Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

BÂTIMENT - GROS OEUVRE
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

Vracs de l'Estuaire : itinéraire d’un nouveau cimentier

Partager :
Vracs de l'Estuaire : itinéraire d’un nouveau cimentier
Par Ch. Raynaud, le 14 mai 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Bâtiment - Gros oeuvre
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Nouvel acteur cimentier en France, Vracs de l’Estuaire appartient au groupe marocain OIP et a ouvert son premier site dans l’hexagone en septembre 2016 au Port du Havre (76). Portrait d’une entreprise qui entend bien imposer rapidement ses valeurs de qualité sur le marché.

​Fort de sa position de leader de la promotion immobilière au Maroc avec le groupe OIP (*), Anas Sefrioui a décidé d’étendre ses activités au secteur cimentier en créant en 2007 la société Ciments de l’Atlas (CIMAT) qui représente aujourd’hui 15% du marché du ciment dans le pays. Dans le but de se développer en Europe, le groupe a implanté une cimenterie à Oudalle, au sein de la zone industrialo-portuaire du Havre (76) sur plus de 7 hectares. En activité depuis septembre 2016, l’usine de broyage de clinker Vracs de l’Estuaire d’une capacité de 600 000 tonnes par an, a nécessité pas moins de 50 millions d’euros d’investissements. Elle y produit des ciments certifiés « CE » et « NF », de gammes CEM I 52,5 N, CEM I 52,5 N SR PM, CEM II 42,5 R, et CEM II 42,5 N.

Une usine ultra moderne pour des ciments de qualité

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
« Nous avons doté notre usine des technologies les plus récentes », précise Youssef Alaoui, Directeur Général délégué de Vracs De l’Estuaire.
 

Ainsi, l’installation est équipée d’un broyeur d’une capacité de 80 tonnes/heure et d’un séparateur de dernière génération permettant de limiter la consommation énergétique. Les impacts environnementaux sont donc très réduits. Le bâtiment broyeur est insonorisé par un bardage spécialement adapté. L’usine est pilotée de manière automatique via la salle de contrôle grâce à un logiciel permettant de suivre et commander l’ensemble des unités de stockage et dosage des matières premières, broyage et expéditions. Des points de prélèvements ont été installés afin de contrôler en temps réel les caractéristiques des ciments fabriqués. Le laboratoire qui rassemble  cinq personnes, est doté d’un granulomètre laser et d’un spectromètre à rayon X de dernière génération, pour suivre la qualité des produits en continu. « Notre nouveau ciment CEM I 52,5 N SR5 CE PM CP2 NF a été admis à la marque NF le 13 Juillet 2018 et  possède les caractéristiques « Prise Mer » et « CP2 », précise Hicham Bentajer, Responsable Technico-commercial de la société, «  il présente des teneurs limitées en aluminate tricalcique (C3A) qui permettent de conférer au béton réalisé avec ce ciment une résistance accrue à l’agression des ions sulfate en présence d’ions chlorure, au cours de la prise et ultérieurement. De plus, il possède une caractéristique d’hydratation peu exothermique et peut être ainsi utilisé pour des ouvrages réalisés en béton précontraint ». Vracs De l’Estuaire est en mesure de livrer ses clients dans les 24 heures dans un rayon de 350 km autour du Havre.
 


Une ambition affirmée

Bien conscient de s’installer sur un marché très concurrentiel, Vracs de l’Estuaire compte sur « la qualité de ses produits et la proximité avec ses clients pour se différencier », comme le souligne Youssef Alaoui. « Notre statut de PME nous permet de réagir avec flexibilité et surtout en étroite relation avec nos clients et nos partenaires », insiste-t-il. Le cimentier a déjà travaillé avec Vinci, Léon Grosse et GCC. En 2018, l’entreprise comptait 31 salariés et 16 millions d’euros de chiffre d’affaires. Pour 2019, elle prévoit d’atteindre 25 millions de chiffre d’affaires et  40 personnes (45 personnes à terme). Un engagement construit autour de « l’acte de produire, commercialiser et développer des matériaux et des services innovants pour le secteur du BTP tout en maintenant d’excellentes performances opérationnelles, environnementales, économiques et financières compatibles avec nos principes volontairement adoptés pour le développement durable ». Afin de couvrir la région sud-est de la France, Vracs de l’Estuaire envisage la construction d’une nouvelle usine à Fos-sur-Mer (13) à l’horizon 2021.


