Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

BÂTIMENT - GROS OEUVRE
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

1,483 milliard d’euros pour Loxam

Partager :
1,483 milliard d’euros pour Loxam
Par Julia Tortorici, le 14 mars 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Bâtiment - Gros oeuvre
L’année 2018 aura été résolument plus calme pour Loxam. Avec "seulement deux acquisitions" en croissance externe, le loueur a donné priorité à l’intégration et à la fusion de ses acquisitions réalisées en 2017. La conjoncture favorable cette année lui aura tout de même permis d’enregistrer un chiffre d’affaires de 1,483 milliards d’euros, en progression de 8% sur an et de se targuer d’une belle croissance interne en France. 

Des résultats plus que satisfaisants, donc, réalisés pour moitié par de la croissance externe. "Loxam a ainsi consacré 2018 à consolider ses nouveaux avoirs, Lavendon et Hune, et à mener à bien les fusions annoncées au Royaume-Uni, en Espagne et en Italie notamment", résume Gérard Deprez, PDG de Loxam. L’international, justement, représente désormais plus de 600 M€, et 40% du CA (dont 33% sur le marché européen et 7% hors Europe). Si le secteur du BTP européen devrait ralentir en 2019 et 2020 (1,9% et 1,5% de croissance respectivement), la location garde tout son dynamisme. Selon l’ERA*, son taux de pénétration se renforcera encore. Actuellement, la location progresse de 17% contre 12% pour le BTP et 8% pour le PIB. “C’est un constat significatif, estime Stéphane Henon, directeur général de Loxam. Le recours aux loueurs s’intensifie”. C’est aussi vrai en France. Malgré un logement neuf en déroute (-5,3% en 2019), le BTP dans l’Hexagone se portera bien au cours de 2019 et 2010 grâce au non résidentiel neuf (+4,7%) et aux TP dont l’évolution est estimée entre +3% et +4,4%. Fatalement, la location prend du galon. Le secteur progressera de 3,5% cette année. 

Prudence en attendant 2020

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Les élections municipales de 2020 jetant le flou sur la conjoncture à venir, Loxam veut se montrer prudent. “Le niveau d’investissement a baissé de 7% en 2018, confirme Stéphane Henon. Nous avons également baissé les réformes de matériels en raison de la demande soutenue. Les sorties sont logiquement plus faibles”. 2019 et 2020 ne devraient pas échapper à la règle. Là encore, les investissements dans le parc baisseront respectivement de 10% et 15%. La valeur du parc reste toutefois élevée, à 3,6 milliards d’euros. En 2018, elle a augmenté de 5%. Pour la première fois, l’élévation supplante le terrassement (14%) et représente maintenant 46% du parc en valeur. 

Ruée sur les technologies vertes

Esquissée en 2018, la transition énergétique du parc Loxam se poursuit. “25% des investissements ont concerné des matériels électriques, hybrides, à gaz ou bi-énergie, indique Stéphane Henon. Et la tendance augmente d’année en année. 70% sont des petits matériels, 40% concernent l’élévation et 10% sont destinés au secteur des espaces verts. On note également une demande très forte dans l’industrie sur les compresseurs électriques”. De tels engagements ont des répercussions sur l’organisation dans les agences. Le stockage doit être en partie couvert pour accueillir ce type de matériels, et les besoins en charge sont forcément plus importants. Impossible pourtant d’accélérer davantage le mouvement. “L’offre des constructeurs reste embryonnaire, déplore le directeur général. Les temps de charge des batteries sont encore trop longs et le surcoût à l’achat, et à la location par jour, est élevé”. 

*European Rental Association

 
 

Gérard Deprez, PDG de Loxam. Crédit photo : BTP Mag
Retrouvez toute l'information "bâtiment - Gros oeuvre" dans BTP Magazine.
BTP Magazine, découvrez la nouvelle formule de BTP matériels avec + de professionnels et + de terrains
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
  Sébastien teste les lunettes connectées d'Expert Téléportation

