Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Chers abonnés, Chers lecteurs,
Dans cette période difficile, nous tenons à vous assurer de l'engagement de nos équipes de rédaction et de tout notre personnel pour continuer à vous informer sur l'activité de votre secteur. Il s'agit d'une période où la communication est plus que jamais primordiale.
Ensemble, nous continuerons à connecter le monde de la construction.
Menu

BÂTIMENT - GROS OEUVRE
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

Gare du Nord : un débat qui fait rage

Partager :
Gare du Nord : un débat qui fait rage
Par Julia Tortorici, le 3 octobre 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Bâtiment - Gros oeuvre
Après une attaque groupée brutale d’un collectif d’architectes et urbanistes de renom, jugeant "inacceptable" le projet de rénovation de la Gare du Nord, la SNCF était sortie du silence pour défendre un projet "facilitateur" et "zéro déchet". Depuis, le débat fait rage et inclut désormais des tête pensantes politiques bien connues du public...
 
Chahutée, la SNCF avait riposté dès le 3 septembre dernier par la voix du directeur général de son entité SNCF Gares & Connexions. Dans une tribune, ce dernier avait rappelé que le projet de rénovation de la Gare du Nord tel qu’il a été validé par StatioNord, la société en charge du projet, bénéficiera "prioritairement les voyageurs du quotidien, les millions d’usagers des RER et des trains de banlieue". "Pour eux, la nouvelle gare sera plus grande (deux fois et demie), plus accessible, plus agréable et proposera plus de services et de commerces. Les connexions avec les RER B, D et E et les métros des lignes 2, 4 et 5 seront plus rapides et plus simples pour les voyageurs", avait plaidé le responsable dans les pages du Monde. Il avait également souligné l’intérêt "zéro déchet" de ce projet.
 
Une communication incisive
 
Cette sortie médiatique s’était accompagnée d’une campagne de communication visant à démanteler une à une "12 idées fausses sur le projet Gare du Nord 2024". Le communiqué de presse, transmises aux principales rédactions du pays, rappelle la nécessité d’importants travaux en raison de l’augmentation du trafic ferroviaire, de l’insécurité qui règne dans la gare, et de l’importance de s’ouvrir à l’Europe. Au "gâchis patrimonial", la SNCF insiste sur son intention de "magnifier" "un joyau architectural". Face aux critiques sur l’offre commerciale démesurée, elle rappelle l’absence d’hypermarché et un parcours libre sans contrainte de passer par les commerces. Balayée aussi l’évocation d’un "non-sens environnemental", la SNCF entend en faire une gare "éco-citoyenne", "zéro carbone", "végétalisée", avec un objectif de "zéro déchet" et des mobilités douces. Et de rappeler notamment que le projet fera l’objet d’une gestion publique, qui n’entraînera aucune hausse du prix des billets ni endettement de la part de la SNCF. Enfin, cette dernière affirme que le chantier sera livré à temps pour les JO 2024
 
Les politiques s’en mêlent
 
La contre-attaque était bien orchestrée ; c’était sans compter sur l’intervention de Jean-Louis Missika et Alexandra Cordebard, deux adjoints d’Anne Hidalgo à la Mairie de Paris, qui, à leur tour dans une tribune, ont appelé à revoir le projet malgré un avis favorable au Conseil de Paris en juillet dernier. La pierre d’achoppement ? L’offre commerciale qui constitue, à leur sens, "le contraire de ce qui est nécessaire" et le coût "pharaonique" du projet. Ils avaient par ailleurs assuré que la Mairie de Paris était "prête à assumer sa part" pour financer la transformation, en lieu et place du projet SNCF/Auchan. Ni une ni deux, Valérie Pécresse avait donné de la voix : "Il n’y aura pas plus de commerces que dans la gare d’Austerlitz, qui compte bien moins de voyageurs". En réalité, la présidente de la région Ile-de-France craint "des années de retard" dans la mise en oeuvre d’un projet qui ne "peut pas attendre". "La situation de la gare du Nord est indigne de Paris et de la région. Ce quartier est une honte pour l’Ile-de-France, alors que ce devrait être le plus dynamique de la capitale", avait-t-elle martelé. Quant au financement, l’édile s’est refusée de "financer cette opération sur des deniers publics: je ne suis pas prête à augmenter le passe Navigo ou à créer des taxes pour satisfaire des considérations de campagne électorale à Paris".

Verdict au 10 octobre
 
En attendant la décision de la commission nationale d’aménagement commercial, auquel sera soumis le projet le 10 octobre prochain, Anne Hidalgo essuie une vague de critiques, l’accusant de faire du "revirement électoraliste", dans l’optique d’une réélection en mars 2020. En marge de ses virulents opposants politiques, soulignons l’intervention ironique de l’écologiste David Belliard qui s’est déclaré "heureux" de ce changement d’avis tout, en pointant tout de même "un problème de cohérence". "Faut-il s’attendre à d’autres revirements sur la rénovation de la gare Montparnasse, de celle d’Austerlitz, ou le projet de ZAC Bercy-Charenton ?", s’est-il interrogé publiquement.
 