(*) Avec un chiffre d’affaires de 645 Millions d’euros en 2017, OIP est présent dans 13 pays et compte environ 1200 salariés
 

Le site Vracs de l'Estuaire à Oudalle, dans la zone industrialo-portuaire du Havre (76)
Offre en ligne à partir de 8,90 €
Dans ce contexte particulier, le premier mois d'abonnement est offert.
Je m'abonne
Retrouvez toute l'information de cette rubrique dans le magazine BTP Magazine.
BTP Magazine, découvrez la nouvelle formule de BTP matériels avec + de professionnels et + de terrains
Consulter le magazine
S'identifier
S'inscrire
  Zapping de la semaine : 8 chantiers sur 10 à l'arrêt
Les chantiers vont-ils reprendre à la suite d'un accord trouvé entre les pouvoirs publics et les fédérations professionnelles du bâtiment? Pour l'heure, la plupart des entreprises restent fermée.
+ de vidéos BTP ça tourne
UN POINT SUR LA REPRISE AVEC...
Yann Madeline, président de la Fédération Nationale des Syndicats de l’Assainissement
Crise du Covid-19 oblige, Construction Cayola a souhaité en savoir un peu plus sur ce que font les professionnels du secteur pendant cette période de confinement. Journée type ? Quelles nouvelles habitudes ? Quelles méthodes ? Ou comment s’organise la profession en cette période inédite... Yann Madeline, président Fédération Nationale des Syndicats de l’Assainissement (FNSA) s’est pris au jeu et nous évoque son quotidien.
Toutes les interviews
Pour plus d'informations cliquez ici
À lire également
GT Solutions :   nos relations se sont renforcées avec les clients qui ont joué le jeu
GT Solutions : " nos relations se sont renforcées avec les clients qui ont joué le jeu"
L'entreprise de transport GT solutions emploie 2000 salariés sur une centaine de sites en France pour un chiffre d'affaires de 220 M€. Matthieu Sarrat, son Directeur général, fait le point sur l’activité après un mois de confinement.
Les recommandations de l'UNICEM
Les recommandations de l'UNICEM
L'UNICEM rappelle sa solidarité envers ses adhérents et l’ensemble des acteurs économiques et comprend et soutient la volonté gouvernementale de maintenir une activité industrielle. Dans cet objectif, elle publie pour les entreprises de la filière, un guide de recommandations sanitaires.
UNPG : de nouvelles règles et recommandations organisationnelles spécifiques
UNPG : de nouvelles règles et recommandations organisationnelles spécifiques
L’Union nationale des producteurs de granulats (UNPG) vient de publier un guide de bonnes pratiques, concernant les exploitations de carrières et les plateformes de recyclage.
Editeco France maintient son activité
Editeco France maintient son activité
Edilteco France n’a pas suspendu son activité industrielle le 16 mars dernier. L'entreprise a en effet décidé de maintenir une activité partielle en mode « dégradé » c’est-à-dire autour de 38 % de ses volumes habituels.
Les Maçons Parisiens :  L’avenir se jouera sur le partenariat entre les entreprises, les maîtres d’oeuvre et les maîtres d’ouvrage
Les Maçons Parisiens : "L’avenir se jouera sur le partenariat entre les entreprises, les maîtres d’oeuvre et les maîtres d’ouvrage"
Les Maçons Parisiens ont été créés en 1930 par Arthur Mortegoutte sous la forme d'une société coopérative et participative (SCOP). Aujourd’hui, cette entreprise à taille humaine compte 250 personnes, un chiffre d’affaire de 85 millions d’euros (2018), et une forme d'organisation efficiente, alliée à une structure financière solide et pérenne. Nous avons interrogé François Mortegoutte, son Président-directeur général, sur l'organisation de la reprise d'activité "post-Covid".
Une croissance solide pour Vicat
Une croissance solide pour Vicat
La performance du groupe Vicat au premier trimestre 2020 a été solide en dépit d’un très fort ralentissement en fin de période en France, en Italie et en Inde. Face à la crise sanitaire, le Groupe a pris très tôt des dispositions de protection de ses employés, de ses clients et de ses fournisseurs, tout en initiant des mesures fortes de réduction des coûts, de contrôle du besoin en fond de roulement et de réduction des dépenses d’investissement à la hauteur de la situation.
L'Industrie du Béton lance son Guide des recommandations sanitaires
L'Industrie du Béton lance son Guide des recommandations sanitaires
Afin d’adapter la mise en œuvre des mesures de précaution liées au Covid-19 aux spécificités des activités de l’Industrie du Béton, la FIB a participé, dans le cadre de la branche Industries et Carrières et Matériaux de la Construction, à l’élaboration du Guide des bonnes pratiques pour assurer la santé et la sécurité des salariés de l’Industrie du Béton.
Tous les articles BÂTIMENT - GROS OEUVRE
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
Confs'Amiante Hors-série Ferroviaire
4 Juin 2020
Confs'Amiante Hors-série Ferroviaire
Amorce, le e-colloque Eau
11 Juin 2020
Amorce, le e-colloque Eau
Confs'Amiante Bâti
25 Juin 2020
Confs'Amiante Bâti
+ d'événements
Emploi
- Manoeuvre de chantier
- Assistant conducteur / Assistante conductrice de travaux
- Scieur carotteur / Scieuse carotteuse de béton
- Technicien / Technicienne d'études BTP
+ d’offres
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.