x
Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

TERRASSEMENTS & CARRIÈRES
Page spéciale
SIM 2019
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

Bergerat Monnoyeur, concessionnaire officiel de Sandvik en France

Partager :
Bergerat Monnoyeur, concessionnaire officiel de Sandvik en France
Par Julia Tortorici, le 1er avril 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Carrières
Bergerat Monnoyeur complète sa gamme de machines avec les concasseurs et cribles mobiles Sandvik. Le nouveau concessionnaire fournira également les pièces de rechange et assurera un SAV complet. Les foreuses et installations fixes continuent d’être distribuées par Sandvik France.

« Devenir distributeur exclusif des solutions mobiles Sandvik est un levier de croissance important, estime Vincent Lescroart, chef de projet Sandvik chez Bergerat Monnoyeur. Nous complétons notre gamme et constituons une offre complète pour les clients carriers, terrassiers et démolisseurs ». « Cette décision bénéficiera aux clients de France en leur offrant, dans leur région, un support consolidé, plus localisé et orienté client », croit Norbert Lentschig, directeur commercial de Sandvik Mobiles en Europe.

La force de vente de Bergerat Monnoyeur est en effet un argument redoutable. Avec 60 vendeurs et responsables de région en France, la force de frappe est incomparable. Au niveau du SAV, le rapprochement est également facilité par le choix des composants intégrés aux solutions mobiles Sandvik (moteurs et filtres Cat). Au total, cinq gammes seront distribuées au sein du réseau Bergerat Monnoyeur : les concasseurs à mâchoires, les concasseurs à cônes, les concasseurs à percussion (les plus gros du marché), les cribles et les scalpeurs.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Une organisation propre

Pour distribuer au mieux cette marque Premium, qui écoule entre 150 et 180 machines par an en France (soit 18% à 19% de parts de marché), Bergerat Monnoyeur a mis en place une organisation spécifique. « Nous attendons l’arrivée d’un nouvel inspecteur commercial dédié à la vente de solutions de concassage, qui viendra compléter l’équipe déjà constituée de Jean-Philippe Briton, également inspecteur commercial. Ils seront épaulés par 65 vendeurs et responsables grands comptes, évoluant entre le siège et le terrain, chargés de missions de conseil et d’expertise », indique Vincent Lescroart. Au sein du SAV, le groupe peut compter sur Stéphane Gauthier, expert technique et après-vente issu de Sandvik France. Il s’appuiera sur un responsable logistique et pièces dont le recrutement est en cours.

20% de PDM en 2020

Avec cette carte Sandvik en main, le distributeur espère séduire un marché TP potentiellement attiré par le service, et le tarif pièces et main d’œuvre Bergerat Monnoyeur. « Notre complémentarité avec la gamme Sandvik et notre-savoir faire sur les moteurs qui alimentent ces solutions mobiles devraient nous permettre de tenir la comparaison sur le marché », assure Vincent Lescroart. Si Sandvik souffrait auparavant de disparités en matière de service sur le territoire français, elles sont vouées à disparaître. Bergerat Monnoyeur se targue d’un réseau de service bien maillé, garantissant une meilleure disponibilité des pièces de rechange.   

Un réseau de location à construire

En matière de location, tout reste à mettre en place. « Il y aura de la longue durée, promet David Crochu, directeur location Groupe. Sur la courte durée, nous procéderons avec prudence ». Les concasseurs, cribles et scalpeurs étant des machines très spécifiques, elle nécessitera très probablement la mise à disposition d’opérateurs. Un personnel bien formé, pas facile à trouver.
 

L'équipe Bergerat Monnoyeur dédiée aux solutions mobiles Sandvik. Crédit photo : Bergerat Monnoyeur
Retrouvez toute l'information "carrières" dans Terrassements & Carrières.
Terrassements & Carrières, le trait d'union entre les professionnels de l'extraction, de la valorisation des matériaux et les entreprises de la construction.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
Rechercher dans nos articles
  Rencontre avec les présidents de la FNTP et de la FFB

