Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines

BÂTIMENT - GROS OEUVRE
★ PAGES SPÉCIALES
TLM 2022
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

[Tribune] Le BIM ou comment la technologie 3D peut améliorer la productivité dans le secteur de la construction

[Tribune] Le BIM ou comment la technologie 3D peut améliorer la productivité dans le secteur de la construction
Par Emilien Chabrier, directeur commercial France chez Victaulic, le 30 janvier 2020.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Emilien Chabrier, directeur commercial France chez Victaulic, société intervenant dans le secteur des produits d’assemblage mécanique et de raccordement de tuyauterie, s’intérèsse à la transformation technologique de l’industrie de la construction, selon lui, encore trop en retard alors que celle-ci améliore considérablement la productivité.

Depuis longtemps, le secteur de la construction britannique souffre d’un manque de productivité et de technologies obsolètes. À l’heure où d’autres secteurs mettent en avant leurs efforts de transformation technologique, l’industrie de la construction tarde à franchir le pas, ce qui lui vaut des pertes de profits et une production en baisse.

Pourtant, l’adoption de technologies qui améliorent la productivité offre des avantages bien connus : Grâce aux logiciels d’agrégation de données basés sur le cloud, les grands distributeurs de produits alimentaires peuvent par exemple valoriser leurs stocks invendus et réduire le gaspillage d’environ 55 % dans leurs centres de traitement.

S’il souhaite obtenir des gains de productivité similaires, le secteur de la construction doit faire en sorte de modifier la façon dont les entrepreneurs, les architectes et les clients travaillent ensemble. À cet égard, l’utilisation des ressources et du temps constituent deux aspects essentiels. En ce qui concerne les ressources, le UK Green Building Council estime que sur les 400 millions de tonnes de matériaux livrés sur les chantiers chaque année, environ 15 % finissent à la décharge. Ce mauvais résultat est en partie dû à un manque d’efficacité dans la gestion de projet.

En ce qui concerne le temps, les dernières données du secteur révèlent que 60 % des projets de construction menés au Royaume-Uni sont livrés en retard aux clients. Et, selon une autre étude, les erreurs de planification initiale constituent le facteur de retard le plus fréquent dans les projets.

Afin de gagner du temps mais aussi d’économiser des ressources, de plus en plus de professionnels de la construction font appel à la modélisation des informations du bâtiment (BIM). Ce processus intelligent, basé sur la modélisation 3D, fait souvent la différence entre un projet livré en retard et un projet achevé en bonne et due forme.

Mais comment la modélisation BIM résout-elle les problèmes d’inefficacité et pourquoi a-t-elle gagné autant d’influence si rapidement ?

Accélération du processus

La principale raison pour laquelle le secteur de la construction utilise de plus en plus souvent des méthodologies de pré-installation telles que la modélisation BIM, tient à ce qu’elles permettent de réduire le temps nécessaire et donc le coût de l’installation. 

Comme les outils de modélisation BIM permettent aux entrepreneurs et aux ingénieurs de visualiser et de conceptualiser les structures de manière anticipée, il faut moins de temps pour procéder à l’installation des systèmes sur site. Grâce à eux, la conception de systèmes de protection incendie, l’acheminement des conduites et la révision de plans peuvent être réalisés avec une efficacité incroyable. 

D’un simple clic, l’outil de modélisation BIM permet aux ingénieurs et aux entrepreneurs de faire pivoter certains composants, tels que des vannes et des raccords, de réaliser des tuyauteries avec des angles spécifiés, de créer des documents de fabrication et d’assemblage et de redimensionner des conduites ou de modifier les dimensions de raccords et d’accessoires en toute simplicité. 

Afin d’améliorer l’efficacité de la production et de l’installation, des fonctions d’étiquetage de certains acteurs permettent aussi aux ingénieurs de créer et d’appliquer des étiquettes prédéfinies. 

La modélisation BIM rend aussi le processus de construction plus transparent et collaboratif. Tout d’abord, la modélisation BIM permet d’adapter et de modifier des plans à différents stades, de façon plus simple et plus claire sur le plan visuel, tout cela avant même la construction physique. Ensuite, des programmes de stockage de fichiers basés sur le cloud tel que BIM 360 Design, permettent aux équipes de partager des documents, de collaborer de manière globale et de réaliser un suivi des problèmes pour que les clients puissent bénéficier d’une surveillance en temps réel.

Comme le processus est plus visuel et donc plus collaboratif, l’outil de modélisation BIM contribue à éviter les retards associés aux erreurs de conception ou aux éléments manquants, en fournissant une vision réaliste d’un projet. 

Depuis peu, l’avènement de la réalité virtuelle a donné à toutes les parties prenantes la possibilité de plonger ensemble dans un environnement virtuel, pour visualiser et collaborer sur le modèle de projet en temps réel. Les outils de réalité virtuelle associés aux technologies de modélisation BIM donnent aux équipes la possibilité de résoudre les problèmes avant même leur arrivée sur un chantier, mais aussi par la suite, en testant des solutions potentielles dans un environnement virtuel. Cette notion de visualisation des données apporte un niveau d’efficacité inédit aux projets, avec la possibilité de matérialiser la meilleure solution possible avant le début de la construction.

Les clients et les entrepreneurs mènent une conversation ouverte et une collaboration efficace sur leurs idées aux différentes étapes de la pré-construction, ce qui permet à toutes les parties de mieux comprendre les décisions prises. Cela évite de devoir traiter des questions plus tard dans le processus, avec parfois un impact négatif sur le calendrier et sur le coût des projets.

Optimisation du potentiel de l’installation de protection incendie

La modélisation BIM est de plus en plus couramment utilisée dans les projets de protection incendie, étant donné qu’elle permet de mieux contrôler et d’atténuer les risques lors des étapes de planification d’un projet. La conception et la préfabrication de systèmes d’extinction d’incendie hors site permettent de maîtriser les risques et les problèmes avant l’arrivée du projet sur site.

L’utilisation des tout derniers équipements de réalité virtuelle en 3D peut aussi réduire les coûts d’installation des systèmes de protection incendie.
Grâce à eux, les entrepreneurs peuvent s’immerger complètement dans un projet au stade de la pré-construction. La réalité virtuelle a su devenir très rapidement le meilleur moyen d’identifier les problèmes : comme le projet est visualisé avant l’installation, les difficultés potentielles de construction peuvent être identifiées et résolues à ce stade plutôt que de devoir réagir à des incidents sur site ou post-installation – de tels incidents pouvant parfois s’avérer extrêmement coûteux. 

Qui plus est, l’utilisation de la modélisation BIM permet de simuler des menaces potentielles pour les systèmes et de les réduire très tôt dans le cycle de vie du projet. Ce changement de comportement favorise une approche plus collaborative et plus efficace de la conception et du suivi des projets, en particulier dans le secteur de la protection incendie.

Le rapport récemment publié par NBS révèle que l’utilisation de la modélisation BIM et son niveau de reconnaissance ont connu la croissance annuelle la plus forte au Royaume-Uni depuis 2014. C’est un très bon début mais une implantation plus large des technologies de modélisation BIM reste nécessaire dans l’ensemble du secteur de la construction au Royaume-Uni.

Qu’il s’agisse d’un gain de temps ou d’une meilleure gestion des ressources, les avantages de la modélisation BIM sont parfaitement en mesure d’aider le secteur de la construction britannique à améliorer son efficacité, et donc ses résultats.
DR.
Rejoignez-nous sur LinkedIn, Facebook et Twitter
Toute l'information de cette rubrique est dans :
BTP Magazine
Le magazine des nouveautés, tendances et stratégies des constructeurs.
Découvrir
Acheter un numéro
Contenu de marque
  [Vidéo] Suite rapide caténaires : le train-travaux à grande vitesse
Contenu de marque
  [Vidéo] Copac déploie son offre combinée
Dernier numéro
Prescription Béton
Le magazine pour les professionnels du béton durable, enquêtes et réalisations, science et techniques innovantes.
N° 62
Sommaire
Découvrir
S'abonner
Les numéros
À lire également
Genie accélère sur l’électrique et l’hybride
Genie accélère sur l’électrique et l’hybride
Genie étend son offre de nacelles en y incluant la première nacelle télescopique hybride du marché et la première nacelle télescopique légère électrique du marché dans la catégorie 20 m.
Nouveau système de commande de grue intuitif Smart Control
Nouveau système de commande de grue intuitif Smart Control
Le système de commande de grue intelligent Smart Control de Palfinger consiste à contrôler l’extrémité de la grue et rend les opérations à la grue encore plus efficaces et intuitives.
Vers des chapes fluides moins carbonées
Vers des chapes fluides moins carbonées
Depuis une dizaine d’années, on assiste à une multiplication des acteurs sur le marché des chapes fluides, et à une diversité de chapes fluides aux performances et aux domaines d’application très différents.
Les JDL ont tenu leur rang !
Les JDL ont tenu leur rang !
Pour la deuxième fois en moins d'un an, le salon des JDL s'est tenu à Beaune. Une dixième édition qui a fait le plein et qui fut marquée par le retour de certains constructeurs et les quelques premières mondiales. Retour sur les principaux faits marquants.
Iveco dévoile le nouveau Daily
Iveco dévoile le nouveau Daily
Iveco présente le nouveau Daily, doté de nouvelles solutions adaptatives et intelligentes qui donnent une autre dimension à l’interaction.
LafargeHolcim lance une nouvelle gamme de ciments bas carbone
LafargeHolcim lance une nouvelle gamme de ciments bas carbone
LafargeHolcim lance ses ciments ECOPlanet pour que les acteurs du Béton Prêt à l’Emploi et de la préfabrication béton puissent répondre à tous les enjeux de la nouvelle règlementation environnementale RE2020.
Rockwool construit un nouveau site de production à Soissons
Rockwool construit un nouveau site de production à Soissons
La nouvelle installation de Rockwool à Soissons (02) créera 130 emplois et utilisera une technologie de fusion électrique à faible émission de carbone pour fabriquer des produits isolants en laine de roche destinés au marché français.
Tous les articles BÂTIMENT - GROS OEUVRE
Événements
IAF 2022
28 Mai 2022
IFAT
30 Mai 2022
Assises Européennes de la Transition Energétique
31 Mai 2022
+ d'événements
Emploi
- Chargé / Chargée d'affaires en électricité
- Conducteur / Conductrice de travaux
- Dessinateur / Dessinatrice en Voirie Réseaux Divers (VRD)
- Manoeuvre travaux publics
+ d’offres
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.