Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

TERRASSEMENTS & CARRIÈRES
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

Du design JCB dans le bocage

Partager :
Du design JCB dans le bocage
Par Julia Tortorici, le 11 décembre 2018
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Terrassements
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
En Bretagne, malgré des inquiétudes liées à la suppression du taux réduit de la TICPE sur le GNR qui impacteront forcément les prix des marchés de travaux publics, les entrepreneurs du Finistère font état d’une activité satisfaisante. Les communes, notamment, investissent constamment afin de s’embellir et d’entretenir leur réseau routier. Sur fond de bocage et de landes fouettés par le vent, se développent des machines de plus en plus compactes, au design soigné. Rencontre avec Jacques Podeur, gérant de la SARL Podeur TP, et amateur de machines de terrassement...
Ce numéro de BTP Magazine ne fait pas partie de votre abonnement.
Prolongez votre lecture !
JE M'ABONNE
ACHETER LE N° 317
Offre en ligne à partir de 8,90 €
Dans ce contexte particulier, le premier mois d'abonnement est offert.
Je m'abonne
Article issu du magazine BTP Magazine n° 317
Retrouvez toute l'information de cette rubrique dans le magazine BTP Magazine.
BTP Magazine, découvrez la nouvelle formule de BTP matériels avec + de professionnels et + de terrains
Consulter le magazine
S'identifier
S'inscrire
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
  Zapping de la semaine : 8 chantiers sur 10 à l'arrêt
Les chantiers vont-ils reprendre à la suite d'un accord trouvé entre les pouvoirs publics et les fédérations professionnelles du bâtiment? Pour l'heure, la plupart des entreprises restent fermée.
+ de vidéos BTP ça tourne
UN POINT SUR LA REPRISE AVEC...
Yann Madeline, président de la Fédération Nationale des Syndicats de l’Assainissement
Crise du Covid-19 oblige, Construction Cayola a souhaité en savoir un peu plus sur ce que font les professionnels du secteur pendant cette période de confinement. Journée type ? Quelles nouvelles habitudes ? Quelles méthodes ? Ou comment s’organise la profession en cette période inédite... Yann Madeline, président Fédération Nationale des Syndicats de l’Assainissement (FNSA) s’est pris au jeu et nous évoque son quotidien.
Toutes les interviews
Pour plus d'informations cliquez ici
À lire également
Prenez date : JDL Expo revient du 9 au 11 septembre 2020 à Beaune
Prenez date : JDL Expo revient du 9 au 11 septembre 2020 à Beaune
JDL Expo 2019 a fermé ses portes le 27 septembre à Beaune sur de belles satisfactions. Plus de 800 matériels ont été exposés lors de cet évènement, volontiers qualifié de "mini-Bauma".
La 19C-1 ETC de JCB livrée chez Loxam
La 19C-1 ETC de JCB livrée chez Loxam
Une première livraison qui témoigne de la démarche commune de Loxam et de JCB de limiter les impacts de leur activité sur l’environnement. La 19C-1ETC sera présente sur le stand Loxam au salon de Paysalia.
Mini-pelles : consolider les acquis
Mini-pelles : consolider les acquis
Évidemment, le marché des mini-pelles, matériel de prédilection en milieu urbain et qui plus est, le plus important dans l’Hexagone, n’échappera pas à la règle de l’électrification. Mais, en attendant la véritable révolution verte, les constructeurs se refusent à renier les acquis et bichonnent, encore, le bon vieux moteur thermique. Nombreux étaient ceux qui craignaient un ralentissement de l’activité et notamment un recul du marché des mini-pelles, lequel se chiffrait à 11 387 unités en 2018. Après six mois d’activité en 2019, il n’en est rien. Le marché semble avoir conservé cette même vitalité et serait même en avance sur les temps de passage : 7 001 unités écoulées à l’issue du premier semestre et un mois de juillet tout aussi fringant (7 953 unités). « Soit une progression de 2 % par rapport à la même période de l’an passé sachant que le marché 2018 était déjà à 1,5 %. Globalement, je pense que le marché sur l’ensemble de l’exercice sera étale par rapport à l’an dernier, mais toujours à un haut niveau. Nous restons sur trois belles années avec une conjoncture porteuse quand les clients de leurs côtés voient l’activité se poursuivre et les carnets de commandes se remplir. Je pense même que début 2020 sera du même tonneau jusqu’aux élections municipales qui pourraient venir freiner le marché et l’activité », analyse Olivier Boussion, directeur de Kubota France. « Le marché de la mini-pelle reste porteur, je l’estime entre 11 000 et 11 500 unités cette année encore, mais attention à ne pas se laisser bercer. D’où la nécessité d’assurer les partenariats solides sur le long terme avec ses clients et ne pas privilégier le « one-shot ». Je pense aussi que l’image de marque fera la différence, quelle que soit la tendance du marché », avance de son côté Morgan Pisanu, directeur commercial de Takeuchi France. Quant à Peter Sebold, spécialiste produit chez Hyundai CE, il s’enthousiasme devant le marché national : « On parle d’un volume de 70 000 unités en Europe quand le marché français est proche des 12 000 unités, soit 18 % de pénétration ! C’est dire l’importance de ce marché et cela explique aussi le développement d’une concurrence très dense ». Seul Julien Provensal, responsable produits mini-pelles chez Volvo CE se veut prudent : « Un marché porteur jusqu’ici même si d’après les prévisions et les observateurs, celui-ci devrait se stabiliser ». Néanmoins, les professionnels s’accordent à dire que le segment traverse une période faste. De quoi mieux préparer l’avenir et affûter les stratégies.
