BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES
VIDÉOS
À la uneBÂTIMENT - GROS OEUVRE

Cemex et Cobod lancent une solution d'impression 3D béton à faible coût

Par la rédaction. Publié le 17 décembre 2021.
Cemex et Cobod lancent une solution d'impression 3D béton à faible coût
La première maison imprimée en 3D avec la solution de béton Dfab à faible coût de Cemex et Cobod. Située dans une banlieue de Luanda, la capitale de l'Angola (Afrique).
Newsletters gratuites
Archiver cet article
Cemex et Cobod lancent une solution permettant de réduire le coût des matériaux d’impression du béton en 3D jusqu´à 90%.

Jusqu’à présent, aucun des leaders mondiaux du secteur du ciment et du béton n’a été en mesure de proposer une solution permettant l’impression 3D d’un type de béton ordinaire au même prix que celui-ci. Aujourd’hui, Cemex, en coopération avec Cobod, a lancé une solution de ce type, appelée D.fab. L’impression 3D en béton de l’enveloppe des bâtiments s’est considérablement développée ces dernières années. Plus de bâtiments sont imprimées en 3D, même des bâtiments de trois étages et des tours d’éoliennes. Cependant, jusqu’à présent, tous les projets se sont limités à des cas uniques ou à l’impression 3D de quelques bâtiments. Le coût élevé des mortiers d’impression 3D a empêché une application généralisée et à grande échelle sur des projets à plusieurs unités, y compris des projets de logements abordables à grande échelle. Cette situation est sur le point de changer. L’utilisation de l’impression 3D dans les projets de construction a gagné du terrain à l’échelle mondiale, car cette nouvelle méthode de construction peut permettre de réaliser des économies importantes grâce à l’utilisation efficace des matériaux et à la réduction des besoins en main-d’œuvre, ce qui permet de lutter contre la raréfaction de la main-d’œuvre qualifiée, tout en offrant de nouveaux avantages en termes de liberté de forme. Toutefois, à ce jour, la quasi-totalité des projets ont été imprimés, non pas avec du vrai béton, mais avec des mortiers secs ensachés/prêts à mélanger 3DCP caractérisés par une très forte teneur en ciment. Plusieurs fournisseurs sont apparus à l’échelle mondiale pour faciliter l’adoption de l’impression 3D en proposant des solutions pratiques de mortiers secs prêts à l’emploi, relativement faciles à appliquer dans les différents projets de démonstration imprimé avec une imprimante 3D. Mais le problème est le prix, car les mortiers secs sont généralement 5 à 10 fois plus chers que le béton prêt à l’emploi ordinaire. 

La solution proposée par Cemex et Cobod consiste en un système d’adjuvants, où des produits chimiques spécifiques sont introduits à la centrale de béton et conçus pour rendre le béton fluide et facile à pomper. Tandis qu’un autre adjuvant, qui accélère le durcissement, est ajouté par l’intermédiaire de l’unité de refoulement à la tête des imprimantes de Cobod et permet au béton de prendre forme instantanément et d’être constructible. La solution ne nécessite un approvisionnement central que pour moins de 1 % du mélange de béton, tandis que plus de 99 % du béton peut être basé sur des matières premières disponibles localement, y compris le ciment, qui peut provenir de n’importe quel cimentier, ce qui permet de réaliser des économies très importantes par rapport aux mortiers imprimés en 3D. La nouvelle solution a été éprouvée pour la première fois dans une banlieue de Luanda, la capitale de l’Angola, où elle a été utilisée pour imprimer en 3D le premier bâtiment imprimé en 3D en Angola (Afrique), une maison de 53 m2.
 
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Prescription Béton
Le magazine pour les professionnels du béton durable, enquêtes et réalisations, science et techniques innovantes.
Découvrir
Acheter un numéro
S'identifier
S'inscrire
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et Twitter.
À lire également
Cemex, signataire de Plateforme Impact
15 juin 2021
Cemex, signataire de Plateforme Impact Le Gouvernement français a lancé le 27 mai dernier la plateforme Impact, qui permettra aux entreprises de publier les données de leur performance environnementale, sociale et de gouvernance. Engagée depuis de nombreuses années dans une politique RSE ambitieuse, Cemex confirme sa démarche de transparence et d'amélioration continue en faisant partie des 100 premières entreprises participantes.
Puteaux : « Le Métropole » n'est plus
2 juin 2022
Puteaux : « Le Métropole » n'est plus Afin de laisser place nette à son futur projet de bureaux « Inspire Green Opportunity », en lisière de La Défense, BNP Paribas Real Estate fait appel à l’expertise de Premys pour déconstruire méthodiquement l’ancien immeuble Le Métropole dont la carcasse s’élève encore dans le quartier Bellini de Puteaux, en pleine régénération urbaine.
La station de traitement des boues du Projet Eole quitte la Seine
30 mai 2022
La station de traitement des boues du Projet Eole quitte la Seine Le long de la Seine, à Courbevoie, la station de traitement des boues du Projet Eole est en cours de démantèlement par les équipes de Demcy. Ce chantier atypique sera achevé en 3 mois au cours desquels les équipements et la dalle en béton seront déconstruits et intégralement recyclés.
Tous les articles BÂTIMENT - GROS OEUVRE
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola