Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

BÂTIMENT - GROS OEUVRE
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

1,483 milliard d’euros pour Loxam

Partager :
1,483 milliard d’euros pour Loxam
Par Julia Tortorici, le 14 mars 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Bâtiment - Gros oeuvre
L’année 2018 aura été résolument plus calme pour Loxam. Avec "seulement deux acquisitions" en croissance externe, le loueur a donné priorité à l’intégration et à la fusion de ses acquisitions réalisées en 2017. La conjoncture favorable cette année lui aura tout de même permis d’enregistrer un chiffre d’affaires de 1,483 milliards d’euros, en progression de 8% sur an et de se targuer d’une belle croissance interne en France. 
 
Des résultats plus que satisfaisants, donc, réalisés pour moitié par de la croissance externe. "Loxam a ainsi consacré 2018 à consolider ses nouveaux avoirs, Lavendon et Hune, et à mener à bien les fusions annoncées au Royaume-Uni, en Espagne et en Italie notamment", résume Gérard Deprez, PDG de Loxam. L’international, justement, représente désormais plus de 600 M€, et 40% du CA (dont 33% sur le marché européen et 7% hors Europe). Si le secteur du BTP européen devrait ralentir en 2019 et 2020 (1,9% et 1,5% de croissance respectivement), la location garde tout son dynamisme. Selon l’ERA*, son taux de pénétration se renforcera encore. Actuellement, la location progresse de 17% contre 12% pour le BTP et 8% pour le PIB. “C’est un constat significatif, estime Stéphane Henon, directeur général de Loxam. Le recours aux loueurs s’intensifie”. C’est aussi vrai en France. Malgré un logement neuf en déroute (-5,3% en 2019), le BTP dans l’Hexagone se portera bien au cours de 2019 et 2010 grâce au non résidentiel neuf (+4,7%) et aux TP dont l’évolution est estimée entre +3% et +4,4%. Fatalement, la location prend du galon. Le secteur progressera de 3,5% cette année. 
 
Prudence en attendant 2020
 
Les élections municipales de 2020 jetant le flou sur la conjoncture à venir, Loxam veut se montrer prudent. “Le niveau d’investissement a baissé de 7% en 2018, confirme Stéphane Henon. Nous avons également baissé les réformes de matériels en raison de la demande soutenue. Les sorties sont logiquement plus faibles”. 2019 et 2020 ne devraient pas échapper à la règle. Là encore, les investissements dans le parc baisseront respectivement de 10% et 15%. La valeur du parc reste toutefois élevée, à 3,6 milliards d’euros. En 2018, elle a augmenté de 5%. Pour la première fois, l’élévation supplante le terrassement (14%) et représente maintenant 46% du parc en valeur. 
 
Ruée sur les technologies vertes
 
Esquissée en 2018, la transition énergétique du parc Loxam se poursuit. “25% des investissements ont concerné des matériels électriques, hybrides, à gaz ou bi-énergie, indique Stéphane Henon. Et la tendance augmente d’année en année. 70% sont des petits matériels, 40% concernent l’élévation et 10% sont destinés au secteur des espaces verts. On note également une demande très forte dans l’industrie sur les compresseurs électriques”. De tels engagements ont des répercussions sur l’organisation dans les agences. Le stockage doit être en partie couvert pour accueillir ce type de matériels, et les besoins en charge sont forcément plus importants. Impossible pourtant d’accélérer davantage le mouvement. “L’offre des constructeurs reste embryonnaire, déplore le directeur général. Les temps de charge des batteries sont encore trop longs et le surcoût à l’achat, et à la location par jour, est élevé”. 

*European Rental Association
 
 
 