JCB : « La technique et le conseil ne viennent pas de l’autre bout du monde »
JCB : « La technique et le conseil ne viennent pas de l’autre bout du monde »
« Les planètes sont alignées » pour JCB qui fait état de résultats très positifs dans chacune de ses activités (BTP, agricole, loueurs). Le premier semestre 2019 est plus qu’encourageant : le constructeur confesse +20 % d’avance par rapport au premier semestre 2018. L’innovation, sa marque distinctive, y est pour beaucoup. Globalement en phase d’accélération, JCB entend faire évoluer le métier de distributeur, maillon clé d’un service de proximité de qualité, tout en se rapprochant des grands groupes français de BTP. BTP Mag : Peut-on dire que tous les feux sont au vert chez JCB ? Philippe Girard : Incontestablement, 2019 s’annonce comme une bonne année. Nos clients ont du travail, en partie grâce au Grand Paris et aux travaux liés à la fibre optique, mais c’est finalement l’important développement urbain qui dynamise les activités de JCB. Pour preuve, nous nous situons au-dessus des chiffres du marché qui tournent autour de +7 %/+8 %.
JCB : « L’innovation, un leit motiv »
JCB : « L’innovation, un leit motiv »
Chaque nouvelle année comptera son lot de nouveautés. C’est en substance ce qu’a annoncé JCB au mois de juin, depuis son siège de Rocester, dans le Staffordshire. Car « l’innovation est notre leit motiv », a affirmé Graeme Macdonald, son CEO. L’année 2018 avait vu sortir quelque 25 nouveaux produits – TP et agricole confondus – quand 2019 en dénombrera plus de 35 ! Le marché mondial des machines est en pleine croissance. La conjoncture favorable en Asie – portée par les investissements colossaux de l’Inde, de la Chine, et l’émergence des pays d’Asie du Sud-Est – associée aux marchés, toujours solides, de l’Amérique du Nord et de l’Europe, représente une vague confortable sur laquelle JCB compte bien surfer. « En 2018, il s’est écoulé plus d’un million de machines, énonce Graeme Macdonald, dont 94 200 machines produites par JCB. Un nombre en progression de 18 % ! » Comme une évidence, les plus belles progressions locales sont à souligner en Inde qui concentre 84 000 des unités vendues (+34 %), en Chine (+33 %), et en Asie Pacifique (+21 %). JCB ne s’y est pas trompé : implanté là depuis 40 ans, le constructeur a récemment validé un investissement de 75 M€ pour une nouvelle usine à Vadodara, en Inde. Ailleurs, en Amérique latine, le Brésil, longtemps éprouvé ces dernières années, reprend sa croissance de plus belle (+80 %) avec 11 500 unités écoulées. L’Amérique du Nord reste un marché de taille avec 250 000 unités (+16 %) et l’Europe, bastion de JCB, poursuit ses beaux résultats avec 45 000 unités au Royaume-Uni (+8 %), 43 000 en Allemagne (+12 %), 35 000 en France (+9 %) et 63 000 en Espagne (+47 %). C’est d’ailleurs sur son propre terrain que le constructeur bâtira un site de production de cabines, très avancé, pour un montant de 50 M£.
Mini-pelles : quoi de neuf dans les gammes ?
Mini-pelles : quoi de neuf dans les gammes ?
Sans conteste, elle est la machine la plus populaire sur les chantiers. Avec 11 387 unités vendues en 2018, soit 65 % du marché global des ventes de pelles en France, la mini-pelle remporte tous les suffrages ou presque (- 1,6 % par rapport à 2017). Du côté des VRD, sa compacité et sa polyvalence lui ont permis de gagner une place de choix, notamment pour les travaux urbains. Cette année, l’actualité des machines est principalement marquée par le passage aux nouvelles normes européennes d’émissions désormais en vigueur, le Stage V. Mais les constructeurs en ont également profité pour faire évoluer leur offre.
Nouveau moteur pour la chargeuse JCB 457
Nouveau moteur pour la chargeuse JCB 457
Alors que JCB fête le 50e anniversaire de sa fabrication de chargeuses sur pneus, le modèle 457 évolue pour répondre à la norme antipollution Stage V.
Tous les articles TERRASSEMENTS
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
Confs'Amiante Hors-série Ferroviaire
4 Juin 2020
Confs'Amiante Hors-série Ferroviaire
Amorce, le e-colloque Eau
11 Juin 2020
Amorce, le e-colloque Eau
Confs'Amiante Bâti
25 Juin 2020
Confs'Amiante Bâti
+ d'événements
Emploi
- Manoeuvre de chantier
- Assistant conducteur / Assistante conductrice de travaux
- Scieur carotteur / Scieuse carotteuse de béton
- Technicien / Technicienne d'études BTP
+ d’offres
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.