ENVIRONNEMENT
TDM 2022
INSCRIVEZ-VOUS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

Emballages plastiques à usage unique : l'État invite les filières à élaborer leur feuille de route de sortie

Emballages plastiques à usage unique : l'État invite les filières à élaborer leur feuille de route de sortie
©Donald Trung Quoc Don (Chữ Hán: 徵國單) - Wikimedia Commons - © CC BY-SA 4.0 International.(Want to use this image?)Original publication 📤: --Donald Trung 『徵國單』 (No Fake News 💬) (WikiProject Numismatics 💴) (Articles 📚) 13:12, 31 January 2021 (UTC), CC BY-SA 4.0, via Wikimedia Commons
Par Bruno Mortgat, le 25 février 2022.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Le gouvernement élabore un projet de stratégie 3R « réduire, réutiliser, recycler les emballages en plastique à usage unique », en consultation du 5 au 25 février 2022, en vue d’atteindre les objectifs fixés pour la période 2021 - 2025. Les entreprises qui s’engagent dans  cette démarche seront soutenues financièrement.
 
La France s’est dotée d’un objectif de sortie des emballages en plastique à usage unique d’ici 2040, par le biais de la loi Agec(1). Cet objectif de long terme se décline en points d’étapes intermédiaires quinquennaux de réduction, réemploi et recyclage : le premier décret 3R « Réduire-Réutiliser-Recycler » pour la période 2021-2025 a ainsi été publié le 29 avril 2021.
Il fixe trois objectifs collectifs pour la période 2021-2025 :
- 20% de réduction des emballages en plastique à usage unique d’ici fin 2025, dont au minimum la moitié obtenue par recours au réemploi et à la réutilisation ;
- Tendre vers une réduction de 100 % des emballages en plastique à usage unique « inutiles », tels que les blisters plastiques autour des piles et des ampoules, d’ici fin 2025 ;
- Tendre vers 100 % de recyclage des emballages en plastique à usage unique d’ici le 1er janvier 2025, en faisant en sorte que les emballages en plastique à usage unique mis sur le marché soient recyclables, ne perturbent pas les chaînes de tri ou de recyclage, ne comportent pas de substances ou éléments susceptibles de limiter l’utilisation du matériau recyclé.

L’État soutiendra les filières
 
Pour atteindre ces objectifs, un projet de stratégie, soumis à consultation du public du 5 au 25 février 2022, a été élaboré. Il a permis à 42 secteurs (boissons, hygiène / beauté, alimentaire frais transformé, etc.) d’établir un premier bilan de situation et d’identifier leurs « potentiels 3R » à 2025. Chaque bilan de situation tient compte des spécificités de chacun (propriétés barrières, usage, durée de conservation, circuits de distribution, etc.). Chaque secteur identifié sera invité à réaliser un diagnostic précis de ses contraintes et de ses opportunités, et à qualifier les besoins d’investissements en amont et en aval, afin de se doter de sa feuille de route sectorielle. L’État soutiendra financièrement toutes les filières qui s’engagent dans cette démarche.
 
La stratégie comporte également un plan d’actions, conçu pour répondre aux principaux enjeux associés au déploiement des alternatives 3R permettant d’atteindre les objectifs : limiter les emballages inutiles et excessifs, accompagner la montée en puissance du réemploi, ou encore accélérer la recyclabilité des emballages mis sur le marché. La stratégie définitive doit être adoptée d’ici fin mars.
 
Accéder à la consultation
 
1. Loi anti-gaspillage pour une économie circulaire, promulguée le 10 février 2020.
Rejoignez-nous sur LinkedIn, Facebook et Twitter
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Mat Environnement
Le magazine des matériels et process. Pour les professionnels confrontés aux respects des législations.
Découvrir
Acheter un numéro
Contenu de marque
  Solutions de revalorisation CDE - Transformer les déchets en matériaux de construction de valeur
Contenu de marque
  [Machine Inside] Un mini-finisseur chez Bomag : le BF 200 C
Dernier numéro
Mat Environnement
Le magazine des matériels et process. Pour les professionnels confrontés aux respects des législations.
N° 111
Sommaire
Découvrir
S'abonner
Les numéros
À lire également
Filière REP « emballages ménagers », la CME inquiète des risques pour le secteur du recyclage
Filière REP « emballages ménagers », la CME inquiète des risques pour le secteur du recyclage
À l’occasion de la consultation publique sur le projet d’arrêté modificatif de la procédure d’agrément et du cahier des charges des éco-organismes de la filière REP des emballages ménagers, la Confédération des Métiers de l’Environnement (CME), qui rassemble la Fnade, Federec et le Snefid, fait part de son opposition au projet qu’elle juge précipité et dangereux pour les emplois de la collecte, du tri et du recyclage des déchets.
Le Groupe Excoffier lance le chantier de l’écopole haut-savoyard
Le Groupe Excoffier lance le chantier de l’écopole haut-savoyard
Le futur éco-pôle de la Semine, à Chêne en Semine (Haute-Savoie) assurera à partir de 2023 le traitement des déchets d’environ un million d’habitants ainsi que des déchets industriels et du bâtiment.
Christophe Viant, réélu président de Federec Plastiques
Christophe Viant, réélu président de Federec Plastiques
Christophe Viant, directeur d'Acteco Recycling, a été réélu à la présidence de la filière Plastiques pour un nouveau mandat de 3 ans. Il s'agit là de son 3e mandat.
Norvège : IVAR IKS trie les déchets en mélange
Norvège : IVAR IKS trie les déchets en mélange
L'entreprise norvégienne de tri des déchets IVAR, préfère le tri des déchets en mélange, avant la mise au rebut. Elle a pu augmenter son taux de récupération de 28 % à 82 %. 
Les chiffres clés du recyclage en 2020
Les chiffres clés du recyclage en 2020
L'Observatoire statistique de Federec fait le bilan de l'année 2020, filière par filière de recyclage, en France. Le chiffre d'affaires global baisse de 10,7% pour s'établir à 7,6 Mrd€ (contre 8,5 Mrds € en 2019).
Biodéchets : Des robots de tri pour assurer la qualité du digestat
Biodéchets : Des robots de tri pour assurer la qualité du digestat
La société suisse Wiedag et son partenaire J. Grimm, exploitent une unité de traitement biologique des déchets verts et biodéchets, produisant du biogaz, mais aussi des copeaux de bois, des fertilisants naturels, et du digestat. En amont du recyclage de ces matériaux, des robots optiques se chargent de contrôler leur qualité.
Un nouveau centre de tri à Nanterre
Un nouveau centre de tri à Nanterre
Le Syctom rouvre le centre de tri de Nanterre, après 18 mois de travaux. Le site est entièrement modernisé, adapté aux nouvelles consignes de tri et aux besoins du territoire qui réceptionne dorénavant les collectes sélectives d’une partie de l’Ouest parisien.
Tous les articles ENVIRONNEMENT
Événements
30 ans de l'UPDS
11 Octobre 2022
E-vitrines de l’innovation IDF Aménagement durable
18 Octobre 2022
5ème édition du Salon du Littoral et des Enjeux méditerranéens
18 Octobre 2022
+ d'événements
Emploi
- Chauffeur / Chauffeuse de poids lourd
- Dessinateur / Dessinatrice en génie civil
- Chef de chantier électricité
- Dessinateur / Dessinatrice d'études du BTP
+ d’offres
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.