Menu
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

À la Réunion, une école exemplaire en matière d’efficience énergétique

À la Réunion, une école exemplaire en matière d’efficience énergétique
Les PV installés sur le toit de l'école de Saint-Leu, à la Réunion. / Crédit DR
Par la rédaction, le 3 février 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Fruit de la collaboration entre le groupe réunionnais Gaïa, spécialiste de l’énergie solaire, et l’entreprise occitane Sirea, experte en automatisme industriel et efficience énergétique, un système de climatisation solaire innovant équipe depuis quelques mois l’école de Saint-Leu.
 
Le groupe Gaïa a déployé en 2020, en toiture de cette école, une centrale photovoltaïque de 36 kWc (110 modules) en autoconsommation sans stockage avec revente du surplus. L’entreprise réunionnaise a également installé un système de climatisation DRV pour une puissance frigorifique équivalente de 72 kWf (12 unités intérieures, 2 groupes extérieurs). Elle a fait appel à l’expertise de Sirea sur le pilotage d’énergie, qui a fourni sa technologie SmartEMS pour faciliter le contrôle des climatisations en fonction de l’énergie photovoltaïque disponible.
« Nous avions besoin d’un gestionnaire d’énergie compatible avec les différents équipements de l’installation, et qui soit assez souple pour proposer un pilotage sur mesure, au plus proche des besoins de l’école. Le SmartEMS de Sirea est sans aucun doute la meilleure technologie pour ce cas d’usage », explique Étienne Bernard, directeur d’exploitation chez Gaïa Photovoltaïque.
 
     Un pilotage innovant de l’énergie
Le dispositif de pilotage géré par l’automate de Sirea et installé par les équipes de Gaïa s’articule autour de 4 points de mesure en temps réel : la production photovoltaïque, le soutirage et l’injection sur le réseau de distribution, la consommation des groupes froids et la consommation inter-bâtiment. Le SmartEMS peut ainsi remplir sa mission de contrôle commande pour piloter les températures de consigne des unités intérieures de climatisation. Ce dispositif intelligent laisse à l’usager la possibilité de démarrer ou éteindre manuellement chaque unité intérieure de climatisation, mais aussi d’agir sur une plage de température de consigne comprise entre 24°C et 26°C. Ainsi, en cas de déficit photovoltaïque, l’automate agit sur la température de consigne. Il émet aussi un ordre d’extinction de toutes les climatisations à 20 h. L’autoconsommation pilotée par ce SmartEMS permet ainsi de réduire fortement les consommations électriques prélevées au réseau tout en apportant une finesse et une souplesse de contrôle totalement maîtrisées.
« Nous voyons un intérêt croissant pour les solutions de pilotage innovantes auprès des spécialistes de l’énergie solaire comme le groupe Gaïa ! Ils ont tout de suite compris l’intérêt du SmartEMS pour optimiser le taux d’autoconsommation et le taux de couverture du projet », affirme Yannick Barat, chargé d’affaires énergie chez Sirea.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Mat Environnement
Le magazine des matériels et process. Pour les professionnels confrontés aux respects des législations.
Découvrir
Acheter un numéro
À lire également
Premier congrès sur les enjeux de la décarbonation de l'industrie
Premier congrès sur les enjeux de la décarbonation de l'industrie
Les 21 et 22 septembre prochains, l’alliance Allice (Alliance industrielle pour la compétitivité et l’éfficacité énergétique) organisera, avec le soutien de l’Ademe, son premier congrès biennal « Ensemble vers l’industrie bas carbone » à Paris. L'occasions d'aborder les enjeux et perspectives de la décarbonation en France et à l’international et de présenter les innovations techniques
[Tribune] L’urgence de repenser l’efficacité énergétique : un projet national fédérateur
[Tribune] L’urgence de repenser l’efficacité énergétique : un projet national fédérateur
Plus que tout autre sujet, l’efficience énergétique est un projet fédérateur pour toute la nation. La maitrise de l’énergie n’est en effet plus un sujet secondaire, mais bel et bien un projet sociétal majeur qui va tous nous concerner à long terme. Dans ce contexte, la rénovation énergétique connait chaque année un intérêt toujours plus grand de la part des ménages, des bailleurs sociaux, des collectivités et même du gouvernement.
Suez et Deepomatic développent une solution pour automatiser la détection des déchets non conformes dans les centres de tri
Suez et Deepomatic développent une solution pour automatiser la détection des déchets non conformes dans les centres de tri
Le Groupe Suez teste actuellement dans ses centres de tri londoniens, une solution de reconnaissance visuelle, s’appuyant sur l’intelligence artificielle (IA) afin d’automatiser la détection de déchets non conformes. Une solution qui s’appuie sur la technologie de reconnaissance d’image déployée par l’entreprise française Deepomatic.
Nikola, Iveco et OGE accélèrent dans le déploiement des solutions de ravitaillement en hydrogène
Nikola, Iveco et OGE accélèrent dans le déploiement des solutions de ravitaillement en hydrogène
Nikola Corporation, Iveco et OGE ont annoncé aujourd'hui la signature d’une lettre d'intention en vue d'une collaboration visant à mettre en place une structure commerciale pour le transport de l'hydrogène via un réseau de pipelines, depuis les sites de production jusqu'aux stations de ravitaillement en hydrogène au service des véhicules électriques à pile à combustible (« FCEV »).
Eco Environnement progresse dans la rénovation énergétique
Eco Environnement progresse dans la rénovation énergétique
Eco Environnement, l’un des principaux acteurs français de la rénovation énergétique dédiée aux bailleurs sociaux, industriels et aux collectivités, annonce un chiffre d’affaires de 55 millions d’euros en 2020 soit une croissance de 22,2 % par rapport à son dernier exercice. 
La FEAD demande la réévaluation de la valorisation énergétique des déchets
La FEAD demande la réévaluation de la valorisation énergétique des déchets
La FEAD - l'Association européenne de la gestion des déchets - souligne la nécessité de réévaluer la valorisation énergétique des déchets en tant qu'activité contribuant positivement à l'atténuation du changement climatique.
Plan de relance : les éco-isolateurs se réjouissent
Plan de relance : les éco-isolateurs se réjouissent
Avec les premières annonces autour du plan de relance pour le secteur de la construction, la rénovation thermique semble être au centre des préoccupations du gouvernement. Notamment avec l'élargissement à tous les Français de l'aide MaPrimeRénov'. Un choix qui réjouit les éco-isolateurs.
Tous les articles ENVIRONNEMENT
Inscrivez-vous aux Trophées de la Distribution de Matériels
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.