Gérard Deprez, PDG de Loxam. Crédit photo : BTP Mag
Offre en ligne à partir de 8,90 €
Dans ce contexte particulier, le premier mois d'abonnement est offert.
Je m'abonne
Retrouvez toute l'information de cette rubrique dans le magazine BTP Magazine.
BTP Magazine, découvrez la nouvelle formule de BTP matériels avec + de professionnels et + de terrains
Consulter le magazine
S'identifier
S'inscrire
  Zapping de la semaine : 8 chantiers sur 10 à l'arrêt
Les chantiers vont-ils reprendre à la suite d'un accord trouvé entre les pouvoirs publics et les fédérations professionnelles du bâtiment? Pour l'heure, la plupart des entreprises restent fermée.
+ de vidéos BTP ça tourne
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
WC LOC, EXPERT EN SANITAIRES MOBILES À LA MESURE DE VOS ENVIES... SURTOUT LES PLUS PRESSANTES !
Quelle que soit la durée de votre chantier et sa typologie (souterrain, ferroviaire, aérien, routier, fluvial, construction…), WC Loc vous apporte un accompagnement personnalisé pour disposer de solutions sanitaires robustes et parfaitement adaptées à la taille de vos équipes et aux contraintes de votre terrain. Besoin d’un WC sur votre chantier ? Contactez-nous !
Accéder au site de WC LOC
Un jour en confinement avec...
Eric Limasset (Layher France)
Crise du Covid-19 oblige, ConstructionCayola.com a souhaité en savoir un peu plus sur ce que font les professionnels du secteur pendant cette période de confinement. Journée type ? Quelles nouvelles habitudes ? Quelles méthodes ? Etc. Ou comment s’organise la profession en cette période étrange... Eric Limasset, Président de Layher France, nous décrit son quotidien.
Toutes les interviews
Pour plus d'informations cliquez ici
À lire également
Loxam, partenaire de Worldskills France
Loxam, partenaire de Worldskills France
Le loueur national Loxam vient de signer une convention de partenariat avec WorldSkills France dans le cadre de la 46ème édition de la compétition éponyme.
Pelles sur chenilles : les porte-outil se perfectionnent
Pelles sur chenilles : les porte-outil se perfectionnent
Des machines polyvalentes, toujours plus productives, et consommant moins. La demande des entreprises stimule la créativité des constructeurs. Pelles à rayon court, solutions innovantes pour économiser le carburant, machines asservies au plan de l’ouvrage, l’éventail est large. « Le segment qui prédomine en France correspond aux machines de 21 à 24 t, observe Philippe Haguenauer, directeur commercial et marketing de Komatsu France. Il représente 30 % du marché français. » C’est le créneau le plus disputé, et qui offre donc, la plus grande variété de configurations. Pour se distinguer, il faut non seulement des machines performantes, mais aussi, des solutions originales. Les constructeurs se disputent également le marché des machines plus lourdes de production, dont l’efficacité est d’autant plus importante pour la rentabilité du chantier, ou de la carrière .
Les matériels souterrains du Grand Paris
Les matériels souterrains du Grand Paris
Pour les constructeurs, prendre part au chantier pharaonique du Grand Paris via leurs matériels est une opportunité qui ne se refuse pas. Outre le fait de contribuer à l’élaboration d’un projet à la caisse de résonance nationale, voire internationale, c’est surtout l’occasion de mettre en avant la qualité de leurs machines. A condition, vu le contexte particulier de l’exploitation souterraine, de ne pas négliger la notion de services. « C’est le premier chantier d’infrastructures en Europe et le quatrième au niveau mondial derrière les projets chinois et indien. Un programme titanesque qui devrait redéfinir complètement la mobilité francilienne et désenclaver de nombreux territoires aujourd’hui isolés », résumait il y a peu la Société du Grand Paris (SGP) pour expliquer à quoi correspondaient les travaux engagés dans ce cadre. Rien que pour les lignes de métro et les gares, quelque 25 milliards d’euros vont être dépensés sur une dizaine d’années. Au total, la facture atteindra 108 milliards sur une période de 10 ans, si l’on prend en compte les développements de nouveaux programmes de logements et d’aménagement des quartiers autour des gares. Pour les TP, c’est évidemment une aubaine. « Aujourd’hui, on estime que les travaux du Grand Paris représentent plus de 15 % de l’activité TP en France. C’est dire s’il est important d’y être, d’une manière ou d’une autre », explique ainsi un professionnel. Les constructeurs l’ont d’ailleurs bien compris et c’est la raison pour laquelle beaucoup s’affairent et se réjouissent d’y être représentés. Mais difficile pour autant de s’improviser spécialiste souterrain du jour au lendemain.
Loxam au service des artisans
Loxam au service des artisans
Loxam a enrichi sa gamme destinée aux artisans avec plus de 300 références de matériels et d’outillages de grandes marques, disponibles dans ses 500 agences en France. Le loueur présentera ses matériels phares sur Batimat.
Equippo annonce une grande vente aux enchères en Belgique
Equippo annonce une grande vente aux enchères en Belgique
Après deux ventes aux enchères en 2018, Equippo annonce sa 3e vente aux enchères, la plus grande jamais organisée par l'entreprise, à Zeebrugge, en Belgique.
Loxam investira moins dans le matériel en 2020
Loxam investira moins dans le matériel en 2020
Interrogé sur les prospectives matériel de Loxam en 2020, son directeur matériel Thierry Lahuppe prédit une baisse sensible des investissements, en phase avec la tendance du marché.
Loxam en passe de devenir le 3e loueur mondial avec Ramirent Group
Loxam en passe de devenir le 3e loueur mondial avec Ramirent Group
Loxam officialise ce jour une OPA sur le finlandais Ramirent, acteur de la location de matériel en Europe du Nord et de l'Est, dont la valeur globale est estimée à 970 M€.
Tous les articles BÂTIMENT - GROS OEUVRE
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
Forum National des Eco Entreprises
2 Avril 2020
Forum National des Eco Entreprises
Confs'Amiante Hors-série Plomb
7 Avril 2020
Confs'Amiante Hors-série Plomb
Cycl'eau Bordeaux
7 Avril 2020
Cycl'eau Bordeaux
+ d'événements
Emploi
- Ingénieur / Ingénieure d'études béton armé
- Manoeuvre de chantier
- Chef de chantier
- Conducteur / Conductrice de travaux tous corps d'état
+ d’offres
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.