Bruno Cavagné et Jacques Chanut commentent l'actualité du BTP.
Toutes nos vidéos
À lire également
Yellow Day : le succès au rendez-vous pour Bergerat Monnoyeur
Yellow Day : le succès au rendez-vous pour Bergerat Monnoyeur
Le 28 mai dernier, Bergerat Monnoyeur organisait son évènement dédié à l’activité occasion sur six sites répartis en France. Si cette première fut un succès, elle met aussi en lumière toute la structure de l’activité occasion développée par le concessionnaire en France et à l’étranger.
Chargeuse en carrière : la course à l’efficacité
Chargeuse en carrière : la course à l’efficacité
Le choix d’une chargeuse sur pneu en carrière est déterminant pour l’efficacité de l’exploitation. Quelles sont ses missions ? Quelle est l’offre des constructeurs ? La chargeuse sur pneus est un matériel essentiel dans les carrières. On lui assigne deux missions. Au front de taille, elle reprend le matériau abattu, en général à l’explosif, et les charge, soit dans des tombereaux, soit dans la trémie d’un concasseur primaire. Pour le chargement au front de taille, la chargeuse sur pneus est la concurrente directe de la pelle hydraulique (voir encadré). Dans la zone commerciale, elle charge les camions des clients et/ou de l’entreprise qui possède la carrière.
Compacts : la distribution se rebiffe
Compacts : la distribution se rebiffe
Dans le bouleversement du marché provoqué par l’émergence de deux grands de la location généraliste, dont l’un est devenu leader européen, se rapprochant de ses homologues américains en taille, la distribution traditionnelle semblait perdre pied. Le marché a repris ses droits, le nerf de la guerre se situe bel et bien dans la proximité et la connaissance profonde du terrain. Rien n’est laissé au hasard dans la stratégie du leader mondial de la mini-pelle. Avec une politique résolument tournée vers son réseau de distribution et la qualité de son service après-vente, Kubota TP Europe peut être satisfait du travail accompli. Au moment où les marchés européens sont très dynamiques, notamment sur la partie construction de logements et d’infrastructures outre Manche, les progressions des ventes ont atteint plus de 20 % au Royaume-Uni, et de plus de 10 % en Allemagne et en France. Kubota annonce d’ailleurs sur l’Europe avoir commercialisé près de 20 000 pelles de 0 à 8 t et 50 000 sur le plan mondial. « Mais c’est dans l’Hexagone que Kubota dépasse de loin ses objectifs avec une part de marché qui passe de 24 % en 2017 à 28 % en 2018, boosté par un secteur de la construction en forme et une évolution significative des parcs de location des distributeurs Kubota », explique Keigo Watanabe, directeur de la division TP Kubota Europe. Et dans sa vision stratégique, Keigo Watanabe n’oublie pas la force de frappe technique que représente son réseau de distributeurs, notamment en France et confirme que des investissements seront encore consacrés en 2019 à la formation de techniciens en maintenance. Kubota TP France a d’ailleurs signé une convention de partenariat avec l’Institut Nicolas Barré dans les Hauts de France pour former les futurs techniciens du réseau Kubota. Le réseau de distribution reste donc le pilier d’une politique de distribution cohérente. Il est un canal historique de vente, garant de la proximité avec le client, tant sur le plan relationnel que sur celui des conseils et du suivi technique. « Le réseau est un faire-valoir précieux pour une marque, autant grâce à son savoir-faire technique que de par sa connaissance du terrain et des clients. Il représente un lien privilégié entre le constructeur et les utilisateurs », rappelle François Escourrou, président de la filiale française de Wacker Neuson. Pour être la plus performante possible, la marque n’a d’ailleurs pas hésité à renouveler en 3 ans, 30 % de son réseau.
Pelles sur chenilles : les porte-outil se perfectionnent
Pelles sur chenilles : les porte-outil se perfectionnent
