x
Accès abonnés Voir nos offres
Menu

ENVIRONNEMENT
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES
VIDÉOS

Fraikin passe à l’offensive dans le BTP et l’environnement

Partager :
Nos applications :  
Fraikin passe à l’offensive dans le BTP et l’environnement
Par Julia Tortorici, le 16 novembre 2018
Découvrez notre newsletter gratuite Environnement
Fort d’un réseau de 180 agences et à la tête d’une flotte de quelque 58 000 véhicules, Fraikin dévoile trois nouvelles offres pour les entreprises de BTP et de l’environnement. Des secteurs qui, pour les trois prochaines années, seront dans la ligne de mire du spécialiste de la location de véhicules industriels et des solutions de gestion de parcs. Explications.
 7 000 clients. 2 800 salariés. 683 M€. Des chiffres qui donnent le tournis. Fraikin est en croissance et ne le cache pas. La location longue durée (6-10 ans), un service dans lequel il est maintenant bien connu, cotoie également la location de courte durée (de 18 mois à 2 ans) et la revente de véhicules d’occasion (plus de 8 000 VO par an en Europe). D’aucuns diraient que le portefeuille de services du spécialiste est plus que bien garni. C’est sans compter sur les ambitions d’un groupe qui lorgne maintenant ouvertement sur des secteurs à forte croissance : le BTP et l’environnement. “Nous pratiquons le ‘full service’”, explique Laurent Proust, directeur général France. “Multimarques, nous sommes capables de nous adapter à tous les besoins et d’intervenir sur tous les véhicules. Notre engagement : faire qu’ils soient disponibles 100% du temps. Pour cela, nous disposons d’une cellule d’assistance 24/24, 7j/7, et de notre propre bureau d’études avec 15 ingénieurs en mesure de réaliser 6 000 études par an sur l’intégralité des composants”. 

Trois axes de développement

Pour grandir, Fraikin n’a aucun doute, il faut en passer par la transformation de ses ateliers, dont les outils et process vont monter en puissance. “L’objectif est de réduire au maximum les délais d’immobilisation”, précise Laurent Proust. Une cellule centralisée située à Colombes, représentée par un seul interlocuteur, s’appuie sur un nouvel outil performant de gestion de la demande ainsi que sur un mediaplanning permettant de piloter les interventions de dépannage. Quant au réseau, il va tout bonnement s’agrandir. “Nous allons mettre en place de nouveaux points de service équipés en standard d’un atelier mobile adapté à l’hydraulique. A terme, nous tablons sur la capacité à assurer 80% des opérations techniques directement sur le parc”, promet le dirigeant. 

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Externalisation des flottes

Constatant une période riche en projets (Grand Paris, JO 2024, pression croissante autour de la valorisation des déchets…), Fraikin a, depuis peu, arrêté son curseur sur deux secteurs en pleine croissance, le BTP et l’environnement. Le groupe vient ainsi d’investir plus de 30 M€ dans l’achat de véhicules hydrauliques neufs sur les 12 derniers mois (polybennes, plateaux grues, bennes grues, BOM, etc) et met en place un parc dédié de 350 véhicules pour accompagner les nouveaux contrats. Et pour mieux atteindre ces deux secteurs, trois nouvelles offres ont été développées. Pour les collectivités et l’environnement, Fraikin a mis en place une offre sous-traitance permettant davantage de flexibilité et d’expansion territoriale. La qualité du service pour ces cibles étant la condition sine qua non, les acteurs ont besoin de matériels adéquats bien entretenus. “Nous proposons donc un accompagnement complet tant sur la qualité des véhicules que sur les négociations, pour un service équivalent à leurs flottes en propre, souligne Laurent Proust. Cela garantit une uniformité de typologie des véhicules et d’assurer la sécurité et la qualité des matériels, sans aucune gestion en direct”. De son côté, le partenaire voit la qualité de service et son indépendance garanties. “Il est, par ailleurs, possible de faire installer un système de télématique permettant de veiller à la sécurité de conduite des chauffeurs qui louent leur véhicule auprès de Fraikin”, ajoute Fabien Leygue, directeur BTP/Environnement.

 Faire fi de la pénurie de main d’oeuvre

La pénurie de main d’oeuvre qualifiée n’aura échappé à personne. Il est dorénavant plus complexe de gérer les chauffeurs susceptibles de partir à la retraite sans remplaçants, ou de les empêcher de se vendre au plus offrant. Une offre présente depuis 30 ans dans le domaine des transports et de la logistique a donc été déclinée. “L’offre clé en main inclut le véhicule, le conducteur, et, à la demande, une solution complète de gestion de tournées”, détaille Laurent Proust. Le renouvellement des quelque 350 postes de chauffeurs est aujourd’hui assuré par l’apprentissage. L’Ecole des Métiers de Fraikin a permis cette année d’embaucher 110 alternants. Un chiffre déjà revu à la hausse dans le cadre de la prochaine session. 

Qui roule paye

Tout le savoir-faire de Fraikin se résume dans cette 3e et dernière offre complémentaire imaginée pour répondre immédiatement aux enjeux règlementaire (IFRS16) et de flexibilité. La seule de ce type sur le marché. “100% variable et 100% flexible, elle exempt le client de facturation dès lors que le véhicule ne roule pas. Celui-ci est facturé au km parcouru et peut restituer les matériels sans frais en cas de perte de marché. Les pics de saisonnalité sont quant à eux couverts par de la location de courte et moyenne durée”, énumère Laurent Proust. Un unique interlocuteur en agence Fraikin ou en centre de service client prend en charge les échanges. Enfin, le groupe peut, au besoin, racheter l’intégralité d’un parc et procéder ensuite à sa relocation. Une solution qui permet au client de passer de l’achat à la location, sans transition. 

Un allié de poids

Cette stratégie porte aujourd’hui déjà ses fruits. Le groupe Suez a attribué fin 2016 à Fraikin le contrat de l’externalisation globale de sa flotte de véhicules sur la région Centre Ouest, pour son activité recyclage et valorisation des déchets. Soit des BOM, des polybennes, des balayeuses et laveuses de bac. Une opération qui prend la forme d’un achat relocation de la flotte existante de Suez ainsi que de l’acquisition de véhicules neufs. Le partenariat s’appuie sur une gestion centralisée de la relation par les équipes du centre service client Fraikin et un réseau d’agences associées proche des équipes terrain Suez. 
 

Laurent Proust, directeur général France de Fraikin. Crédit photo : DR
Article issu du magazine Mat Environnement n° 90.
Retrouvez toute l'information environnement dans Mat Environnement.
Mat Environnement, l'actualité de la filière environnement.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
  50 bougies pour SOMTP !
Toutes nos vidéos
À lire également
Le Grand Paris : « Une opportunité écologique sans précédent »
Le Grand Paris : « Une opportunité écologique sans précédent »
Les travaux engendrés par le Grand Paris sont exceptionnels à tout point de vue.
L’Association BBCA s’inquiète d’un report de la mise en place de la RE 2020
L’Association BBCA s’inquiète d’un report de la mise en place de la RE 2020
L’Association BBCA, qui intervient dans la mise au point de la réglementation environnementale du bâtiment (RE 2020), a fait part de ses inquiétudes après les récentes communications du Conseil supérieur de la construction et de l’efficacité énergétique (CSCEE) demandant un report de la RE 2020.
Cinq thèmes pour l'édition 2019 des Assises nationales de la biodiversité
Cinq thèmes pour l'édition 2019 des Assises nationales de la biodiversité
La 9e édition des Assises nationales de la biodiversité (ANB) se déroulera les 19, 20 et 21 juin au Palais des congrès Paris-Saclay de Massy (91).
Un tracteur de terminal électrique développé par Volvo Penta
Un tracteur de terminal électrique développé par Volvo Penta
Volvo Penta présente un tracteur de terminal doté d'une transmission électrique Volvo Penta à l'occasion du TOC Europe 2019, le salon des technologies portuaires et aéroportuaires, qui se tient actuellement à Rotterdam.
Sogelink ajoute la détection d'amiante routier à ses compétences
Sogelink ajoute la détection d'amiante routier à ses compétences
Sogelink annonce le rachat de la société Carothèque et de sa plateforme permettant la localisation et le suivi des prélèvements effectués sur la voirie, dans les enrobés routiers.
32 récifs, imprimés grâce à l’encre 3D Vicat, immergés sur les côtes d’Agde
32 récifs, imprimés grâce à l’encre 3D Vicat, immergés sur les côtes d’Agde
Dans le cadre du projet Récif’lab, copiloté par Seaboost (groupe Egis), 32 récifs artificiels en béton ont été immergés, la semaine dernière, le long de la côte agathoise.
« Quand nous achetons 1 t, nous recyclons et revendons 1 t. »
« Quand nous achetons 1 t, nous recyclons et revendons 1 t. »
La parole à Laurent Boone, directeur général de Boone Comenor Metalimpex.
Tous les articles ENVIRONNEMENT
Applications
ACCÈS AU KIOSQUE
Événements
Solscope
26 Juin 2019
Solscope
Novatech 2019
1er Juillet 2019
Novatech 2019
ISEFI 2019
2 Juillet 2019
ISEFI 2019
+ D'ÉVÉNEMENTS
Emploi
- Manoeuvre de chantier
- Aide-maçon / Aide-maçonne
- Chargé / Chargée d'affaires en électricité
- Mécanicien / Mécanicienne d'engins de chantier et de travaux publics
+ D’OFFRES
Rubriques
Bâtiment
Environnement
Infrastructures TP
Matériels
Rail
Réseaux
Terrassements & Carrières
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Applications
iOS
Android
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Emploi
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.