BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES
VIDÉOS
À la uneENVIRONNEMENT

Les premiers filets anti-déchets entrent en Seine

Par la rédaction. Publié le 18 novembre 2021.
Les premiers filets anti-déchets entrent en Seine
Crédit : Alan Aubry – Métropole Rouen Normandie
Newsletters gratuites
Archiver cet article
Suite au succès de l’expérimentation en rivière, la Métropole Rouen Normandie installe six filets anti-déchets supplémentaires dont quatre en Seine.

De nombreux déchets sont embarqués via le vent et la pluie à travers les grilles avaloirs du réseau d’eau pluviale, géré par la Métropole Rouen Normandie. Afin de lutter contre ce phénomène, la collectivité a décidé d’expérimenter, dès novembre 2020, la mise en place de 3 filets collecteurs de déchets à Malaunay sur les exutoires juste avant la rivière du Cailly afin de les capter avant qu’ils ne viennent polluer celle-ci.

Les résultats de l’étude nationale « PLASTOC » du LEESU, qu’alimente ces filets, sortiront au 1er semestre 2022. En 1 an, les 2 filets analysés (le 3ème ne récupérant que très peu de déchets) ont collecté 2,15 tonnes de déchets (masse humide) pour 3 à 4 levages par filets. Lors d’un levage on compte 1000 unités de plastiques/caoutchouc. Les déchets que l’on retrouve le plus sont ceux liés au tabac (mégots, blister en plastique), selon les réseaux, des lingettes sanitaires, mais également des masques et déchets liés à la confiserie.

Les retours de cette expérimentation étant encourageants, quatre nouveaux filets anti-déchets ont été installés en Seine et deux remplacés en rivière à Maromme et Déville-lès-Rouen.

Une idée Pollustock

C’est l’entreprise Pollustock qui est à l’initiative de cette solution technique et ce partenariat avec la Métropole Rouen Normandie lui permet de tester ses filets dans des conditions inédites : phénomène de double marée, exutoires de plus de 2 m de diamètre. Les quatre filets installés en Seine, d’un maillage de 6mm, permettent de filtrer les macros déchets qui se déversent via les réseaux de collecte des eaux de pluie (plastique, aluminium, mégots de cigarette, mousse, verre, polystyrène, fragments de polystyrène).

L’achat et la pose des six filets représente un investissement de 110 000 €, auquel il faut ajouter la collecte, le nettoyage et l’analyse des déchets, soit un budget global de 150 000 €.

Un mécénat collectif

Pour élargir l’expérimentation débutée en rivière, un appel au mécénat a été réalisé par la Métropole en mai 2021. L’entreprise Novacel a été la première à soutenir le dispositif, soucieuse de la préservation du Cailly. Le bureau d’étude Alise environnement a souhaité participer et sensibiliser ses partenaires au sujet, comme le groupe Laguerre. Le fabriquant de plaque fonte EJ a été séduit par l’initiative et fournira également des badges environnementaux qui seront placés près des exutoires. Haropa Port Rouen a rejoint le collectif dans le cadre de sa politique environnementale.

La Métropole a été sélectionné pour bénéficier du mécénat nature et compétence de l’entreprise Pollustock en partenariat avec Sogeti pour deux filets de 1000mm et Normandie Croisière a facilité leur pose avec la mise à disposition de bateaux et personnels. L’Agence de l’eau a également versé une subvention.

 
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Mat Environnement
Le magazine des matériels et process. Pour les professionnels confrontés aux respects des législations.
Découvrir
Acheter un numéro
S'identifier
S'inscrire
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et Twitter.
À lire également
1ere édition de la Journée Terres : Quel avenir pour les terres de chantier ?
7 novembre 2022
1ere édition de la Journée Terres : Quel avenir pour les terres de chantier ? Hesus, leader européen de solutions durables pour les terres, notamment dans le secteur du BTP, organise avec de nombreux partenaires la première édition de la Journée Terres le 15 novembre à Ivry-sur-Seine.
Implantation du groupe Chimirec à Aulnay-sous-Bois
28 octobre 2022
Implantation du groupe Chimirec à Aulnay-sous-Bois Le spécialiste de la collecte et du recyclage des déchets installe son nouveau site et siège social à Aulnay-sous-Bois (93) historiquement basé à Dugny. Depuis mi octobre, le site est opérationnel sur son activité exploitation pour assurer toutes les étapes de gestion des déchets.
Placo installe une station et une cuve de biocarburant sur son site de Vaujours
7 juillet 2022
Placo installe une station et une cuve de biocarburant sur son site de Vaujours Dans la continuité de ses engagements RSE, afin d'atteindre ses objectifs de réduction des émissions de CO2 et de particules fines à l'horizon 2030, Placo a inauguré une station et une cuve de bio-carburant Oleo 100 sur son site industriel de Vaujours (93)
Tous les articles ENVIRONNEMENT
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola