Menu
SIFER 2021
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

Notre-Dame de Paris : le grand orgue a été déposé

Notre-Dame de Paris : le grand orgue a été déposé
Crédit photo : Patrick Zachmann / Magnum Photos
Par la rédaction, le 10 décembre 2020.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Le grand orgue symphonique de Notre-Dame de Paris, un ouvrage de 1733 comptant 8 000 tuyaux répartis en 115 jeux, a été épargné par les flammes et l’eau lors de l’incendie de la cathédrale. Il est néanmoins couvert de poussières de plomb et nécessite un nettoyage approfondi. Sa dépose, débutée le 3 août 2020, vient de s’achever, le 9 décembre dernier. 

Celui qui est le plus grand instrument de France en nombre de jeux est enfin à l’abri. L’incendie n’a finalement pas fait tant de dégâts. Seules les poussières de plomb sont parvenues à l’atteindre et se sont répandues sur l’ensemble de l’instrument. Certaines parties ont également souffert des variations thermiques subies par la cathédrale depuis l’incendie, notamment lors de la canicule de juillet 2019.
 
Crédit photo : Patrick Zachmann / Magnum Photos

Il nécessite donc un nettoyage approfondi et une restauration, qui, ne peuvant être effectués sur place, ont imposé une dépose. Au préalable, un échafaudage de près de 30 m de haut dans lequel ont été aménagées deux sapines, des ouvertures verticales, a été installé pour permettre de descendre les éléments en toute sécurité.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
La dépose du grand orgue a débuté le 3 août 2020 par la console des claviers. Cette première opération a permis de libérer la tribune pour y installer un plan de travail, devant la façade de l’instrument. Par la suite, les éléments suivants ont été successivement déposés (chamades, tuyaux horizontaux placés au pied des tuyaux de façade, les tuyaux intérieurs en métal, qui ont fait l’objet d’un nettoyage préalable avant d’être mis dans des caisses sur-mesure...).
 
Crédit photo : Christian Lutz / Etablissement public chargé de la conservation et de la restauration de la cathédrale Notre-Dame de Paris

Les tuyaux en bois ont également été nettoyés ; les systèmes de transmission des commandes de notes et de jeux, les 19 sommiers, ces pièces sur lesquelles reposent la plupart des tuyaux et qui permettent de les alimenter en vent, ainsi que toutes leurs annexes, sont désormais à l’abri.

Les seuls éléments restant sur place étant : le buffet, qui date pour l’essentiel de 1733, les tuyaux de façade, trop fragiles pour être transportés hors de la cathédrale, une trentaine de grands tuyaux de bois, qui seront nettoyés sur place, et quatre grands soufflets, qui ne peuvent être sortis sans un démontage de la charpente du buffet. 

La délicate opération a été menée à bien sous la maîtrise d’œuvre de Christian Lutz, organologue, technicien-conseil auprès des monuments historiques. La dépose du grand orgue aura mobilisé onze facteurs d’orgue du groupement d’entreprises associant l’atelier Quoirin, mandataire, de Saint-Didier (Vaucluse), l’atelier Cattiaux Olivier Chevron successeur, de Liourdres (Corrèze) et la Manufacture languedocienne de grandes orgues, de Lodève (Hérault). 

« Le grand orgue va désormais pouvoir être nettoyé et restauré, avant d’être réacheminé dans la cathédrale pour y être progressivement remonté. Six mois seront ensuite nécessaires à son accord et à son harmonisation afin qu’il puisse résonner le 16 avril 2024 », précise le général d’armée Jean-Louis Georgelin, président de l’établissement public chargé de la conservation et de la restauration de la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Un avis d’appel public sera publié au premier semestre de l’année 2021 pour choisir la ou les entreprises à qui seront confiés le nettoyage, la restauration et le remontage du grand orgue. 
 

Retrouvez sur LinkedIn Julia Tortorici, rédactrice en chef de BTP Construction.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
BTP Magazine
Le magazine des nouveautés, tendances et stratégies des constructeurs.
Découvrir
Acheter un numéro
À lire également
La rénovation du Palais de Chaillot a commencé
La rénovation du Palais de Chaillot a commencé
Depuis le mois de mai, le Palais Chaillot à Paris (75) fait l’objet de vastes rénovations des terrasses et du parvis du Trocadéro. Tubesca-Comabi et FMS Ringue ont conçu un échafaudage épousant les contours de la structure et répondant à toutes les contraintes liées aux travaux et aux interventions des différents corps de métiers.
Gare des Ardoines : des volumes de béton impressionnants !
Gare des Ardoines : des volumes de béton impressionnants !
Eqiom Bétons et ses partenaires ont participé à la réalisation de voiles architectoniques sur la gare des Ardoines (L15 –Sud) en formule M5 (CEMII).
Petit livre la tour Emblem à La Défense
Petit livre la tour Emblem à La Défense
RedTree Capital et Invesco se sont vus remis les clés de la tour Emblem à La Défense, un IGH de 29 étages construit en 1998 et situé sur la commune de Courbevoie (92), rénové ces derniers mois par Petit.
Palfinger garantit la disponibilité des véhicules avec l'IA
Palfinger garantit la disponibilité des véhicules avec l'IA
Le réseau mondial de vente et de service Palfinger est renforcé par l’utilisation de l’intelligence artificielle (IA) afin de tenir la promesse d’une «disponibilité optimale» des véhicules.
Une Liebherr MK 88 Plus accomplit 300 levages en trois jours
Une Liebherr MK 88 Plus accomplit 300 levages en trois jours
Une grue mobile MK 88 Plus appartenant à Nolte Auto-Krane a effectué un marathon de levages sur le chantier d’inspection du barrage de la mer du Nord près de Husum.
Neuf ciseaux Genie pour la ferme verticale la plus haute d’Europe
Neuf ciseaux Genie pour la ferme verticale la plus haute d’Europe
Nordic Harvest A/S cultive et récolte ses plants dans une ferme de 14 étages de haut, avec une superficie de près de 4 950 m² à deux pas du Copenhagen Market, dans la banlieue de la capitale danoise. Pour mener à bien ses récoltes, l’entreprise utilise 9 ciseaux Genie.
Le Groupe Daniel obtient le label Objectif CO2 sur ses 27 camions
Le Groupe Daniel obtient le label Objectif CO2 sur ses 27 camions
Le Groupe Daniel vient d’obtenir le label Objectif CO2, une reconnaissance officielle de sa haute performance énergétique.
Tous les articles BÂTIMENT - GROS OEUVRE
Inscrivez-vous aux Trophées de la Distribution de Matériels
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.