Certaines fonctionnalités de ce site reposent sur l’usage de cookies.
Les services de mesure d'audience sont nécessaires au fonctionnement du site en permettant sa bonne administration.
ACCEPTER TOUS LES COOKIES
LES COOKIES NÉCESSAIRES SEULEMENT
CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Bâtiment - Gros oeuvre > Dutilleul affiche un chiffre d’affaires en progression de 7%
BÂTIMENT - GROS OEUVRE

Dutilleul affiche un chiffre d’affaires en progression de 7%

PUBLIÉ LE 20 MAI 2024
LA RÉDACTION
Archiver cet article
Dutilleul affiche un chiffre d’affaires en progression de 7%
Frédéric Sternheim, Pierre Craye et François Dutilleul - ©Barbara Grossmann
Rabot Dutilleul affiche pour 2023 un chiffre d’affaires de 350 M€, en progression de 7% par rapport à 2022. Le groupe vise pour 2024 un chiffre d’affaires à nouveau en progression grâce à son positionnement sur les marchés porteurs.
 
Cette ambition et cette confiance s’expliquent par le choix d’une stratégie actée il y a trois ans et qui porte aujourd’hui ses fruits. Le groupe s’est davantage tourné vers les activités de rénovation énergétique, de réhabilitation lourde (avec ou sans changement d’usage), de contractant général, et de montage immobilier ; l’entreprise a réinventé ses offres pour les adapter aux marchés d’avenir et a su s’appuyer sur ses points forts notamment son ingénierie intégrée. Le groupe, dont l’activité se répartit pour 2/3 en France (Hauts-de-France, Ile-de-France, Grand Est) et 1/3 en Belgique (Bruxelles) dispose d’un carnet de commandes bien rempli et bien orienté (projets long terme à forte valeur ajoutée) qui permet de se projeter sereinement avec des projets à réaliser sur les trois années à venir. Une maîtrise des risques en montage immobilier En 2023, le groupe a contenu le développement de ses activités de montage, en maîtrisant les risques liés aux programmes immobiliers dans un marché très dégradé. En particulier, Rabot Dutilleul a fait le choix de se concentrer sur des projets pré-vendus à des investisseurs ou à des clients utilisateurs. Le groupe s’est orienté vers plus de contrats en conception-construction, pour être le plus en amont possible de la chaîne de valeur et des opérations, et pour avoir le plus d’impact possible sur la décarbonation des projets. Les opérations de montage de conception-construction ou en contractant général représentent déjà près de la moitié du chiffre d’affaires du groupe.
 
La réhabilitation pour atteindre les objectifs de décarbonation
 
Pour augmenter son impact sur la décarbonation du secteur, Rabot Dutilleul met à disposition son ingénierie sur les projets de rénovation énergétique et réhabilitation lourde. C’est l’un des axes de la trajectoire bas carbone de l’entreprise pour 2030 qui doit mener l’entreprise à réduire son impact carbone de 30% par rapport à 2021. A cet horizon, l’entreprise projette également d’appliquer ses solutions bas carbone dans la majorité de ses chantiers de construction neuve. Rabot Dutilleul entend ainsi jouer un rôle de pionnier sur ses territoires en formant ses équipes (pour comprendre et agir), en mesurant le résultat de ses actions, et en publiant sa méthodologie et ses résultats.
 
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Sinoboom s'installe au Brésil
Sinoboom s'installe au Brésil
Layher récompensé par le MAT D'OR de l'innovation
Layher récompensé par le MAT D'OR de l'innovation
Kronimus propose des pavés écologiques en béton pour chemins agricoles et forestiers
Kronimus propose des pavés écologiques en béton pour chemins agricoles et forestiers
Eiffage remporte la rénovation lourde du « Cristallis » à Paris
Eiffage remporte la rénovation lourde du « Cristallis » à Paris
Tous les articles Bâtiment - Gros oeuvre
L'essentiel de l'actualité de la construction
Ne manquez rien de l'actualité de la construction !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS