★ PAGES SPÉCIALES
TDM 2023
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES
À la uneTERRASSEMENTS

Volvo Trucks : quelle technologie électrique ?

Par la rédaction. Publié le 28 juin 2021.
Volvo Trucks : quelle technologie électrique ?
NEWSLETTERS
Archiver cet article
Avec six modèles électriques, Volvo Trucks propose une offre avancée en matière de camions électriques. Mais sur quelle technologie le constructeur s’appuie-t-il ?

Avec la récente commercialisation de ses Volvo FH, FM et FMX électriques, Volvo Trucks propose désormais au total six modèles de camions électrifiés. La production des nouveaux véhicules commencera par les tracteurs, au second semestre 2022 et se poursuivra par les camions porteurs au début de l’année 2023.
 
Les nouveaux poids lourds destinés au segment du transport régional et à la construction ont un poids total roulant autorisé (PTRA) de 44 tonnes au maximum et existent en deux hauteurs de châssis, avec un empattement allant de 3800 à 6700 mm et diverses configurations à deux, trois ou quatre essieux.

« Construits sur la même plateforme très populaire que leurs équivalents diesel ou gaz, nos nouveaux camions électriques offrent beaucoup de souplesse et répondent à une très grande diversité de besoins », commente Jonas Odermalm, vice-président de la gestion des produits d’électromobilité chez Volvo Trucks.

La boîte de vitesses I-Shift associée à 3 moteurs

La chaîne cinématique est composée de trois moteurs électriques. Ceux-ci sont accouplés à la boîte de vitesse I-Shift de Volvo Trucks, qui a fait ses preuves et dont la stratégie de changement de rapport a été entièrement revue et optimisée pour les véhicules électriques.

Ensemble, les moteurs et la boîte I-Shift constituent une puissante chaîne cinématique électrique au comportement de roulage extrêmement efficace et sans précédent, avec une puissance combinée des moteurs électriques s’élevant à 490 kW (env 670 ch) et un couple allant jusqu’à 2400 Nm.
 
« Étant donné que le camion démarre toujours au rapport le plus élevé possible, il passe moins les vitesses et économise de l’énergie. Des rapports inférieurs sont bien entendu disponibles pour les routes fortement pentues ou dans les situations de démarrage qui nécessitent plus de couple et de maîtrise », explique Jonas Odermalm.

Pour la prise de mouvement (PTO), il existe trois options : une PTO électrique (40 kW), une PTO électromécanique (70 kW) et une PTO sur la boîte de vitesses (150 kW). 

 Des batteries nouvelle génération 

Les batteries de traction à forte densité énergétique utilisent la dernière génération de la technologie d’accumulateur lithium-ion et seront assemblées dans une usine de production Volvo. Un camion électrique à six blocs-batteries peut stocker 540 kWh, ce qui permet une autonomie de 300 km*.
 
Flexible et à recharge rapide


Il existe deux méthodes de recharge des camions : par courant alternatif jusqu’à 43 kW, ce qui est idéal pour une recharge nocturne, ou par courant continu, beaucoup plus rapide, jusqu’à 250 kW. Cette deuxième solution est très utile lorsque deux conducteurs se relaient ou s’il y a besoin de recharger le véhicule pendant la pause déjeuner, pour en augmenter l’autonomie. Avec un chargeur c. c. à 250 kW, il est possible de recharger jusqu’à 80 % de la capacité des batteries en moins de 90 minutes**.

 
Une transition en douceur 

En plus des camions électriques, Volvo Trucks propose également un écosystème complet de solutions d’entretien, de maintenance et de financement, spécialement conçues pour faciliter et accélérer la transition des transporteurs vers le transport électrifié.

« Il est important que la transition vers les camions électriques soit progressive, facile et sans accroc pour les transporteurs. Pendant de nombreuses années, ils exploiteront un parc automobile mixte, avec différentes chaînes cinématiques, et ils pourront continuer à utiliser des systèmes comme Dynafleet et le même prestataire de services pour tous leurs camions Volvo. La chaîne cinématique diffère peut-être, mais le reste est très semblable. La transition vers les camions électriques est donc fluide et logique », conclut Jonas Odermalm.

* L’autonomie réelle dépend de nombreux facteurs, à savoir la vitesse de conduite, l’utilisation du régulateur de vitesse, la spécification du véhicule, la charge du véhicule, le topographie réelle, l’expérience du conducteur, l’entretien du véhicule et les conditions météorologiques.
 
** Les temps de charge dépendent de la température extérieure, du type d’équipement de recharge, des spécifications du camion, de la température des batteries en temps réel, de l’état et du niveau de puissance des batteries avant la recharge.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Terrassements & Carrières
Le magazine pensé comme un outil destiné aux carriers, aux terrassiers et aux entreprises de construction routière.
Découvrir
Acheter un numéro
S'identifier
S'inscrire
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et Twitter.
À lire également
2 septembre 2022
Un bras de levage Palfinger sur Volvo FE électrique A Caussade, Palfinger France a installé pour la première fois un bras de levage sur un châssis Volvo FE électrique. 
Un bras de levage Palfinger sur Volvo FE électrique
28 octobre 2021
  [Web Serie - Episode 8] : Découvrez les femmes et les hommes qui font le réseau Volvo CE France Nos équipes Volvo CE vous racontent cette semaine des expériences et interventions mémorables qu'elles ont pu vivre sur le terrain !
[Web Serie - Episode 8] : Découvrez les femmes et les hommes qui font le réseau Volvo CE France
30 août 2021
Volvo AB, premier client de l’inédit acier vert suédois La première cargaison d'acier produit sans utilisation de combustibles fossiles a été livrée au groupe Volvo AB. La Suède ouvre la voie de l’acier propre.
Volvo AB, premier client de l’inédit acier vert suédois
Tous les articles TERRASSEMENTS
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola