Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
FR
|
EN
Menu

BÂTIMENT - GROS OEUVRE
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

Gare du Nord : un débat qui fait rage

Partager :
Gare du Nord : un débat qui fait rage
Par Julia Tortorici, le 3 octobre 2019
DÉCOUVREZ NOTRE NEWSLETTER GRATUITE
Bâtiment - Gros oeuvre
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Après une attaque groupée brutale d’un collectif d’architectes et urbanistes de renom, jugeant "inacceptable" le projet de rénovation de la Gare du Nord, la SNCF était sortie du silence pour défendre un projet "facilitateur" et "zéro déchet". Depuis, le débat fait rage et inclut désormais des tête pensantes politiques bien connues du public...

Chahutée, la SNCF avait riposté dès le 3 septembre dernier par la voix du directeur général de son entité SNCF Gares & Connexions. Dans une tribune, ce dernier avait rappelé que le projet de rénovation de la Gare du Nord tel qu’il a été validé par StatioNord, la société en charge du projet, bénéficiera "prioritairement les voyageurs du quotidien, les millions d’usagers des RER et des trains de banlieue". "Pour eux, la nouvelle gare sera plus grande (deux fois et demie), plus accessible, plus agréable et proposera plus de services et de commerces. Les connexions avec les RER B, D et E et les métros des lignes 2, 4 et 5 seront plus rapides et plus simples pour les voyageurs", avait plaidé le responsable dans les pages du Monde. Il avait également souligné l’intérêt "zéro déchet" de ce projet.

Une communication incisive

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Cette sortie médiatique s’était accompagnée d’une campagne de communication visant à démanteler une à une "12 idées fausses sur le projet Gare du Nord 2024". Le communiqué de presse, transmises aux principales rédactions du pays, rappelle la nécessité d’importants travaux en raison de l’augmentation du trafic ferroviaire, de l’insécurité qui règne dans la gare, et de l’importance de s’ouvrir à l’Europe. Au "gâchis patrimonial", la SNCF insiste sur son intention de "magnifier" "un joyau architectural". Face aux critiques sur l’offre commerciale démesurée, elle rappelle l’absence d’hypermarché et un parcours libre sans contrainte de passer par les commerces. Balayée aussi l’évocation d’un "non-sens environnemental", la SNCF entend en faire une gare "éco-citoyenne", "zéro carbone", "végétalisée", avec un objectif de "zéro déchet" et des mobilités douces. Et de rappeler notamment que le projet fera l’objet d’une gestion publique, qui n’entraînera aucune hausse du prix des billets ni endettement de la part de la SNCF. Enfin, cette dernière affirme que le chantier sera livré à temps pour les JO 2024

Les politiques s’en mêlent

La contre-attaque était bien orchestrée ; c’était sans compter sur l’intervention de Jean-Louis Missika et Alexandra Cordebard, deux adjoints d’Anne Hidalgo à la Mairie de Paris, qui, à leur tour dans une tribune, ont appelé à revoir le projet malgré un avis favorable au Conseil de Paris en juillet dernier. La pierre d’achoppement ? L’offre commerciale qui constitue, à leur sens, "le contraire de ce qui est nécessaire" et le coût "pharaonique" du projet. Ils avaient par ailleurs assuré que la Mairie de Paris était "prête à assumer sa part" pour financer la transformation, en lieu et place du projet SNCF/Auchan. Ni une ni deux, Valérie Pécresse avait donné de la voix : "Il n’y aura pas plus de commerces que dans la gare d’Austerlitz, qui compte bien moins de voyageurs". En réalité, la présidente de la région Ile-de-France craint "des années de retard" dans la mise en oeuvre d’un projet qui ne "peut pas attendre". "La situation de la gare du Nord est indigne de Paris et de la région. Ce quartier est une honte pour l’Ile-de-France, alors que ce devrait être le plus dynamique de la capitale", avait-t-elle martelé. Quant au financement, l’édile s’est refusée de "financer cette opération sur des deniers publics: je ne suis pas prête à augmenter le passe Navigo ou à créer des taxes pour satisfaire des considérations de campagne électorale à Paris".

