CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Bâtiment - Gros oeuvre > Port de Sète : Cem’In’Eu double ses capacités de stockage de Cem’In’Log
BÂTIMENT - GROS OEUVRE

Port de Sète : Cem’In’Eu double ses capacités de stockage de Cem’In’Log

PUBLIÉ LE 10 FÉVRIER 2022
LA RÉDACTION
Archiver cet article
Port de Sète : Cem’In’Eu double ses capacités de stockage de Cem’In’Log
Les capacités de stockage de la base logistique de Cem’In’Eu sur le port de Sète (34) vont passer de 25000 tonnes à 50000 tonnes d’ici la fin juin, accompagnant ainsi le fort développement du groupe.
 
Cet investissement s’inscrit également dans la stratégie de modalités logistiques bas carbone de Cem’In’Eu et contribue fortement à l’économie locale du port qui a connu en 2021 un développement exceptionnel. L’activité de Cem’In’Log, base logistique de Cem’In’Eu est également à l’origine de la création d’emplois directs et indirects liés à l’exploitation
et la maintenance du site, à la manutention amont (transport maritime) et aval (transports fluviaux et ferroviaires) des matières premières transitant par le Port de Sète. Avec ce nouvel investissement de 4 millions € qui vient s’ajouter à un investissement initial de 4 millions €, Cem’In’Eu porte la capacité de sa base logistique Cem’In’Log de 200 000 à 400 000 tonnes de clinker par an. Plus qu’une simple extension, les travaux de l’entrepôt de Sète vont permettre de moderniser l’ensemble des opérations. A partir de juin 2022, Cem’In’Log pourra ainsi accueillir : des navires de clinker de 40 000 tonnes ; les rotations ferroviaires à destination des usines Aliénor Ciments à Tonneins (47) et Rhône Ciments à Portes-Lès-Valence (26) seront portées à 4 par semaine grâce à la mise en service d’une nouvelle rame de 28 wagons ; la manutention sera optimisée grâce à l’installation de convoyeurs et d’une trémie dépoussiérante de chargement des conteneurs ; la capacité d’expédition de barges fluviales sera maintenue pour alimenter l’usine Rhône Ciments à Portes-Lès-Valence. Cem’In’Log a pu compter sur le soutien du Crédit Maritime et de BPI France pour financer les investissements.
 
Renforcer la stratégie bas carbone avec la logistique multimodale
 
Grâce à la modernisation de ses activités sur le port de Sète, Cem’In’Eu améliore encore le bilan carbone de sa chaine logistique et confirme sa stratégie de logistique multimodale réunissant transport maritime, fluvial et ferroviaire. L’accueil de navires de clinker de plus forte capacité permet d’abaisser le nombre de navires utilisés et donc de réduire de 17% les émissions de CO2 liées au transport maritime. La mise en service d’une deuxième rame de wagons, l’optimisation du remplissage des conteneurs et l’augmentation du nombre de conteneurs par train permettent d’augmenter le volume de matière transportée et de réduire de 12% les émissions de CO2 liées au transport ferroviaire. Cem’In’Log qui compte 8 salariés aujourd’hui dénombrera 12 emplois directs en 2022. La base logistique génère également pas moins de 15 emplois indirects liés au port et aux activités de manutention amont et aval et de maintenance illustration concrète d’un ancrage fort et pérenne dans l’économie locale.
 
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Bâtiments intelligents, constructions durables, éco-construction comment maîtriser la performance énergétique ?
Bâtiments intelligents, constructions durables, éco-construction comment maîtriser la performance énergétique ?
Holcim France et l’État signent un contrat de transition écologique pour 7 de ses sites cimentiers
Holcim France et l’État signent un contrat de transition écologique pour 7 de ses sites cimentiers
Dingli en mode conquête
Dingli en mode conquête
TLM/Groupe de l’Année : Acces Industrie
TLM/Groupe de l’Année : Acces Industrie
Tous les articles Bâtiment - Gros oeuvre
L'essentiel de l'actualité de la construction
Ne manquez rien de l'actualité de la construction !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS