ÉVÉNEMENTS
EMPLOI
Environnement Magazine
CONTACTS
S'ABONNER
SE CONNECTER
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS
EMPLOI-FORMATION
À la une \ ENVIRONNEMENT

Metso recycle la masse noire des batteries

Par la rédaction. Publié le 30 mai 2023.
Metso recycle la masse noire des batteries
Crédit : Metso
NEWSLETTERS
Archiver cet article
PUBLICITÉ
Metso imagine un processus durable de recyclage de la masse noire des batteries, voué à soutenir l’économie circulaire. 

Le recyclage de la masse noire des batteries devient un moyen important de compléter l’approvisionnement en métaux vierges des batteries et de réduire l’empreinte carbone de la chaîne d’approvisionnement. En ce sens, Metso a imaginé un processus avancé de recyclage durable de la masse noire des batteries. Le procédé complète l’offre technologique de Metso en matière de minéraux pour batteries, qui couvre la concentration et le traitement hydrométallurgique ainsi que les services associés.

"La demande de minéraux pour batteries augmente fortement avec la transition en cours vers des sources d’énergie propres. Par exemple, une batterie de voiture électrique pèse environ 200 kilos et est composée de plusieurs métaux. Pour répondre à cette demande, le monde devra produire davantage de minéraux et de métaux, mais nous devons également nous efforcer de boucler la boucle et de prolonger le cycle de vie de ces précieux matériaux grâce à un recyclage efficace. Grâce à la technologie de Metso, les métaux critiques peuvent être extraits de manière durable de la masse noire et réutilisés dans la production de nouvelles batteries ou dans d’autres applications. Le recyclage de la masse noire des batteries avec le procédé de Metso peut réduire jusqu’à 60 % le carbone intégré par rapport à l’utilisation de matériaux vierges", affirme Don Simola, directeur, Battery Chemicals Technology chez Metso.

Le procédé de recyclage hydrométallurgique de la masse noire de Metso permet le traitement des batteries séparées mécaniquement et broyées en vue de récupérer les matières premières des batteries comme le nickel, le cobalt et le lithium, ainsi que le manganèse et le cuivre. Le processus est basé sur la technologie exclusive d’extraction par solvant VSF X de Metso et complété par des réacteurs OKTOP, des filtres Larox PF, des filtres Dual Media (DM) et LSF, ainsi que des épaississants et des épurateurs. Bon nombre de ces technologies font partie de l’offre Planet Positive de Metso. Le schéma de procédé peut être adapté en fonction des matières premières et des produits finaux souhaités avec une approche progressive possible pour l’ajout d’équipement également pour la récupération de matériaux moins précieux.
 
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et X.
À lire également
4 juillet 2023
Metso livre du matériel de traitement à la mine de cuivre de Kansanshi en Zambie Canadian First Quantum Minerals (FQM) a passé une commande supplémentaire auprès de Metso portant sur la livraison d'équipements de traitement des minéraux dans le cadre de l'extension S3 de sa mine de cuivre de Kansanshi, en Zambie.
Metso livre du matériel de traitement à la mine de cuivre de Kansanshi en Zambie
18 mars 2024
A Tours, l’ancien bâtiment de l’ESCEM n'est plus La déconstruction de l’ancien bâtiment de l’ESCEM, situé à Tours, totalise 94,5 % de valorisation totale des matériaux, taux bien au-dessus de l’objectif légal de valorisation des déchets du BTP (70 %). Cette opération exemplaire d’économie circulaire porte l’empreinte d’Agyre, et marque le départ du projet Rive Sud.
A Tours, l’ancien bâtiment de l’ESCEM n'est plus
1er juin 2023
Metso décroche une commande de 20 M€ aux Amériques Metso enregistre une commande pour un concasseur giratoire et des alimentateurs à tablier, services connexes et pièces de rechange associées, destiné à un projet minier dans les Amériques.
Metso décroche une commande de 20 M€ aux Amériques
Tous les articles ENVIRONNEMENT
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola