Certaines fonctionnalités de ce site reposent sur l’usage de cookies.
Les services de mesure d'audience sont nécessaires au fonctionnement du site en permettant sa bonne administration.
ACCEPTER TOUS LES COOKIES
LES COOKIES NÉCESSAIRES SEULEMENT
CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Carrières > Orano signe un accord avec l’Etat du Niger
CARRIÈRES

Orano signe un accord avec l’Etat du Niger

PUBLIÉ LE 9 MAI 2023
LA RÉDACTION
Archiver cet article
Orano signe un accord avec l’Etat du Niger
Ousseini Hadizatou Yacouba, ministre des mines et Nicolas Maes, Président d’Orano Mining. Crédit : Orano
Orano signe un accord global de partenariat avec l’Etat du Niger concernant plusieurs projets miniers, à réaménager pour l’un, à développer pour d’autres. 

Le 4 mai 2023, à Niamey, à la Primature de l’Etat du Niger, Ousseini Hadizatou Yacouba, Ministre des Mines, Ahmat Jidoud, Ministre des Finances et Nicolas Maes, Président d’Orano Mining, ont signé un Accord Global de Partenariat. Ce présent accord, qui illustre la volonté d’Orano et du Niger couvre plusieurs sujets d’intérêt commun parmi lesquels le projet Imouraren, les conditions de poursuite de l’exploitation de la mine de SOMAÏR, le réaménagement de COMINAK et l’engagement sociétal d’Orano au Niger.

L’accord concilie la volonté du Niger de maximiser les retombées économiques et financières de l’exploitation des emprises minières, de préserver la pérennité économique de SOMAÏR et de limiter l’impact socio-économique de la fermeture de COMINAK. Concernant le projet Imouraren, il est convenu qu’Orano poursuive les recherches de nouvelles perspectives d’exploitation du gisement. A cet effet, une feuille de route a été établie, incluant une enveloppe d’investissement de 85 millions d’euros, pour démontrer l’applicabilité technique, environnementale et économique de la méthode ISR (In-Situ Recovery) au gisement d’Imouraren. Cette méthode permettrait d’améliorer l’équilibre économique du projet le rendant moins risqué pour l’ensemble des acteurs, tout en diminuant très significativement son empreinte environnementale.

Ces travaux visent à permettre une décision d’investissement à l’horizon 2028 si la faisabilité du projet est confirmée.
 
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Screencore Trident 125 Hi-Stak : du criblage et de l'empilage
Screencore Trident 125 Hi-Stak : du criblage et de l'empilage
Martin Conway, directeur monde des ventes et du marketing de Finlay
Martin Conway, directeur monde des ventes et du marketing de Finlay
Liebherr fore dans une mine de cuivre en Bulgarie
Liebherr fore dans une mine de cuivre en Bulgarie
Rokbak se renforce en Afrique de l'Ouest avec HMD
Rokbak se renforce en Afrique de l'Ouest avec HMD
Tous les articles Carrières
L'essentiel de l'actualité de la construction
Ne manquez rien de l'actualité de la construction !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS