Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

BÂTIMENT - GROS OEUVRE
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

Une Liebherr Mobilmix 3.5 pour l’un des plus grands fournisseurs de BPE et ciment des Pays-Bas

Partager :
Une Liebherr Mobilmix 3.5 pour l’un des plus grands fournisseurs de BPE et ciment des Pays-Bas
Par La rédaction, le 10 février 2020
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Bâtiment - Gros oeuvre
Dans le cadre d’un chantier d’écluse aux Pays-Bas, la société Dyckerhoff Basal représentant l’un des plus grands fournisseurs de béton prêt à l’emploi et de ciment aux Pays-Bas, a acquis une centrale à béton Liebherr Mobilmix 3.5.

La société Dyckerhoff Basal est la filiale néerlandaise de l’entreprise de production de ciment Dyckerhoff GmbH, appartenant au groupe italien Buzzi Unicem. Elle emploie, actuellement, 11 000 collaborateurs répartis dans plus de onze pays à travers le monde.

Dans le cadre de la construction, à Ijmuiden, de la plus grande écluse du monde, elle a investi dans une centrale à béton ultramobile, Liebherr Mobilmix 3.5.

300 000 m3 de béton requis

Représentant un investissement d’environ 700 millions d’euros, le projet de construction devrait durer environ sept ans, avec l’ouverture au trafic maritime d’une nouvelle écluse début 2022.

Pour la construction de la plus grande écluse au monde, 300 000 m3 de béton seront nécessaires. La société Dyckerhoff Basal et Liebherr ont sélectionné la Mobilmix 3.5 car elle permet une mise en service rapide et la possibilité d’un changement rapide de site à l’avenir pour pouvoir débuter, au plus tôt, la production de béton pour les projets de construction à durée limitée.

Une mise en route rapide

La conception en conteneurs maritime avec homologation CSC, constitue un premier avantage de la Mobilmix 3.5-C pour assurer un transport maritime économique et mondial. Combinée à son montage sur des fondations en acier, la Mobilmix 3.5-C est idéale pour garantir une installation et une mise en œuvre rapide dans le cadre d’installations temporaires pour des projets de construction. La centrale peut ainsi être mise en œuvre en quatre jours.

Un malaxeur robuste et adapté

Par ailleurs, grâce à l’isolation thermique déjà intégrée, la
Mobilmix 3.5-C est aussi prête pour fonctionner en conditions hivernales. Elle est dotée d’un malaxeur à double arbres à palettes Liebherr DW 3.5 qui, grâce au principe de mélange tridimensionnel, permet d’obtenir un béton d’une homogénéité optimale. En outre, celui-ci est particulièrement bien adapté pour des changements fréquents de recette de production.

150 m3 par heure

Avec la Mobilmix 3.5-C, jusqu’à 150 m³ de béton peuvent être produits par heure. Dans le cas d’une centrale en configuration double, le débit peut atteindre 300 m³. Dotée d’une utilisation intuitive, la centrale est pilotée au moyen de la commande Liebherr Litronic- MPS.

Enfin, tous les composants sont accessibles de manière optimale pour les travaux d’entretien. Grâce aux marches d’accès et aux plates-formes de grandes dimensions, elle offre suffisamment d’espace pour les outils, équipements de travail pour un travail en toute sécurité et ergonomie.
 
 
DR.
Retrouvez toute l'information de cette rubrique dans le magazine BTP Magazine.
BTP Magazine, découvrez la nouvelle formule de BTP matériels avec + de professionnels et + de terrains
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
  Zoom sur une pelle de déconstruction à Clichy
En janvier, les équipes de Payen ont livré une pelle de déconstruction à la configuration très atypique à SFB.
+ de vidéos BTP ça tourne
Exclu
Comet Loc, nouveau concessionnaire Kobelco
Kobelco renforce à nouveau son réseau de distribution avec la nomination de Comet Loc dirigé par Frédéric Leyssieux. Le nouveau partenaire couvrira les départements du Var (83) et des Alpes Maritimes (06).
À lire également
Levage : aller plus haut
Levage : aller plus haut
Dans un marché florissant en progression de 39 %, soit 223 unités neuves contre 160 en 2017, les grues mobiles se font toujours plus performantes. De grande ou de moindre capacité, les designs se font compacts et les différents modèles voguent d’un chantier à l’autre, avec des flèches défiant les lois de la gravité. Le crédo est toujours le même : se montrer polyvalente afin d’assurer le meilleur retour sur investissement.
En Guadeloupe, Maxilevage opte pour une grue mobile Liebherr MK 88
En Guadeloupe, Maxilevage opte pour une grue mobile Liebherr MK 88
En Guadeloupe, l’entreprise de levage et de transport Maxilevage a fait l’acquisition de sa première grue Liebherr. Elle a choisi le modèle mobile de construction MK 88.
Pontiggia se renforce avec une R926 Compact
Pontiggia se renforce avec une R926 Compact
L'entreprise Pontiggia, spécialisée dans les travaux publics, de voirie et d'assainissement en Alsace, renouvelle son parc avec une pelle sur chenilles Liebherr R 926 Compact.
Le chantier évolue, les grues à tour aussi !
Le chantier évolue, les grues à tour aussi !
Le monde de la construction est en pleine mutation. Élément clé d’un chantier, la grue à tour doit répondre aux nouvelles demandes et s’adapter aux nouvelles habitudes. Modélisation des données, connectique, flexibilité, augmentation des charges, délais courts… pour travailler plus vite et plus efficacement, les constructeurs de grues à tour ne cessent d’optimiser leurs matériels. Proposer le meilleur rapport entre la définition structurelle de la grue à tour et ses performances : voici l’un des axes de développement des constructeurs de grues à tour. « L’un des leviers d’optimisation de nos matériels concerne le cœur même de la grue à tour : le câble de levage », explique Cyrille Prud’Homme, responsable marketing & communication chez Liebherr - Grues à Tour France. En effet, durant près d’une décennie, Liebherr, en coopération avec le fabricant autrichien de câbles Teufelberger, a mené des études dans le but d’alléger le câble pour augmenter les capacités de charge de la grue, et ce, tout en améliorant les propriétés mécaniques et d’usage du câble. « Cette année, à la Bauma, à Munich, nous présenterons justement une nouvelle gamme de grues à tour équipées d’un câble de levage à fibres synthétiques de très haute résistance (soLITE), une innovation brevetée ! », ajoute le responsable marketing. Ainsi, plus de 100 prototypes de câbles en fibres différents d’une longueur totale supérieure à 70 000 mètres ont été testés. Ils ont fait l’objet de tests durant plus de 55 000 heures sur les bancs d’essai, spécialement construits pour cette étude (une chambre climatique permet d’aller de -5 °C à 80 °C et de simuler des tempêtes de sable, poussière, pluies diluviennes). Des tests terrains ont également été conduits dans cinq pays. « Cela a permis de confirmer que le câble en fibres ne pèse pas seulement un cinquième d’un câble métallique standard, mais qu’il a une durée de vie quatre fois plus longue et qu’il est nettement plus facile à manipuler. Cette innovation va constituer une petite révolution dans le domaine des grues à tour puisque qu’il sera possible de porter des charges plus lourdes, avec une même classe de grues à tour », précise Cyrille Prud’Homme. Une tendance confirmée par Massimo Cappello, directeur « Product Management » Grues à Tour chez Terex, qui souligne notamment que : « Les chantiers avec espace restreint sont de plus en plus nombreux dans les grandes villes. Pour suivre les besoins de notre industrie, nous veillons à travailler sur l’augmentation de la capacité de levage de nos grues à tour ».
Tombereaux : un marché dynamique en 2019, des engins toujours plus confortables et productifs
Tombereaux : un marché dynamique en 2019, des engins toujours plus confortables et productifs
Alors que les tombereaux rigides représentent à peine 10 % du marché et que leurs ventes continuent de s’éroder (- 33,3 %), les tombereaux articulés ont connu une belle progression de 10,4 % en 2019 avec 309 unités vendues, soit des niveaux comparables à ceux de 2012.
Rokemann mise sur une Liebherr R 924 G8 pour ses travaux de terrassement
Rokemann mise sur une Liebherr R 924 G8 pour ses travaux de terrassement
Pour réaliser différents travaux de curage et de terrassement, l’entreprise alsacienne Rokemann s’est équipée d’une pelle sur chenilles Liebherr, de nouvelle génération, la R 924 G8.
Pipelayers : une nouvelle génération
Pipelayers : une nouvelle génération
Le RL 56 Litronic correspond à la 6e génération de pipelayers proposés par Liebherr : une capacité accrue de levage (72 t) pour une plage de travail étendue ; ainsi qu’une nouvelle motorisation, un moteur diesel conforme aux normes d'émissions Stage IV/Tier 4.
Tous les articles BÂTIMENT - GROS OEUVRE
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
SALON AQUIBAT
26 Février 2020
SALON AQUIBAT
Confs'Amiante Bâti
27 Février 2020
Confs'Amiante Bâti
Confs'Amiante Navire
10 Mars 2020
Confs'Amiante Navire
+ d'événements
Emploi
- Chargé / Chargée d'affaires BTP
- Projeteur / Projeteuse béton armé
- Chef de chantier
- Manoeuvre bâtiment
+ d’offres
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.