Dans ce nouveau numéro de BTP ça tourne, Sébastien teste des lunettes uniques en France.
+ de vidéos BTP ça tourne
Vidéo
Rencontre avec le président de Hiab
Grue hybride, chariot Moffet électrique, Stage V, connectivité... l’édition 2019 du salon Solutrans a été l’occasion pour Hiab France, de faire étalage de plusieurs nouveautés, mais aussi, de faire connaissance avec son nouveau président, Vincent Duteriez.
À lire également
Les matériels souterrains du Grand Paris
Les matériels souterrains du Grand Paris
Pour les constructeurs, prendre part au chantier pharaonique du Grand Paris via leurs matériels est une opportunité qui ne se refuse pas. Outre le fait de contribuer à l’élaboration d’un projet à la caisse de résonance nationale, voire internationale, c’est surtout l’occasion de mettre en avant la qualité de leurs machines. A condition, vu le contexte particulier de l’exploitation souterraine, de ne pas négliger la notion de services. « C’est le premier chantier d’infrastructures en Europe et le quatrième au niveau mondial derrière les projets chinois et indien. Un programme titanesque qui devrait redéfinir complètement la mobilité francilienne et désenclaver de nombreux territoires aujourd’hui isolés », résumait il y a peu la Société du Grand Paris (SGP) pour expliquer à quoi correspondaient les travaux engagés dans ce cadre. Rien que pour les lignes de métro et les gares, quelque 25 milliards d’euros vont être dépensés sur une dizaine d’années. Au total, la facture atteindra 108 milliards sur une période de 10 ans, si l’on prend en compte les développements de nouveaux programmes de logements et d’aménagement des quartiers autour des gares. Pour les TP, c’est évidemment une aubaine. « Aujourd’hui, on estime que les travaux du Grand Paris représentent plus de 15 % de l’activité TP en France. C’est dire s’il est important d’y être, d’une manière ou d’une autre », explique ainsi un professionnel. Les constructeurs l’ont d’ailleurs bien compris et c’est la raison pour laquelle beaucoup s’affairent et se réjouissent d’y être représentés. Mais difficile pour autant de s’improviser spécialiste souterrain du jour au lendemain.
Loxam s'immerge dans l'innovation à Vivatech
Loxam s'immerge dans l'innovation à Vivatech
Loxam participera au salon Vivatech qui se tiendra à Paris porte de Versailles du 16 au 18 mai prochain.
La 19C-1 ETC de JCB livrée chez Loxam
La 19C-1 ETC de JCB livrée chez Loxam
Une première livraison qui témoigne de la démarche commune de Loxam et de JCB de limiter les impacts de leur activité sur l’environnement. La 19C-1ETC sera présente sur le stand Loxam au salon de Paysalia.
Comment prévenir les blessures des mains et du poignet ?
Comment prévenir les blessures des mains et du poignet ?
En France, 87 % des maladies professionnelles concernent des troubles musculo-squelettiques (TMS) en augmentation de 10 à 15 % chaque année depuis 20 ans. Et depuis 2003, le nombre de TMS a augmenté de 60 %. Les douleurs et difficultés concentrées sur la main, le poignet et les doigts représentent quant à elles 39% de ces troubles. Pour enrayer cette progression, des initiatives fleurissent, ciblant tout ou partie du corps humain. Après des exosquelettes complets, voici venir les exosquelettes ciblés. La jeune pousse suédoise Bioservo Technologies AB a imaginé avec le concours d’Eiffage un gant robotisé dédié au secteur de la construction. « Développé sur les chantiers Eiffage, cet exosquelette actif et polyvalent, entièrement souple, est destiné à accompagner mécaniquement la force naturelle de la main pour réduire l’impact des contraintes physiques pouvant être générées par toutes les manipulations effectuées par les opérateurs », explique Erick Lemonnier, directeur Prévention de la branche Infrastructure d’Eiffage. Le produit, baptisé Ironhand, améliore les performances et le bien-être au travail grâce à une technologie unique couplant IoT et robotique.
Les JDL Expo arrivent en force
Les JDL Expo arrivent en force
Le salon JDL Expo va ouvrir ses portes du 25 au 27 septembre prochain pour accueillir les professionnels des matériels pour le travail en hauteur et le transport lourd. C’est à Beaune que cette édition 2019 devrait accueillir 18 000 visiteurs dont 80 % de décideurs pour 3 jours dʼéchanges, de démonstrations et dʼinnovations avec 200 exposants, 600 marques et plus de 800 matériels et produits.
Loxam : « L’OPA sur Ramirent ? Une grande étape »
Loxam : « L’OPA sur Ramirent ? Une grande étape »
Rencontré à l’occasion de la présentation du gant bionique Ironhand, développé par Bioservo Technologies et Eiffage, dont le groupe Loxam a pris en exclusivité la distribution, son directeur général Stéphane Henon s’est fendu d’une courte déclaration sur la possible acquisition du groupe de location finlandais Ramirent.
Equippo annonce une grande vente aux enchères en Belgique
Equippo annonce une grande vente aux enchères en Belgique
Après deux ventes aux enchères en 2018, Equippo annonce sa 3e vente aux enchères, la plus grande jamais organisée par l'entreprise, à Zeebrugge, en Belgique.
Tous les articles BÂTIMENT - GROS OEUVRE
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
Colloque : Etat des lieux de la reconversion des sites pollués et perspectives
23 Janvier 2020
Colloque : Etat des lieux de la reconversion des sites pollués et perspectives
Conférence ADN Environnemental
23 Janvier 2020
Conférence ADN Environnemental
Assises Européenne de la Transition Énergétique
28 Janvier 2020
Assises Européenne de la Transition Énergétique
+ d'événements
Emploi
- Chargé / Chargée d'affaires BTP
- Projeteur / Projeteuse béton armé
- Chef de chantier
- Manoeuvre bâtiment
+ d’offres
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.