Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

TERRASSEMENTS & CARRIÈRES
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

Un tombereau articulé Hydrema 912 FS à Bourg-en-Bresse

Partager :
Un tombereau articulé Hydrema 912 FS à Bourg-en-Bresse
Par TM, le 20 septembre 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Terrassements
Le groupe de concession Alliance Compacts, membre  du réseau Hydrema, expose au salon Espace TP de Bourg-en-Bresse mettant notamment en avant le tombereau articulé 912 FS.

 
Le tombereau articulé compact Hydrema, le 912 FS, moins de 2,5 mètres et une  capacité de charge de 10 tonnes. Il se classe dans la catégorie des engins de chantier pouvant circuler sur route comme un tracteur, sans pour autant nécessiter la qualification d’un chaufeur routier avec permis dédié.

Le modèle est équipé d’une suspension à l’avant (version FS), d’une cabine suspendue et d’un siège pneumatique. Il est aussi équipé de l’option de benne avec basculement à 180 °, c’est-à-dire à déversement possible à l’arrière et latéralement. 

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
C’est le groupe de distribution Alliance Compacts, partenaire Hydrema pour le secteur de Lyon, qui  expose le 912 FS au cours de la cinquième édition du salon Espace TP Auvergne Rhône Alpes de Bourg-en-Bresse qui se déroule du 19 au 21 septembre et au cours duquel près de 3 000 visiteurs sont attendus.
 

Le 912 FS à Bourg-en-Bresse
Retrouvez toute l'information "terrassements" dans Terrassements & Carrières.
Terrassements & Carrières, le trait d'union entre les professionnels de l'extraction, de la valorisation des matériaux et les entreprises de la construction.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
  Du béton radioactif dans BTP ça tourne !

Du béton radioactif est-il utilisé dans les chantiers du Grand-Paris? Dans ce nouveau numéro, vous découvrirez le combat judiciaire des habitants de Tournai-sur-Dive dans l’Orne.
+ de vidéos BTP ça tourne
À lire également
Alliance Compacts se lance dans le levage
Alliance Compacts se lance dans le levage
Jusqu’ici spécialisé dans la distribution et la location, le groupe Alliance Compacts se lance également dans le levage en ajoutant le panneau Speed-Crane à son offre. Il ouvrira par ailleurs un nouveau site à Beaune d'ici quelques semaines.
Hydrema dévoile un tombereau avec une pression au sol réduite
Hydrema dévoile un tombereau avec une pression au sol réduite
A l’occasion du salon Bauma, Hydrema expose un nouveau modèle de tombereau, le 920G dont la pression au sol est réduite de 15% ainsi qu’une version modifiée du 922.
Chargeuse-pelleteuse : une exception française ?
Chargeuse-pelleteuse : une exception française ?
En l’espace de 20 ans, le marché français du tractopelle a fondu comme neige au soleil, passant de plus de 3 000 unités à la fin du siècle dernier, à 440 ventes fin 2018. Si pour beaucoup de professionnels la chargeuse-pelleteuse n’a plus lieu d’être, pour d’autres elle demeure une spécificité française, voire régionale. Comme une exception culturelle… -10 %, c’est le recul des ventes de chargeuses-pelleteuses en France entre l'exercice 2017 et 2018, passant ainsi de moins de 500 unités à 440 en fin d’année dernière. Depuis 2014, le marché français commercialise 200 unités de moins. Nous sommes bien loin des plus de 3 500 ventes enregistrées sur l’Hexagone au début des années 2000, et bon nombre de professionnels parient sur une nouvelle baisse en 2019. Cette fin de décennie sonne-t-elle le glas du bon vieux tractopelle ? « Plusieurs phénomènes peuvent expliquer cette érosion des ventes de la chargeuse-pelleteuse. Il semblerait bien que le phénomène s’accentue », avance Rudolf Ganzel, responsable des prévisions sectorielles au sein du Cisma. Elle subirait ainsi de plein fouet la mutation du marché, qui lui préfère la midi-pelle ou la chargeuse compacte, plus adaptée à l’urbanisation croissante et aux contraintes d’exploitation sur les chantiers plus enclins à déployer des matériels de faible encombrement. Sans oublier non plus, la difficulté de son utilisation. « En termes d’image, utiliser une chargeuse-pelleteuse n’est pas forcément valorisant pour le chauffeur. En outre, pour utiliser convenablement un « tracto », il faut un chauffeur spécialisé dans les travaux de terrassement », explique Mickael Gasson, responsable marketing chez Case CE. « Nous partons du principe qu’il est difficile de faire bien deux choses à la fois, et que la polyvalence peut aussi être destructrice de spécialisation. Dans notre cas, nous n’avons pas besoin de ce type d’engins, contrairement à certaines régions », explique le concessionnaire Teramat qui entend aussi qu’il existe « des inconditionnels ». Et ces derniers sont quelques-uns à vouer au tracto une certaine « passion ».
Enorme progression des ventes de tombereaux en 2018
Enorme progression des ventes de tombereaux en 2018
D’après les statistiques du Seimat, les tombereaux font partie des catégories de matériels qui se sont le mieux vendues en 2018 sur le marché français. Les ventes d’articulés ont augmenté de +63 % (soit 280 unités) et celles de rigides, de +55 % (soit 51 unités). Renouvellement de parc, activité dynamique dans les TP, suramortissement prévu par la loi Macron de 2015, plusieurs facteurs ont impacté positivement le marché. 63 % d’unités supplémentaires vendues en 2018 du côté des tombereaux articulés et 55 % pour les rigides. Ces progressions, dévoilées par le Seimat (Syndicat des entreprises internationales de matériels de travaux publics, mines et carrières, bâtiment et levage), sont très importantes pour le marché. En moyenne, pour les articulés, les ventes tournent plutôt autour de 150/170 unités (172 unités en 2017) tandis que pour le second segment, elles oscillent généralement entre 30 et 35 unités.
Claire Miquel, Payen : « Fière de cette nouvelle base »
Claire Miquel, Payen : « Fière de cette nouvelle base »
Jeudi 20 juin, le groupe Payen a inauguré en grande pompe sa nouvelle base à Lens. Un site qui représentera les marques Hitachi, Ammann, Hydrema, Bell, Dieci et Weycor sur une surface totale de 10 000 mètres carrés. Claire Miquel, présidente du groupe, a rappelé sa fierté de pouvoir compter sur cette nouvelle agence.
Hydrema lance son propre système de surveillance d’engins
Hydrema lance son propre système de surveillance d’engins
Hydrema Telematics est le nouveau portail internet du constructeur danois. Destinés aux entrepreneurs, aux conducteurs d’engins et aux techniciens, il permet de surveiller et analyser les machines.
Hydrema finalise sa couverture territoriale
Hydrema finalise sa couverture territoriale
En l’espace de deux ans, le réseau Hydrema en France s’est fortement consolidé pour compter aujourd’hui 19 représentations. De quoi ravir le constructeur qui affiche, en outre, de nouvelles ambitions commerciales.
Tous les articles TERRASSEMENTS
Applications
Accès au kiosque
Événements
RDET 2020
7 Janvier 2020
RDET 2020
Colloque : Etat des lieux de la reconversion des sites pollués et perspectives
23 Janvier 2020
Colloque : Etat des lieux de la reconversion des sites pollués et perspectives
Assises Européenne de la Transition Énergétique
28 Janvier 2020
Assises Européenne de la Transition Énergétique
+ d'événements
Emploi
- Chargé / Chargée d'affaires BTP
- Projeteur / Projeteuse béton armé
- Chef de chantier
- Manoeuvre bâtiment
+ d’offres
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.