Verdict au 10 octobre

En attendant la décision de la commission nationale d’aménagement commercial, auquel sera soumis le projet le 10 octobre prochain, Anne Hidalgo essuie une vague de critiques, l’accusant de faire du "revirement électoraliste", dans l’optique d’une réélection en mars 2020. En marge de ses virulents opposants politiques, soulignons l’intervention ironique de l’écologiste David Belliard qui s’est déclaré "heureux" de ce changement d’avis tout, en pointant tout de même "un problème de cohérence". "Faut-il s’attendre à d’autres revirements sur la rénovation de la gare Montparnasse, de celle d’Austerlitz, ou le projet de ZAC Bercy-Charenton ?", s’est-il interrogé publiquement.

 

Crédit photo : SNCF Gares&Connexions - Ceetrus - Valode & Pistre Architectes
Retrouvez toute l'information de cette rubrique dans :
BTP Magazine Matériels avec son cahier Construction
Nouveautés, tendances et stratégies des constructeurs.
(+ son cahier Construction)
Découvrir
Acheter un numéro
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Spécialiste des grues et de la manutention embarquée, FASSI France offre une large gamme de grues en s'appuyant sur des partenariats exclusifs et privilégiés avec des marques reconnues internationalement.
Accéder au site de Fassi France
  Visite du chantier des Tours Duo
+ de vidéos BTP ça tourne
Dernier numéro
N° 52
Sommaire
Découvrir
J'achète un numéro (25 €)
À lire également
Linkcity se voit confier la réalisation du siège de Maisons & Cités à Douai
Linkcity se voit confier la réalisation du siège de Maisons & Cités à Douai
Dans le cadre de la relocalisation de son siège social, Maisons & Cités a confié à un groupement mené par Linkcity Nord-Est, filiale de Bouygues Bâtiment Nord-Est, la construction de son nouveau siège social à Douai via un bail en l’état futur d’achèvement (BEFA).
Ligne 15 du GPE : Péri entre en gare !
Ligne 15 du GPE : Péri entre en gare !
Les systèmes Péri ont été sollicités pour réaliser le génie civil intérieur de la gare Villejuif-Louis Aragon sur la ligne 15 Sud du Grand Paris Express (GPE).
Le projet de rénovation de Gare du Nord torpillé par deux rapports d'experts
Le projet de rénovation de Gare du Nord torpillé par deux rapports d'experts
Jean-Louis Missika, l'adjoint de la mairie de Paris en charge de l'urbanisme, a présenté ce lundi 6 janvier le compte-rendu de deux rapports d'expertises très sévères sur le projet de rénovation de Gare du Nord. De l'eau au moulin de la Ville fermement opposée à l'actuel projet en l'état de l'aménageur StatioNord.
À Paris, la rénovation de la Gare du Nord va de l'avant avec quelques changements
À Paris, la rénovation de la Gare du Nord va de l'avant avec quelques changements
Un accord vient d'être signé entre la ville de Paris et la SNCF validant la poursuite des travaux de rénovation de la Gare du Nord. Des changements ont toutefois été opérés. 
Une résidence étudiante de 259 logements naît à Reims
Une résidence étudiante de 259 logements naît à Reims
Nacarat prévoit avec Kley la réalisation d'un projet de résidence étudiante nouvelle génération à proximité de la gare de Reims.
Modernisation de l'Hôtel-Dieu à Paris : un « massacre patrimonial »
Modernisation de l'Hôtel-Dieu à Paris : un « massacre patrimonial »
Les projets de modernisation n'ont pas la cote à Paris ces derniers temps... Après la Gare du Nord, c'est au tour de l'Hôtel-Dieu, situé sur l'île de la Cité, qui doit faire l'objet d'une rénovation très décriée.
[Exclu] Chapelle Internationale Paris 18e : du béton préfa pour une architecture de la raison
[Exclu] Chapelle Internationale Paris 18e : du béton préfa pour une architecture de la raison
Lancé en 2009, le projet parisien Chapelle Internationale dans le 18e arrondissement s'inscrit dans le cadre plus large du Grand Paris. Ce chantier d'une grande complexité prend place sur une emprise SNCF de 7 hectares. Les façades des bâtiments du lot F sont réalisées en béton préfabriqué dont la teinte est reprise de la pierre de Paris.
Tous les articles BÂTIMENT - GROS OEUVRE
Événements
bauma CHINA
24 Novembre 2020
Pollutec 2020
1er Décembre 2020
PEXE : La rencontre « solutions innovantes pour les ports durables »
3 Décembre 2020
+ d'événements
Emploi
- Assistant conducteur / Assistante conductrice de travaux
- Manoeuvre bâtiment
- Mécanicien / Mécanicienne d'engins de chantier et de travaux publics
- Chef de chantier travaux publics
+ d’offres
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.