 
Crédit photo : SNCF Gares&Connexions - Ceetrus - Valode & Pistre Architectes
Offre en ligne à partir de 8,90 €
Dans ce contexte particulier, le premier mois d'abonnement est offert.
Je m'abonne
Retrouvez toute l'information de cette rubrique dans le magazine BTP Magazine.
BTP Magazine, découvrez la nouvelle formule de BTP matériels avec + de professionnels et + de terrains
Consulter le magazine
S'identifier
S'inscrire
  Zapping de la semaine : 8 chantiers sur 10 à l'arrêt
Les chantiers vont-ils reprendre à la suite d'un accord trouvé entre les pouvoirs publics et les fédérations professionnelles du bâtiment? Pour l'heure, la plupart des entreprises restent fermée.
+ de vidéos BTP ça tourne
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
WC LOC, EXPERT EN SANITAIRES MOBILES À LA MESURE DE VOS ENVIES... SURTOUT LES PLUS PRESSANTES !
Quelle que soit la durée de votre chantier et sa typologie (souterrain, ferroviaire, aérien, routier, fluvial, construction…), WC Loc vous apporte un accompagnement personnalisé pour disposer de solutions sanitaires robustes et parfaitement adaptées à la taille de vos équipes et aux contraintes de votre terrain. Besoin d’un WC sur votre chantier ? Contactez-nous !
Accéder au site de WC LOC
Tribune
Comment l’IoT pose les fondations des bâtiments du futur ?
Pour constructioncayola.com, Kim Bybjerg, vice-président, chargé de l’IoT (l’Internet des Objets) et de la mobilité, chez Tata Communications nous donne sa vision des bâtiments du futur qui s’érigeront prochainement dans nos métropoles.
Pour plus d'informations cliquez ici
À lire également
Le projet de rénovation de Gare du Nord torpillé par deux rapports d'experts
Le projet de rénovation de Gare du Nord torpillé par deux rapports d'experts
Jean-Louis Missika, l'adjoint de la mairie de Paris en charge de l'urbanisme, a présenté ce lundi 6 janvier le compte-rendu de deux rapports d'expertises très sévères sur le projet de rénovation de Gare du Nord. De l'eau au moulin de la Ville fermement opposée à l'actuel projet en l'état de l'aménageur StatioNord.
Eiffage fait renaître la gare Lisch d’Asnières
Eiffage fait renaître la gare Lisch d’Asnières
Eiffage Métal et Eiffage Construction, à travers l'entité Pradeau Morin Monuments Historiques, se chargeront de la transformation de la gare Lisch d’Asnières en Cité du voyage et de l'entreprenariat.
In Situ : 92 logements prennent quartier à Metz
In Situ : 92 logements prennent quartier à Metz
Bouygues Immobilier a démarré les travaux d'un ensemble de 92 appartements du T2 au T5, dessinés par l’architecte Casari, face à la gare de Metz.
Ligne 15 du GPE : Péri entre en gare !
Ligne 15 du GPE : Péri entre en gare !
Les systèmes Péri ont été sollicités pour réaliser le génie civil intérieur de la gare Villejuif-Louis Aragon sur la ligne 15 Sud du Grand Paris Express (GPE).
Le futur quartier Gare de Lyon-Daumesnil se précise
Le futur quartier Gare de Lyon-Daumesnil se précise
La mairie du 12e arrondissement, SNCF Immobilier et Espaces Ferroviaires ont dévoilé le projet d'aménagement urbain Gare de Lyon Daumesnil.
Modernisation de l'Hôtel-Dieu à Paris : un « massacre patrimonial »
Modernisation de l'Hôtel-Dieu à Paris : un « massacre patrimonial »
Les projets de modernisation n'ont pas la cote à Paris ces derniers temps... Après la Gare du Nord, c'est au tour de l'Hôtel-Dieu, situé sur l'île de la Cité, qui doit faire l'objet d'une rénovation très décriée.
Le siège d'Orange prend forme à Issy-les-Moulineaux
Le siège d'Orange prend forme à Issy-les-Moulineaux
Jean-Paul Viguier et Associés poursuit la construction nouveau siège d'Orange Monde à Issy-les-Moulineaux. Livraison prévue en 2020.
Tous les articles BÂTIMENT - GROS OEUVRE
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
Forum National des Eco Entreprises
2 Avril 2020
Forum National des Eco Entreprises
Confs'Amiante Hors-série Plomb
7 Avril 2020
Confs'Amiante Hors-série Plomb
Cycl'eau Bordeaux
7 Avril 2020
Cycl'eau Bordeaux
+ d'événements
Emploi
- Ferrailleur / Ferrailleuse du BTP
- Conducteur / Conductrice de travaux
- Chef de chantier
- Conducteur / Conductrice de travaux du bâtiment
+ d’offres
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.