Des machines polyvalentes, toujours plus productives, et consommant moins. La demande des entreprises stimule la créativité des constructeurs. Pelles à rayon court, solutions innovantes pour économiser le carburant, machines asservies au plan de l’ouvrage, l’éventail est large. « Le segment qui prédomine en France correspond aux machines de 21 à 24 t, observe Philippe Haguenauer, directeur commercial et marketing de Komatsu France. Il représente 30 % du marché français. » C’est le créneau le plus disputé, et qui offre donc, la plus grande variété de configurations. Pour se distinguer, il faut non seulement des machines performantes, mais aussi, des solutions originales. Les constructeurs se disputent également le marché des machines plus lourdes de production, dont l’efficacité est d’autant plus importante pour la rentabilité du chantier, ou de la carrière .
Constructioncayola.com : 60 000 façons de voir l'info
Constructioncayola.com : 60 000 façons de voir l'info
Depuis 2007 et le lancement officiel de constructioncayola.com, notre équipe de journaliste n'a eu de cesse de vous alimenter en informations variées pour arriver aujourd'hui au 60 000e article mis en ligne. Champagne !
Chargeuse-pelleteuse : une exception française ?
Chargeuse-pelleteuse : une exception française ?
En l’espace de 20 ans, le marché français du tractopelle a fondu comme neige au soleil, passant de plus de 3 000 unités à la fin du siècle dernier, à 440 ventes fin 2018. Si pour beaucoup de professionnels la chargeuse-pelleteuse n’a plus lieu d’être, pour d’autres elle demeure une spécificité française, voire régionale. Comme une exception culturelle… -10 %, c’est le recul des ventes de chargeuses-pelleteuses en France entre l'exercice 2017 et 2018, passant ainsi de moins de 500 unités à 440 en fin d’année dernière. Depuis 2014, le marché français commercialise 200 unités de moins. Nous sommes bien loin des plus de 3 500 ventes enregistrées sur l’Hexagone au début des années 2000, et bon nombre de professionnels parient sur une nouvelle baisse en 2019. Cette fin de décennie sonne-t-elle le glas du bon vieux tractopelle ? « Plusieurs phénomènes peuvent expliquer cette érosion des ventes de la chargeuse-pelleteuse. Il semblerait bien que le phénomène s’accentue », avance Rudolf Ganzel, responsable des prévisions sectorielles au sein du Cisma. Elle subirait ainsi de plein fouet la mutation du marché, qui lui préfère la midi-pelle ou la chargeuse compacte, plus adaptée à l’urbanisation croissante et aux contraintes d’exploitation sur les chantiers plus enclins à déployer des matériels de faible encombrement. Sans oublier non plus, la difficulté de son utilisation. « En termes d’image, utiliser une chargeuse-pelleteuse n’est pas forcément valorisant pour le chauffeur. En outre, pour utiliser convenablement un « tracto », il faut un chauffeur spécialisé dans les travaux de terrassement », explique Mickael Gasson, responsable marketing chez Case CE. « Nous partons du principe qu’il est difficile de faire bien deux choses à la fois, et que la polyvalence peut aussi être destructrice de spécialisation. Dans notre cas, nous n’avons pas besoin de ce type d’engins, contrairement à certaines régions », explique le concessionnaire Teramat qui entend aussi qu’il existe « des inconditionnels ». Et ces derniers sont quelques-uns à vouer au tracto une certaine « passion ».
Bergerat Monnoyeur se concentre sur l’approche métier
Bergerat Monnoyeur se concentre sur l’approche métier
Présent sur Pollutec, Bergerat Monnoyeur expose son offre pour les professionnels des déchets et du recyclage. Depuis peu, le concessionnaire Cat en France souhaite recentrer ses services dans une approche métier afin d’accélérer son développement sur les segments spécialisés et les métiers spéciaux.
Tous les articles CARRIÈRES
Applications
Accès au kiosque
Événements
Les Etats Généraux de la Chaleur Solaire
15 Octobre 2019
Les Etats Généraux de la Chaleur Solaire
33ème Congrès National AMORCE
16 Octobre 2019
33ème Congrès National AMORCE
Rencontre nationale des acteurs de l'ANC
16 Octobre 2019
Rencontre nationale des acteurs de l'ANC
+ d'événements
Emploi
- Dessinateur-projeteur / Dessinatrice-projeteuse du BTP
- Technicien / Technicienne d'études BTP
- Chef de chantier travaux publics
- Technicien / Technicienne de maintenance en matériel BTP
+ d’offres
Rubriques
Bâtiment
Environnement
Infrastructures TP
Matériels
Rail
Réseaux
Terrassements & Carrières
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Applications
iOS
Android
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Emploi
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.