Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines

ENVIRONNEMENT
★ PAGES SPÉCIALES
TLM 2022
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

À la Réunion, une école exemplaire en matière d’efficience énergétique

À la Réunion, une école exemplaire en matière d’efficience énergétique
Les PV installés sur le toit de l'école de Saint-Leu, à la Réunion. / Crédit DR
Par la rédaction, le 3 février 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Fruit de la collaboration entre le groupe réunionnais Gaïa, spécialiste de l’énergie solaire, et l’entreprise occitane Sirea, experte en automatisme industriel et efficience énergétique, un système de climatisation solaire innovant équipe depuis quelques mois l’école de Saint-Leu.
 
Le groupe Gaïa a déployé en 2020, en toiture de cette école, une centrale photovoltaïque de 36 kWc (110 modules) en autoconsommation sans stockage avec revente du surplus. L’entreprise réunionnaise a également installé un système de climatisation DRV pour une puissance frigorifique équivalente de 72 kWf (12 unités intérieures, 2 groupes extérieurs). Elle a fait appel à l’expertise de Sirea sur le pilotage d’énergie, qui a fourni sa technologie SmartEMS pour faciliter le contrôle des climatisations en fonction de l’énergie photovoltaïque disponible.
« Nous avions besoin d’un gestionnaire d’énergie compatible avec les différents équipements de l’installation, et qui soit assez souple pour proposer un pilotage sur mesure, au plus proche des besoins de l’école. Le SmartEMS de Sirea est sans aucun doute la meilleure technologie pour ce cas d’usage », explique Étienne Bernard, directeur d’exploitation chez Gaïa Photovoltaïque.
 
     Un pilotage innovant de l’énergie
Le dispositif de pilotage géré par l’automate de Sirea et installé par les équipes de Gaïa s’articule autour de 4 points de mesure en temps réel : la production photovoltaïque, le soutirage et l’injection sur le réseau de distribution, la consommation des groupes froids et la consommation inter-bâtiment. Le SmartEMS peut ainsi remplir sa mission de contrôle commande pour piloter les températures de consigne des unités intérieures de climatisation. Ce dispositif intelligent laisse à l’usager la possibilité de démarrer ou éteindre manuellement chaque unité intérieure de climatisation, mais aussi d’agir sur une plage de température de consigne comprise entre 24°C et 26°C. Ainsi, en cas de déficit photovoltaïque, l’automate agit sur la température de consigne. Il émet aussi un ordre d’extinction de toutes les climatisations à 20 h. L’autoconsommation pilotée par ce SmartEMS permet ainsi de réduire fortement les consommations électriques prélevées au réseau tout en apportant une finesse et une souplesse de contrôle totalement maîtrisées.
« Nous voyons un intérêt croissant pour les solutions de pilotage innovantes auprès des spécialistes de l’énergie solaire comme le groupe Gaïa ! Ils ont tout de suite compris l’intérêt du SmartEMS pour optimiser le taux d’autoconsommation et le taux de couverture du projet », affirme Yannick Barat, chargé d’affaires énergie chez Sirea.
Rejoignez-nous sur LinkedIn, Facebook et Twitter
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Mat Environnement
Le magazine des matériels et process. Pour les professionnels confrontés aux respects des législations.
Découvrir
Acheter un numéro
Contenu de marque
  [Vidéo] Suite rapide caténaires : le train-travaux à grande vitesse
Contenu de marque
  [Vidéo] Copac déploie son offre combinée
Dernier numéro
Mat Environnement
Le magazine des matériels et process. Pour les professionnels confrontés aux respects des législations.
N° 108
Sommaire
Découvrir
S'abonner
Les numéros
À lire également
Premier congrès sur les enjeux de la décarbonation de l'industrie
Premier congrès sur les enjeux de la décarbonation de l'industrie
Les 21 et 22 septembre prochains, l’alliance Allice (Alliance industrielle pour la compétitivité et l’éfficacité énergétique) organisera, avec le soutien de l’Ademe, son premier congrès biennal « Ensemble vers l’industrie bas carbone » à Paris. L'occasions d'aborder les enjeux et perspectives de la décarbonation en France et à l’international et de présenter les innovations techniques
PolyStyreneLoop pour prétraiter les déchets de démolition d’isolants PSE
PolyStyreneLoop pour prétraiter les déchets de démolition d’isolants PSE
En février 2019, la filière des isolants PSE a signé un engagement volontaire pour le recyclage dont l'un des axes de travail concerne les déchets de démolition. Il s'agit de contribuer au projet européen Life PolyStyreneLoop qui vise à démontrer la faisabilité technico-économique d’un procédé de pré-traitement de ces déchets.
Installations et centres de tri : la modernisation bat son plein
Installations et centres de tri : la modernisation bat son plein
Face à l’extension des consignes de tri prévue pour fin 2022, la modernisation des centres de tri se poursuit à marche forcée. Les fabricants de matériel ont ainsi un rôle central à jouer en développant des machines toujours plus fiables, performantes, mais aussi évolutives.
Chantiers de l'Atlantique construira la sous-station électrique du premier parc éolien en mer polonais
Chantiers de l'Atlantique construira la sous-station électrique du premier parc éolien en mer polonais
L'installation de la sous-station du premier parc éolien en mer polonais de RWE, prévue pour 2025, sera réaliséée par les Chantiers de l’Altantique.
23e Assises Européennes de la transition énergétique
23e Assises Européennes de la transition énergétique
La 23e édition des Assises Européennes de la transition énergétique se déroulera à Palexpo dans le grand Genève du 31 mai au 2 juin 2022, sous le signe de la sobriété énergétique.
Verre : O-I Glass modernise deux usines françaises pour plus de 65 millions d’euros
Verre : O-I Glass modernise deux usines françaises pour plus de 65 millions d’euros
Le verrier américain O-I Glass a annoncé le 22 février la rénovation de ses usines françaises de Vayres (Gironde) et de Puy-Guillaume (Puy-de-Dôme) pour un montant total de plus de 65 millions d’euros. Objectif : une production augmentée, et une empreinte environnementale réduite.
Paprec : un nouveau green bond de 450 M€
Paprec : un nouveau green bond de 450 M€
Paprec lève un nouveau green bond d'un montant de 450 millions d'euros. Cette levée de fonds lui permettra de poursuivre ses ambitions, qui vont l'amener à dépasser 2 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2021. 
Tous les articles ENVIRONNEMENT
Événements
IAF 2022
28 Mai 2022
IFAT
30 Mai 2022
Assises Européennes de la Transition Energétique
31 Mai 2022
+ d'événements
Emploi
- Chargé / Chargée d'affaires en électricité
- Conducteur / Conductrice de travaux
- Dessinateur / Dessinatrice en Voirie Réseaux Divers (VRD)
- Manoeuvre travaux publics
+ d’offres
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.