Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

ENVIRONNEMENT
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

100 % des déblais réemployés sur l’extension d’une ISDND en Saône-et-Loire

Partager :
100 % des déblais réemployés sur l’extension d’une ISDND en Saône-et-Loire
Par Charlotte Divet, le 16 juillet 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Environnement
A Granges (71), Rougeot Meursault a réalisé, pour le compte de Veolia, l’extension d’une installation de stockage de déchets non dangereux (ISDND). L’un des enjeux majeurs de ce chantier d’aménagement : le réemploi de 100% des déblais pour notamment la couverture des casiers.
Le chantier a démarré en avril 2018 et s’est déroulé en deux phases. Les équipes de Rougeot Travaux Publics ont d’abord dû aménager les casiers un à trois de la zone d’extension et ses ouvrages annexes (zone Granges 2). Pour ce faire, ils ont effectué les...
Article issu du magazine Terrassements & Carrières n° 170.
Retrouvez toute l'information "environnement" dans Terrassements & Carrières.
Terrassements & Carrières, le trait d'union entre les professionnels de l'extraction, de la valorisation des matériaux et les entreprises de la construction.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
Ce numéro de Terrassements & Carrières ne fait pas partie de votre abonnement.
Prolongez votre lecture !
JE M'ABONNE
ACHETER LE N° 170
S'identifier
S'inscrire
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
  La parole est à vous éclaire la fibre optique

22 000 emplois à mobiliser dès 2021. Avec l’objectif 100% fibre d’ici 2025 du Gouvernement, le secteur des télécoms a du pain sur la planche. L'équipe de BTP ça tourne s'est rendue au CFA Ducretet à Clichy.
+ de vidéos BTP ça tourne
À lire également
[Tribune] Paris en travaux : galère ou opportunité pour l'économie circulaire ?
[Tribune] Paris en travaux : galère ou opportunité pour l'économie circulaire ?
Paris cet énorme chantier...! Partout, les travaux battent leur plein, engendrant beaucoup de bruit et des difficultés de circulation. Au-delà de ces désagréments, le nombre de chantiers actuellement en cours est une excellente nouvelle, considère Emmanuel Cazeneuve, PDG d'Hesus.
A Nantes, la métropole et Charier misent sur le transport fluvial
A Nantes, la métropole et Charier misent sur le transport fluvial
Pour transporter et évacuer les déblais provenant du chantier de déconstruction du bas-Chantenay, Nantes Métropole, l’entreprise Charier, Nantes Saint-Nazaire Port et la Compagnie Ligérienne des Transports (CLT) ont opté pour le transport fluvial. Une solution idéale pour les chantiers urbains.
Ciments Calcia valorise les déblais du Grand Paris pour fabriquer du ciment
Ciments Calcia valorise les déblais du Grand Paris pour fabriquer du ciment
Depuis 2016, Ciments Calcia et la Société du Grand Paris ont travaillé à la caractérisation des sols. A présent, au sein de l’usine de Gargenville sont même valorisés les déblais pour la fabrication de ciment. Une démarche d’économie circulaire.
Grand Paris : déblais et double impact
Grand Paris : déblais et double impact
Trouver un débouché pour les 45 millions de tonnes de terres excavées par les tunneliers et autres machines de chantier, dans le cadre de la construction des futures lignes de métro du Grand Paris Express, est un sacré challenge, d’autant plus que la règlementation impose la valorisation d’au moins 70 % de ces déblais dès 2020. Si la traçabilité est la grande préoccupation du maître d’ouvrage, la Société du Grand Paris, pour d’autres, à l’instar de l’entreprise Hesus, l’enjeu se situe au niveau de l’impact carbone. Explications. On compte trois types de travaux d’excavation sur les chantiers du Grand Paris Express : classique par pelle, par tunnelier, ou par réalisation de parois moulées. En fonction du type choisi, s’ouvrent différentes possibilités de valorisation des matériaux, très dépendantes de la lithologie. Dans le sous-sol parisien, on en dénombre une vingtaine au total. « Sur le lot 3 de la ligne 18, nous retrouvons par exemple des sables de Fontainebleau, une lithologie qui peut être assez facilement valorisée. En fonction du type de terre, nous pouvons travailler dans deux directions : la valorisation matière ou la valorisation volume dans le cadre du projet Ligne Terre. Avec la valorisation matière, nous cherchons à développer, directement avec les entreprises, des filières d’éco-matériaux et d’éco-construction pour transformer les matériaux. Il y a donc tout un travail de caractérisation des déblais, de normalisation et d’identification des filières », explique Christophe Maillet, responsable de la valorisation des déblais du Grand Paris Express au sein de la Société du Grand Paris. Aujourd’hui, Néo Éco, une entreprise spécialisée dans le recyclage de déchets, accompagne le maître d’ouvrage sur le réemploi des matériaux, dans une logique d’économie circulaire. « Avec le projet Ligne Terre, l’idée consiste à valoriser les matériaux dans le cadre des projets d’aménagement portés par les collectivités locales situées à proximité des sites d’excavation, comme la création de parcs paysagers, le réaménagement de carrières souterraines, ou même, des projets routiers nécessitant des matériaux pour le compactage du sol », liste le responsable.
Grand Paris Express : Que faire des déblais du super métro ?
Grand Paris Express : Que faire des déblais du super métro ?
La Société du Grand Paris estime que les travaux de construction des nouvelles lignes de métro devraient générer au total 45 millions de tonnes de déblais, dont seulement 2 millions déjà excavés depuis le lancement du chantier en 2016. Jusqu’à 2030, la gestion de ces déblais s’annonce ainsi comme un immense défi environnemental et économique.
Un GIPO livré à Macadam Crocodile par Groupe Garonne
Un GIPO livré à Macadam Crocodile par Groupe Garonne
Pour valoriser les matériaux de déconstruction issus du BTP directement sur site, la nouvelle activité du groupe Rougeot, Macadam Crocodile a opté pour un concasseur à percussion de la marque GIPO, commandé auprès du Groupe Garonne.
Grand Moscou : Suez et MIP en charge des déblais
Grand Moscou : Suez et MIP en charge des déblais
Suez et Mosinzhproekt (MIP) ont signé un accord prévoyant la création d'une coentreprise chargée de définir une stratégie de gestion des déblais et des déchets des chantiers issus des projets de transport urbain du Grand Moscou.
Tous les articles ENVIRONNEMENT
Applications
Accès au kiosque
Événements
Le Salon des Professionnels de l’Amiante 2019
13 Novembre 2019
Le Salon des Professionnels de l’Amiante 2019
Solutrans
19 Novembre 2019
Solutrans
Transrail
26 Novembre 2019
Transrail
+ d'événements
Emploi
- Conducteur / Conductrice de travaux du bâtiment
- Architecte
- Chef de chantier montage de structures métalliques
- Technicien / Technicienne études de prix BTP
+ d’offres
Rubriques
Bâtiment
Environnement
Infrastructures TP
Matériels
Rail
Réseaux
Terrassements & Carrières
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Applications
iOS
Android
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Emploi
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.