacelles spéciales, il y a la nacelle négative.
Les ponts en France : d’une rive à l’autre...
Les ponts en France : d’une rive à l’autre...
L’effondrement du pont de Gênes en Italie le 14 août dernier aura mis en lumière l’impérieuse nécessité de garantir la maintenance et l’entretien des ouvrages d’art, et principalement des ponts routiers.
Lamoureux & Ricciotti : « La robustesse des ouvrages est un principe de conception »
Lamoureux & Ricciotti : « La robustesse des ouvrages est un principe de conception »
Lamoureux & Ricciotti Ingénierie est un bureau d’études qui intervient dans l’ingénierie des structures pour le bâtiment, le génie civil et le design industriel.
Le pont de la rivière des galets : un pour le prix de deux
Le pont de la rivière des galets : un pour le prix de deux
Si le littoral nord-ouest de l’île de la Réunion est en plein chambardement constructif avec le chantier de la nouvelle route du littoral, un peu plus au sud de Saint Denis, légèrement à l'est à l'intérieur des terres, un autre chantier retient l'attention : la construction du pont de la rivière des galets.
Au chevet du pont de Cheviré
Au chevet du pont de Cheviré
Livré en 1991, le pont de Cheviré est un ouvrage d’art permettant au périphérique nantais de franchir la Loire.
Événements
Colloque sur « Les pollutions de la santé »
15 Novembre 2018
Colloque sur « Les pollutions de la santé »
Colloque national « Eau et changement climatique, adaptons-nous !  Une journée, des solutions »
15 Novembre 2018
Colloque national « Eau et changement climatique, adaptons-nous ! Une journée, des solutions »
Salon des maires et des collectivités locales
20 Novembre 2018
Salon des maires et des collectivités locales
+ D'ÉVÉNEMENTS
Rubriques
Bâtiment - Gros œuvre
Environnement
Infrastructures TP
Matériels
Rail
Réseaux
Terrassements & Carrières
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.