CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Bâtiment - Gros oeuvre > Un nouveau président pour le Comité stratégique de filière construction
BÂTIMENT - GROS OEUVRE

Un nouveau président pour le Comité stratégique de filière construction

PUBLIÉ LE 15 FÉVRIER 2024
LA RÉDACTION
Archiver cet article
Un nouveau président pour le Comité stratégique de filière construction
Pierre-Etienne Bindschedler, nouveau président du Comité stratégique de filière construction
Le bureau exécutif du CSF IPC a désigné Pierre-Etienne Bindschedler, PDG de Soprema et qui était Vice-Président du CSF pour succéder à Benoit Bazin, à la présidence du Comité.
 
Thierry Fournier, Directeur Général de Saint Gobain Europe du Sud Moyen Orient et Afrique et Roberto Huet, Président de Eqiom et de Stradal sont désignés comme Vice-Présidents. Benoit Bazin a assuré Pierre-Etienne Bindschedler de sa pleine implication pour continuer à soutenir la réussite du CSF. Pierre-Etienne Bindschedler a affirmé sa volonté de poursuivre la tâche de son prédécesseur au service de la filière. Les industries pour la construction sont clés pour notre pays : avec 7000 entreprises ancrées dans les territoires, employant plus de 450000 salariés et réalisant plus de 60 milliards d’euros de chiffre d’affaires, elles sont sources d’innovation pour répondre aux défis importants de toute la construction - défis écologiques avec la nécessité de décarboner les ouvrages et leurs usages, défis économiques avec la nécessité de répondre à l’inflation des coûts par des gains de productivité tout en augmentant son attractivité pour accueillir de nouvelles compétences.
 
Le Bureau Exécutif a ainsi fait le point sur ses projets en cours et défini ses priorités pour 2024 :
La décarbonation de la construction : le Bureau a pris acte avec satisfaction de la publication des feuilles de route de décarbonation des secteurs ciment, verre, tuiles et briques et routes et des avancées des projets de peintures biosourcées et de logistique fluviale.
La généralisation de la rénovation globale et performante des bâtiments : le Bureau Exécutif a pris connaissance du livre blanc dédié à la rénovation des bâtiments qui rappelle l’objectif de rénover de manière globale et performante 900 000 logements par an et détaille trois axes d’innovation à développer pour y parvenir d’ici 2030. La filière entend porter ce projet avec les collectivités territoriales en lien étroit avec les régions dans le cadre du programme RENOBATI.
La gestion des ressources et le développement de l’économie circulaire : le CSF vient d’élaborer un « Plan de Sobriété Hydrique » de la filière dans le cadre du Plan Eau du gouvernement et, en collaboration avec le Conseil National de l’Industrie, une feuille de route « économie circulaire pour la construction » comprenant plusieurs projets structurants qui seront déployés à partir de 2024.
La compétitivité et la transition numérique : le Bureau s’est réjoui du succès de l’appel à projets CRHOS dédié au développement de la Construction Hors Site et opéré par l’Ademe. Cet AAP est en effet un des éléments de réponse au livre blanc dédié au Hors Site que le CSF a publié fin 2022.
L’attractivité des métiers et le développement des compétences : le Bureau a entendu avec un grand intérêt les rapports dédiés aux deux programmes portés par le 3CABTP : Renoboost et « t’es refait », visant à recruter et former de nouvelles compétences, en particulier pour la rénovation énergétique des bâtiments.
L’écriture d’une feuille de route dédiée à l’innovation : le Bureau a soutenu le lancement de l’élaboration d’une feuille de route dédiée à l’innovation qui sera soumis à la concertation de tous les acteurs de la filière et publiée en 2024.
En conclusion de la réunion, Pierre-Etienne Bindschedler a déclaré : « La filière de la construction rencontre actuellement des difficultés conjoncturelles liées à l’inflation et à la hausse des taux d’intérêt. La décarbonation des produits et des ouvrages, la massification de la rénovation performante et l’économie circulaire sont les voies structurantes qui nous permettront de développer notre compétitivité au service de notre économie et de notre planète. Le CSF IPC porte avec détermination cette évolution indispensable avec l’ambition de la rendre désirable ».
 
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
L'Exvac de Rivard en démo !
L'Exvac de Rivard en démo !
Campus d’innovation Mines Paris Tech : clap de fin pour les travaux de gros oeuvre
Campus d’innovation Mines Paris Tech : clap de fin pour les travaux de gros oeuvre
Le World Of Concrete Europe au cœur des enjeux de décarbonation !
Le World Of Concrete Europe au cœur des enjeux de décarbonation !
Olivier Tolisano est nommé Responsable Prescription Nationale d’Ecocem France
Olivier Tolisano est nommé Responsable Prescription Nationale d’Ecocem France
Tous les articles Bâtiment - Gros oeuvre
L'essentiel de l'actualité de la construction
Ne manquez rien de l'actualité de la construction !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS