Menu
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

Reconfinement : quel impact sur la poursuite des chantiers de bâtiment ?

Reconfinement : quel impact sur la poursuite des chantiers de bâtiment ?
Par la rédaction, le 2 novembre 2020.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Le reconfinement annoncé par Emmanuel Macron le 28 octobre dernier épargne les salariés du secteur du BTP. Pour autant, la crise sanitaire aura un impact sur la poursuite des chantiers de bâtiment en France. Des retards conséquents sont à craindre, obligeant les constructeurs à s’adapter. Des experts comme Orvéa se sont déjà mobilisés. Le spécialiste du « Site Facilities » a structuré un service dédié à la simplification de la gestion des dépenses communes et au bon fonctionnement des chantiers réalisés en corps d’états séparés. 

Contrairement au premier confinement, les chantiers ne sont pas arrêtés. Les salariés et encadrants sont toutefois tenus de respecter des normes sanitaires plus strictes. Mais les règles de distanciation sociale, qui devraient être rigoureusement contrôlées, souffrent de l’absence de directive précise. « En tant que logisticien de chantier, nous avons dû réorganiser la reprise avec une activité réduite des effectifs présents sur les chantiers, soit seulement 50 % des personnes en présentiel, indique Louis-Michel Rey-Gagneux, directeur Qualité et Satisfaction client au sein de la société Orvéa. Il est impossible d’accueillir la totalité des intervenants, notamment dans les différentes installations tout en respectant les distances. Nos agents facilitateurs, présents chaque jour, veillent donc à la rotation lors des déjeuners, à la réorganisation des vestiaires, à l’échelonnage des horaires d’arrivée des différentes parties prenantes mais également au respect des normes sanitaires et gestes barrières ». 

Obligations et sanctions

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Parmi les obligations sanitaires à respecter, les salariés doivent se soumettre au port du masque. Les encadrants auront quant eux la charge du contrôle des effectifs rentrant afin de maintenir une cohérence sur la capacité de la base vie du chantier, des rotations de présence au sein des installations (vestiaires, bungalow, réfectoires, toilettes…), du renfort au niveau du nettoyage et de la désinfection, du contrôle administratif et du suivi des personnes présentes sur les chantiers. « Dans ce contexte, les facilitateurs et les référents Covid d’Orvéa s’assurent que toutes ces règles soient respectées en étant présents toute la journée. En cas de non-respect de la règlementation, la maîtrise d’ouvrage est informée et se retrouve dans l’obligation d’appliquer des sanctions aux différentes parties prenantes. Orvéa a formé 70 personnes en 3 semaines pour répondre à la demande des promoteurs », fait savoir Louis-Michel Rey-Gagneux . 

Des retards de 6 mois minimum

Malgré un premier confinement très strict, les chantiers ont limité la casse. Jusqu’à présent, on estime à 3 mois le retard des différents avancements. « Avec le deuxième confinement, les prochains chantiers risquent d’afficher des retards de livraison de minimum 6 mois voire plus, prévient Louis-Michel Rey-Gagneux. Pour pallier ce retard, de nombreux promoteurs immobiliers demandent la mise en place de facilitateurs et de référent Covid, avec un seul objectif : le contrôle et la reprise de l’activité afin de livrer les biens immobiliers dans les meilleurs délais ». 

Quel mode d’organisation adapté ?

Pour la société Orvéa, il est primordial de nommer plusieurs référents Covid sur l’ensemble du chantier et au service des différents corps de métiers. « En outre, un facilitateur permet une bonne communication entre les différents référents, s’assure des normes et des obligations sanitaires tout en s’assurant de la continuité de la production », précise le directeur Qualité et Satisfaction client. Ces dernières semaines, Orvéa a fortement augmenté sa présence sur ses différents chantiers. Le nombre de facilitateurs/référents Covid a doublé, de 50 à 100. 



 

Retrouvez sur LinkedIn Julia Tortorici, rédactrice en chef de BTP Construction.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
BTP Magazine
Le magazine des nouveautés, tendances et stratégies des constructeurs.
Découvrir
Acheter un numéro
À lire également
Liebherr étend sa participation avec Niederstätter pour la distribution de grues à tour
Liebherr étend sa participation avec Niederstätter pour la distribution de grues à tour
Déjà partenaires depuis plusieurs décennies pour assurer la distribution des grues à tour dans les régions du Frioul, du Trentin et de la Vénétie, Liebherr et Niederstätter ont étendu leur colloboration sur la Lombardie avec l'ouverture d'un centre de formation à Castelli Calepio.
[Exclu] Copac : développements, innovation et bienveillance
[Exclu] Copac : développements, innovation et bienveillance
Les évènements liés au contexte sanitaire que nous avons connu en 2020 ont conduit le groupe Copac à se recentrer sur ses produits cœur de métier comme les passerelles et les équipements de sécurité.
PlanRadar fluidifie l'activité des PME - TPE du bâtiment
PlanRadar fluidifie l'activité des PME - TPE du bâtiment
Alors que le reste du territoire est soumis à un nouveau confinement, les petites entreprises du bâtiment craignent une chute de leur chiffre d’affaires, et se débattent pour assurer la santé de leurs salariés. Chez PlanRadar, on propose un outil numérique de gestion de projets qui contribue à garantir la productivité et le respect des délais des projets de construction en permettant, notamment, de communiquer et de collaborer, en temps réel et à distance. Entretien avec Matthieu Walckenaer, country manager France de PlanRadar.
2ème confinement : quel impact pour les entreprises de Bâtiment d’Ile-de-France ?
2ème confinement : quel impact pour les entreprises de Bâtiment d’Ile-de-France ?
Dans le contexte du 2ème confinement, la FFB Grand Paris et la FFB Région Ile-de-France 78-91-95 ont réalisé, du 13 au 20 novembre 2020, une enquête pour mieux appréhender la situation de cette fin d’année. Quelques résultats...
Isover : une solution pour plus de durabilité de l’isolation
Isover : une solution pour plus de durabilité de l’isolation
Isover lance le premier isolant en laine de verre en lambda 35 avec une résistance thermique de 8,55 m².K/W en simple couche pour les combles aménagés.
SFECE : « Les perspectives de retour  à la normale  restent lointaines »
SFECE : « Les perspectives de retour "à la normale" restent lointaines »
Pour les matériels d’échafaudages, de coffrages et d’étaiements, l’année 2020 avait bien commencé mais a été impactée par la crise sanitaire et principalement par l’arrêt brutal de l’activité lors du premier confinement. L’année 2021 se poursuit sur la tendance positive de la fin d’année 2020 mais différents signaux d’alertes se sont enclenchés. Le point avec Jacques Frénéhard, président du SFECE (Syndicat Français de l'Echafaudage, du Coffrage et de l'Etaiement).
Un panneau de chantier numérique : digitaliser l'affichage obligatoire des intervenants
Un panneau de chantier numérique : digitaliser l'affichage obligatoire des intervenants
La startup Viaco, fondée à Lyon en 2018, lance le premier outil de préqualification des tiers dans le cadre de la loi relative à la transparence, la lutte contre la corruption et la modernisation de la vie économique dite Sapin 2. 
Tous les articles BÂTIMENT - GROS OEUVRE
Inscrivez-vous aux Trophées de la Distribution de Matériels
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.