ÉVÉNEMENTS
EMPLOI
Environnement Magazine
CONTACTS
S'ABONNER
SE CONNECTER
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS
EMPLOI-FORMATION
À la une \ ENVIRONNEMENT

Veolia transforme ses sites de stockage de déchets en centrales photovoltaïques

Par LA RÉDACTION. Publié le 7 février 2024.
Veolia transforme ses sites de stockage de déchets en centrales photovoltaïques
Crédit : Tom Fisk / Pixels
NEWSLETTERS
Archiver cet article
PUBLICITÉ
Veolia apporte sa pierre à l’édifice dans la décarbonation du mix électrique de la France. L’entreprise va, en effet, profiter de ses installations de stockage de déchets pour y implanter des centrales photovoltaïques.

Veolia va équiper ses installations de stockage de déchets non dangereux (ISDND) de panneaux photovoltaïques afin de favoriser la production d’une électricité locale et décarbonée. Au total, ce sont une quarantaine de sites qui seront équipés pour un total de 400 hectares de panneaux photovoltaïque pour une puissance de 300 MWc. Cela représente la consommation d’électricité annuelle de 130 000 habitants. Les premières centrales solaires devraient être mises en service à partir de 2027. 

Estelle Brachlianoff, directrice générale de Veolia, explique : "Cette initiative s’inscrit pleinement dans notre stratégie de développement d’une énergie locale décarbonée. Depuis plusieurs mois, nous avons passé en revue l’ensemble de nos sites afin d’utiliser chaque espace approprié pour maximiser la production énergétique. Désormais, nos ISDND, dont la plupart produisent déjà du biogaz ou du biométhane, pourront également générer de l’énergie photovoltaïque".

Cette décision de Veolia intervient dans un contexte de déficit foncier important qui pourrait freiner le déploiement du photovoltaïque à l’échelle nationale. Pour répondre à cette problématique, Veolia envisage également le déploiement de centrales solaires sur les sites de stockage de déchets dangereux, ainsi que sur les sites gérés par Veolia pour le compte d’industriels. Au total, Veolia estime le potentiel d’installation à 400 MWc. 
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et X.
À lire également
15 janvier 2024
Veolia mise sur le V2G pour ses véhicules de collecte de déchets au Royaume-Uni Veolia compte électrifier sa flotte de véhicules de collecte des déchets tout en participant à la stabilité du réseau électrique grâce à la technologie Vehicule-to-grid, qui permet de renvoyer de l’électricité sur le réseau pendant les pics de consommation. 
Veolia mise sur le V2G pour ses véhicules de collecte de déchets au Royaume-Uni
8 novembre 2023
Le Sedif mène des travaux dans tous les domaines Créé en 1923, le Syndicat des Eaux d’Ile-de-France (Sedif) dessert 4 millions d’usagers, répartis sur 7 départements d’Ile-de-France, ce qui en fait le plus grand service public d’eau en France et l’un des premiers en Europe. Alors quand il nous convie pour parler des travaux qu’il entreprend sur son patrimoine, il est toujours intéressant de se déplacer !
Le Sedif mène des travaux dans tous les domaines
10 janvier 2024
Les énergies alternatives mettent le VI sur le gril Après une année de retour à la normale, dans un contexte de baisse des carnets de commande, le véhicule industriel (VI) attaque une année 2024 mitigée. Les immatriculations devraient ralentir tandis que l’intégration à grande échelle des énergies alternatives dans les flottes se fait attendre.
Les énergies alternatives mettent le VI sur le gril
Tous les articles ENVIRONNEMENT
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola