Certaines fonctionnalités de ce site reposent sur l’usage de cookies.
Les services de mesure d'audience sont nécessaires au fonctionnement du site en permettant sa bonne administration.
ACCEPTER TOUS LES COOKIES
LES COOKIES NÉCESSAIRES SEULEMENT
CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Bâtiment - Gros oeuvre > Cem’In’Eu vise une production de 400 000 tonnes de ciments en 2023
BÂTIMENT - GROS OEUVRE

Cem’In’Eu vise une production de 400 000 tonnes de ciments en 2023

PUBLIÉ LE 3 FÉVRIER 2023
LA RÉDACTION
Archiver cet article
Cem’In’Eu vise une production de 400 000 tonnes de ciments en 2023
Usine Rhône Ciments à Portes-lès-Valence
Cem’In’Eu entre dans sa cinquième année d’activité avec les ouvertures intervenues successivement d’Aliénor Ciments (Tonneins) en 2018 et de Rhône Ciments (Portes-lès-Valence) en 2021. En 2023, l’entreprise vise un objectif de 400.000 tonnes de ciment commercialisées.
 
Une offre de produits complète, normalisée et certifiée, des implantations locales au plus près des besoins des clients, l’originalité et la pertinence du modèle logistique bas carbone, ont produit les effets positifs escomptés avec plus de 300 clients livrés et 330.000 tonnes de ciment produites en 2022. Le développement du groupe est soutenu par la rapide croissance de Rhône Ciments permettant de répondre aux besoins des clients du quart Sud-Est de la France. « 2022 a été une année particulièrement exigeante pour nos clients et nos équipes. En interne, malgré un contexte difficile, la mobilisation et la réactivité de chacun nous a permis de respecter notre plan de marche et d’atteindre nos objectifs de production. 2023 sera riche de nouveaux challenges et en particulier la commercialisation prochaine de ciments bas carbone à base de pouzzolane locale. Nous avons à cœur de contribuer toujours plus à la décarbonation de l’industrie du bâtiment », déclare Fabien Charbonnel, directeur général Cem’In’Eu. Depuis le début de cette aventure industrielle, Cem’In’Eu a démontré sa capacité de développement et de résilience en dépit de la pandémie, des turbulences du marché de l’énergie et de leurs effets sur le marché. La politique d’innovation du groupe en matière de process, de logistique et de portefeuille produits alliée à une démarche de certification et normalisation bien anticipée ont permis de dépasser l’objectif des 300.000 tonnes pour atteindre 330.000 t vendues.
 
Rhône Ciments : une montée en charge rapide
 
Grâce à la confiance de ses clients, le développement de Rhône Ciments s’est illustré par un triplement de la production passant en 18 mois de 50.000t à 150.000t. Cet excellent démarrage s’explique également par l’anticipation des calendriers de normalisation, tous les ciments produits par le site ayant été certifiés NF en mars et avril 2022. Le développement du site de Portes-lès-Valence engendre des besoins en recrutement non encore totalement pourvus et à l‘instar du site Aliénor Ciments, une solide politique de formation et de qualification  interne a été mise en place renforçant ainsi l’attractivité du site pour une main d’œuvre locale.
 
Des investissements logistiques
 
Les capacités de stockage de la base logistique Cem’in’Log sur le port de Sète sont passées de 25.000 t à 60.000 t en 2022, accompagnant ainsi le fort développement des capacités industrielles du groupe. Cette base de réception des livraisons maritimes de clinker expédie ensuite la matière première par rail vers les deux sites de production de Tonneins et Portes-lès-Valence et s’inscrit pleinement dans la stratégie de logistique bas carbone de Cem’In’Eu.
Parallèlement, en fin d’année 2022, l’introduction des Innowagons, a permis d’augmenter la charge utile des trains de +21% et donc de réduire les GES de 13%. Le choix du transport ferroviaire permet d’éviter près de 12.000 trajets en camions par an et donc d’émettre trois fois moins de GES qu’un dispositif routier, soit une économie d’environ 5.000 tonnes eq.CO2 par an. Cette initiative s’inscrit pleinement dans l’engagement pris par Cem’In’Eu dans le cadre de la démarche Frêt 21 pour la réduction des émissions de carbone liées au transport.
 
Des ambitions réaffirmées pour 2023
 
Cem’In’Eu confirme ses ambitions de développement pour le prochain exercice avec un objectif de production de 400.000 tonnes de ciment. Pour ce faire, le groupe poursuit la montée en puissance du site Rhône Ciments notamment grâce au renforcement des équipes de production. Son modèle de production agile permettra également à Cem’In’Eu de se renforcer sur le marché des ciments bas carbone à base de pouzzolane avec des lancements produits à venir au cours de l’année. Le chantier d’agrandissement et d’amélioration de l’unité industrielle de Rhône Ciments est en cours et la ligne sera opérationnelle en mars 2023.
 
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Le Village Béton sera au Carrefour des Gestions Locales de l’Eau
Le Village Béton sera au Carrefour des Gestions Locales de l’Eau
Haulotte Australia : un 25ème anniversaire auréolé de deux prix
Haulotte Australia : un 25ème anniversaire auréolé de deux prix
L’électrique, une réalité chez Dieci
L’électrique, une réalité chez Dieci
Magni, un réseau désormais mondial
Magni, un réseau désormais mondial
Tous les articles Bâtiment - Gros oeuvre
L'essentiel de l'actualité de la construction
Ne manquez rien de l'actualité de la construction !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS