Certaines fonctionnalités de ce site reposent sur l’usage de cookies.
Les services de mesure d'audience sont nécessaires au fonctionnement du site en permettant sa bonne administration.
ACCEPTER TOUS LES COOKIES
LES COOKIES NÉCESSAIRES SEULEMENT
CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Bâtiment - Gros oeuvre > GIC 2024 : optimisme et innovation dans le secteur du béton italien
BÂTIMENT - GROS OEUVRE

GIC 2024 : optimisme et innovation dans le secteur du béton italien

PUBLIÉ LE 13 MAI 2024
LA RÉDACTION
Archiver cet article
GIC 2024 : optimisme et innovation dans le secteur du béton italien
Le salon GIC 2024, premier salon professionnel d’Europe dédié au béton, a battu des records, dévoilé différentes innovations et affiché un optimisme à toute épreuve ainsi qu’un engagement en faveur de la durabilité, dessinant un futur enthousiasmant et résilient pour le secteur.

L’événement a accueilli 263 exposants, contre 234 pour l’édition précédente en 2022, et le nombre de visiteurs a, quant à lui, explosé. En effet, plus de 6 000 visiteurs venus d’Italie et au-delà ont déambulé dans les halls du Piacenza Expo à l’occasion du GIC 2024, contre près de 5 000 en 2022. Le GIC 2024 a reçu le soutien de plus de 60 associations professionnelles de toute l’Europe. Malgré une croissance lente du secteur européen de la construction, l’ambiance était positive sur le salon. 90 % des exposants interrogés ont exprimé leur optimisme concernant la croissance future du marché européen du béton au cours des cinq prochaines années, notamment en raison du besoin pressant de rénover les infrastructures en béton vieillissantes, mais aussi du fait du soutien financier proposé dans le cadre de l’initiative NextGenerationEU. Pour preuve du soutien du gouvernement italien, le GIC 2024 a reçu la visite officielle d’Elena Murelli, membre de la commission de sécurité italienne et sénatrice de la région Émilie-Romagne, où se situe Piacenza.

La volonté de réduire l’impact environnemental du béton

Outre le renouvellement des infrastructures, les exposants du GIC ont évoqué le développement durable comme autre opportunité principale de croissance du secteur européen du béton. Les sociétés qui proposent des solutions pour réduire les émissions et recycler les matériaux ont mentionné un pic d’adhésion, ce qui reflète une prise de conscience accrue de l’impact environnemental du secteur du béton, ainsi qu’un renforcement de la volonté de l’améliorer. Selon une majorité significative (57 %) des exposants, le développement durable est désormais le premier souci de leurs clients. À l’avenir, un pourcentage encore plus important (86 %) estime que le développement durable va devenir encore plus crucial pour remporter des marchés. Cependant, certains restent sceptiques quant à la possibilité d’atteindre les objectifs environnementaux, et plusieurs exposants ont souligné le fait que le développement durable devait faire partie d’un ensemble plus vaste de bénéfices, parmi lesquels une longévité accrue et des coûts réduits.

Une moisson d’innovations 

Outre la hausse de la participation, la présentation de nouveaux produits au GIC 2024 a contribué à l’enthousiasme suscité par l’événement, avec des innovations dans différents domaines du secteur du béton. Mapei a présenté son Cube System, un adjuvant novateur conçu pour accélérer le processus de réaction pour le ciment préfabriqué et prêt à l’emploi à faible émission de CO2, généralement plus lent que pour le ciment standard et qui nécessite un ajout de produits chimiques dans le mélange. En accélérant le processus de réaction, le Cube System de Mapei s’engage à faire du ciment bas carbone un choix plus pratique pour les projets de construction.
CAMS a lancé un tout nouveau camion électrique pour la préparation de chapes, offrant une conception plus compacte, une efficacité accrue et des émissions sur site nulles grâce à son moteur électrique.
Masterscreed a présenté la surfaceuse MS 60 à guidage laser, qui permet un mouvement régulier et offre une extension de 6 m, une largeur de 4 m et une rotation à 360°. Ce nouveau produit est idéal pour les sols en béton de grande superficie, comme dans des entrepôts ou des centres de données.
PET a présenté une nouvelle gamme d’équipements sur batterie INNOXAT, avec notamment une talocheuse (modèle 5015-000) et une aplanisseuse (modèle 5010-00). Autrefois disponibles uniquement en version câblée ou thermique, ces outils sont désormais bien plus pratiques, durables et confortables pour les ouvriers chargés de la finition de vastes dalles en béton.
Progress Group a présenté des moules pour escaliers entièrement électriques. Si en Italie les escaliers sont traditionnellement coulés sur place, Progress Group plaide pour des méthodes de préfabrication afin d’améliorer la qualité et l’esthétique.
Gefran, un fournisseur de composants d’automatisation et de commande, a présenté deux nouveaux capteurs pour équipements hydrauliques mobiles, comme des excavatrices, des appareils de manutention télescopiques ou des finisseuses. Le capteur GSH à câble, utilisé pour les mesures sur bras, offre désormais une portée étendue jusqu’à 12,6 m, alors que le capteur de pression KMC définit un nouveau standard en termes de compacité, répondant ainsi aux attentes des OEM à la recherche de composants électroniques plus petits.
Elettro Sigma a dévoilé le portail web Q-SIGMA, propulsé par maestro, conçu pour agréger les données des capteurs embarqués sur des machines et des installations. Cette plateforme vise à accroître l’efficacité, réduire les coûts et infléchir les émissions de CO2 conformément aux principes de l’industrie 5.0.
Brokk a présenté sa toute dernière innovation, le robot de démolition Brokk 170, pour son lancement en Italie. Ce modèle mis à jour est doté d’une nouvelle commande à distance, de composants électroniques améliorés et de logiciels de pointe, pour une efficacité, une fiabilité et une convivialité accrues, réduisant ainsi la courbe d’apprentissage pour les nouveaux opérateurs.
Roald a présenté le nouveau recycleur d’eau Reprotex Ela 200, qui nettoie l’eau et permet sa réutilisation durant les opérations de démolition. La consommation d’eau est ainsi limitée, ce qui permet de préserver cette ressource précieuse et de réduire le transport d’eau sur les chantiers.
Le constructeur d’échafaudages électriques Gamaplac a présenté la plateforme élévatrice sur mât Golden Bridge, dotée d’une tension réduite de 330 V à 220 V pour une consommation d’énergie moindre. Les innovations mentionnées ci-dessus ne sont qu’un aperçu des technologies, produits et services novateurs présentés à l’occasion du GIC 2024.
Enfin, Cifa a célébré le 50e anniversaire de sa pompe mélangeuse Magnum, un concept pionnier lancé en 1974. 
 
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Capeb :  L’apprentissage est une réponse aux défis du Bâtiment
Capeb : "L’apprentissage est une réponse aux défis du Bâtiment"
E-Selftoupie, la mini toupie électrique sur remorque VL
E-Selftoupie, la mini toupie électrique sur remorque VL
Saint-Denis : la reconstruction de la flèche de la basilique est lancée
Saint-Denis : la reconstruction de la flèche de la basilique est lancée
Schöck lance une armature anti-poinçonnement innovante
Schöck lance une armature anti-poinçonnement innovante
Tous les articles Bâtiment - Gros oeuvre
L'essentiel de l'actualité de la construction
Ne manquez rien de l'actualité de la construction !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS