ÉVÉNEMENTS
EMPLOI
Environnement Magazine
CONTACTS
S'ABONNER
SE CONNECTER
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS
EMPLOI-FORMATION
À la une \ BÂTIMENT - GROS OEUVRE

Norme EN 1004 revisitée : Hymer propose une piqûre de rappel

Par la rédaction. Publié le 18 octobre 2022.
Norme EN 1004 revisitée : Hymer propose une piqûre de rappel
Stabilisateur à baïonnette sur un échafaudage roulant Hymer
NEWSLETTERS
Archiver cet article
PUBLICITÉ
La période de transition concernant l’application de la nouvelle version de la norme NF EN 1004 a expiré. Applicable depuis le 1er décembre 2021 dans toute l’Europe pour la fabrication d’échafaudages roulants de service en éléments préfabriqués, la norme remaniée couvre un domaine de validité élargi et intègre des modifications destinées à améliorer la protection des utilisateurs.
 
Conforme à la norme revisitée, l’échafaudage roulant Hymer 8472 offre une sécurité maximale aux utilisateurs, lors de l’utilisation mais aussi lors des opérations de montage, de transformation et de démontage. La norme NF EN 1004, publiée en février 2021 et applicable depuis le mois de décembre dernier, remplace l’ancienne NF EN 1004 de 2005. Elle comporte plusieurs modifications.  « L’un des changements les plus importants auxquels nous, fabricants, avons dû faire attention concerne le champ d’application », explique Murat Kucukoglu, Directeur Commercial France Hymer. Alors que l’ancienne version de la norme EN 1004 ne s’appliquait qu’aux plates-formes de travail mobiles et aux échafaudages roulants d’une hauteur minimale de 2,5 mètres, la nouvelle version ne contient aucune restriction en ce qui concerne la hauteur minimale. « La nouvelle norme EN 1004 concerne donc également les plates-formes de travail mobiles et les échafaudages roulants à partir de zéro mètre de hauteur ».
 
Montage, modification et démontage en toute sécurité : protection latérale permanente obligatoire et distances redéfinies
 
L’objectif principal de la nouvelle version de la norme EN 1004 est d’accroître la sécurité des utilisateurs. Ainsi, depuis le 1er décembre 2021, les produits concernés doivent être conçus de manière à pouvoir être montés, modifiés ou démontés sans qu’il ne soit nécessaire d’utiliser un dispositif de protection individuelle contre les chutes. Cela implique la mise en place d’une protection latérale qui doit être assurée en permanence, à chaque étape du montage ou du démontage. Les garde-corps et les entretoises pour le niveau supérieur doivent donc pouvoir être installés de l’une des manières suivantes : à partir  du sol, à partir de la plate-forme du niveau inférieur ou encore à travers la trappe d’accès de la plate-forme selon la méthode des 3 T (through the trapdoor).
 
Spécificité française : la présence de plinthes obligatoire
 
En France, les règles ont été renforcées pour améliorer encore la sécurité des utilisateurs. Contrairement à la réglementation en cours dans d’autres pays de l’Union Européenne, une plinthe doit être installée sur chaque plate-forme. HYMER a adapté sa gamme d’échafaudages roulants en conséquence. Le fabricant propose des instructions de montage et d’utilisation supplémentaires qui prennent en compte la pose de plinthes, spécialement pour le marché français. Une autre modification concerne l’espacement maximal entre deux plates-formes : afin de minimiser les risques de chute lors du montage, du démontage et de l’accès à l’échafaudage roulant, la hauteur inter-planchers maximale est désormais de 2,25 mètres, contre 4,20 mètres auparavant. De plus, la hauteur maximale autorisée pour la pose du 1er plancher (la plate-forme la plus basse) est réduite : elle passe de 4,60 mètres à 3,40 mètres.
 
De nouvelles exigences en matière de statique
 
Afin d’augmenter la stabilité des plates-formes de travail mobiles et des échafaudages roulants, la norme EN 1004 fixe de nouvelles exigences pour le calcul de la statique. Celles-ci peuvent entraîner des modifications des exigences de lestage des différents fabricants. Bien que les utilisateurs ne soient pas tenus à échanger leurs échafaudages roulants par de nouveaux, ou de les mettre à niveau pour les rendre conformes à la norme revisitée, ils ont pour obligation d’évaluer régulièrement la bonne adéquation de leurs équipements au regard des risques encourus et de tenir compte des modifications des exigences de lestage.
 
Des solutions pour un montage sécurisé
 
La gamme de produits Hymer comprend des solutions d’accès intelligentes et éprouvées depuis de nombreuses années qui répondent aux exigences de la nouvelle norme. « La sécurité et le confort de nos utilisateurs ont toujours été notre priorité absolue, c’est pourquoi nous sommes parfaitement équipés », explique Murat Kucukoglu. Ainsi, un grand nombre d’échafaudages roulants de la gamme professionnelle sont basés sur la conception spéciale Hymer pour un montage sécurisé. Ces échafaudages roulants robustes, spécialement fabriqués pour une utilisation intensive de longue durée, sont équipés soit d’une traverse mobile, soit de stabilisateurs à baïonnette brevetés ; des éléments développés par le constructeur, afin de garantir une grande stabilité. Les stabilisateurs à baïonnette peuvent être montés confortablement depuis le sol ; afin de pouvoir travailler le plus près possible du mur, ils sont également repliables. Par ailleurs, Hymer propose une crosse de montage. Grâce à cette barre de préhension spéciale, les entretoises supérieures peuvent être montées ou démontées depuis le sol ou depuis la plate-forme située en dessous, de sorte que la protection latérale requise est garantie à chaque phase du montage ou du démontage de l’échafaudage roulant.
 
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et X.
À lire également
8 février 2024
Adjuvants, un rôle toujours plus essentiel Entré en vigueur depuis novembre 2022, le Complément National NF EN 206+A2/CN, révisé et publié par l’Afnor, autorise l’arrivée de nouveaux ciments. Cette révision introduit des changements importants concernant les compositions des ciments et des bétons, la prise en compte de nouvelles technologies, le déploiement de méthodes spécifiques. Elle induit des conséquences inévitables pour les différents acteurs de l’acte de construire, y compris pour les adjuvantiers.
Adjuvants, un rôle toujours plus essentiel
27 juin 2023
Lissmac lance sa Série E Compactcut Les coupe-joints électriques Compactcut 401E, 501E et 601E  font état d‘une grande plage de puissance entre 7,5 kW et 22 kW, ils couvrent tous les domaines d’application, des petits travaux de réfection et travaux de démolition à des interventions durables et difficiles dans des grands projets.
Lissmac lance sa Série E Compactcut
24 octobre 2023
ITCelerator : Du BIM « commercial » sur mesure ! ITCelerator est un cabinet de conseil et un intégrateur français spécialisé dans les performances commerciales et opérationnelles des entreprises qui fabriquent ou distribuent des produits ou des services complexes. Avec une équipe de plus de 20 consultants pluridisciplinaires et un chiffre d’affaires de près d’1,5 millions d’euros, la société ne cesse de se développer avec une croissance continue de 20% par an depuis sa création en 2016. Via une offre de solutions numériques à la pointe de la technologie, elle répond également aux défis du monde de la construction et de la préfabrication béton. Rencontre avec son fondateur, Stéphane Kors.
ITCelerator : Du BIM « commercial » sur mesure !
Tous les articles BÂTIMENT - GROS OEUVRE
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola