x
  
Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

TERRASSEMENTS & CARRIÈRES
Page spéciale
SIM 2019
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

Au Canada, Liebherr mise sur le reconditionnement

Partager :
Au Canada, Liebherr mise sur le reconditionnement
Par Julia Tortorici, le 25 octobre 2018
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Carrières
Bien que très disputé, le Canada est un marché à l’importance stratégique pour Liebherr. Avec 9 implantations, 350 collaborateurs et un chiffre d’affaires de 500 M$ canadiens en progression de plus de 28%, Liebherr Canada a son rôle à jouer sur le marché des machines de construction en Amérique du Nord. Son arme ? Le service, toujours, au travers notamment d’une activité incontournable : le reconditionnement des composants.  
 

« Le Canada est un marché aussi vaste que compétitif », résume Tim Petersen, directeur général de Liebherr Canada. Malgré un secteur minier extrêmement dynamique – le pays produit plus de 60 minéraux et métaux de près de 44 milliards de dollars canadiens et les dépenses d’exploitation minière ont augmenté de 29,6% à 2,1 milliards de dollars canadiens contre 1,6 milliard en 2016 – et une part de marché de 74% dans les grues tout-terrain, Liebherr réserve la production aux Etats-Unis. La présence historique de concurrents sérieux tels que Caterpillar et John Deere pèse dans la balance, sans doute. Mais un marché qui ne totalise que 250 ventes par an, ne peut espérer voir arriver de nouveaux sites de production Liebherr au Canada. Mieux vaut s’appuyer sur le service, un savoir-faire revendiqué par le groupe dans le monde entier et dispensé par ses neuf implantations au Canada (Burlington dans l’Ontario, Laval et Dolbeau au Québec, Acheson et Fort Mackay en Alberta, Saint-Jean en Terre-Neuve, Richmond en Colombie-Britannique, Moncton au Nouveau-Brunswick, et Winnipeg dans le Manitoba). « Nous ne produisons en effet pas de machines, en raison des volumes trop faibles, confirme Tim Petesen, mais nous nous targuons, néanmoins, d’une expertise inégalée en matière de reconditionnement des composants ». Tous les segments de machines sont concernés, du terrassement au mining, en passant par les grues, le béton, les fondations.

Le département REMAN
 

Le département de reconditionnement de Liebherr Canada (baptisé REMAN) offre ses services dans toute l’Amérique du Nord, à savoir le Canada, les Etats-Unis et le Mexique. « Sa notoriété est telle que depuis 5 ans nous procédons à la mise à niveau et à l’agrandissement de nos centres REMAN en Alberta, en Ontario et plus récemment en Terre-Neuve », reprend Tim Petersen. Au sein du centre de Burlington, trois options sont proposées depuis 2015 : l’échange, la remise en état et la réparation. Là-bas, les composants des machines (moteurs, pompes, axes, essieux,…) sont examinés et leurs dommages identifiés. Une fois désassemblés, ils sont lavés, révisés, et au besoin, reconditionnés. Le service inclut au préalable une inspection et un diagnostic complet. Chaque année, au sein du centre REMAN de Burlington, sont par exemple traités 120 vérins hydrauliques dont 70 échangés et 50 réparés. Un service de peinture est également proposé sur demande pour les moteurs. « À Burlington, nous reconditionnons environ 12 machines par an. Ce sont des matériels cumulant entre 7 000 et 15 000 heures de travail, âgés de 8 à 10 ans. Depuis 2017, nous reconditionnons également les pompes à béton », précise le directeur général de Liebherr Canada.  

Pour aller plus loin :
 

- Liebherr Canada est présent d’un bout à l’autre du pays, de la côte Est à la côte Ouest
- Le site de Laval est spécialisé dans la distribution et le service lié aux engins de terrassement. Ceux d’Acheson et Fort Mackay sont orientés matériels miniers en raison de la proximité avec les sables pétrolifères. Le site de Saint-Jean se concentre pour sa part sur les matériels maritimes, portuaires et offshore.
- Les machines de terrassement représentent 44% du CA de Liebherr au Canada, les matériels miniers 17%, et les équipements de fondations 12%.
- Les grues sont une activité récente (1995) pour Liebherr Canada
- Les premières livraisons de bétonnières portées sont arrivées sur le marché canadien dans le cadre du projet C à Peace River qui a vu le plus grand coulage de béton au Canada.
- Toutes les divisions de Liebherr Canada sont présentes sur le projet Crosslinx de Toronto (50 milliards de dollars canadiens pour 43 km de lignes)
 

Les matériels en attente d'être inspectés sur le site de Burlington (Ontario). Crédit photo : BTP Magazine
Retrouvez toute l'information "carrières" dans Terrassements & Carrières.
Terrassements & Carrières, le trait d'union entre les professionnels de l'extraction, de la valorisation des matériaux et les entreprises de la construction.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Rechercher dans nos articles
  La station RER C Saint-Michel désamiantée

Tout l'été, la rédaction de BTP ça tourne a suivi les équipes de Di Environnement pour leurs travaux de désamiantage de la station RER C Saint-Michel.
+ de vidéos BTP ça tourne
Exclu
Claire Duhamel (Shell): "La planète, c’est la responsabilité de tous"
Claire Duhamel vient d’être nommée au poste de directrice Bitumes France & Benelux chez Shell. Ayant auparavant occupé plusieurs fonctions aux départements Lubrifiants, Aviation et Marines, elle travaille au sein du groupe depuis une vingtaine d’années.
À lire également
Un ballet de 3 grues mobiles Liebherr en Allemagne
Un ballet de 3 grues mobiles Liebherr en Allemagne
Trois grues mobiles Liebherr ont été mises au travail dans le cadre de la rénovation d'un bâtiment administratif à Neckarsulm, en Allemagne.
Razel-Bec : « Il nous faut des machines polyvalentes, qui interdisent les collisions et avec un impact environnemental réduit »
Razel-Bec : « Il nous faut des machines polyvalentes, qui interdisent les collisions et avec un impact environnemental réduit »
BTP Mag. : A quel genre de travaux affectez-vous vos pelles sur chenilles ? Aurélien Serres (*) : Des travaux d’agence, urbains, mais pas seulement. Elles interviennent également dans le terrassement, dans de l’enrobé, de la maçonnerie, de la canalisation, des ouvrages d’art. Il nous faut donc des machines polyvalentes avec les équipements en conséquence, godets inclinables, brise-roche, pinces de tri, cisailles, bennes preneuses. Désormais, toutes les machines que nous commandons sont dotées d’attaches rapides et d’une ligne hydraulique supplémentaire. Nous choisissions des balanciers standard et non des balanciers courts de type terrassement. Nous commandons aussi nos pelles pré-équipées pour faire du levage.
Powerbloc : une pompe à béton automotrice Liebherr de 42 m
Powerbloc : une pompe à béton automotrice Liebherr de 42 m
Liebherr présentera au salon Bauma la toute nouvelle pompe à béton automotrice développée 42 M5 XXT dans la classe de portée moyenne. Son point fort ? L'unité d’entraînement Liebherr-Powerbloc unique au monde.
Charier : « Nous avons expérimenté les hybrides de Komatsu et de Caterpillar »
Charier : « Nous avons expérimenté les hybrides de Komatsu et de Caterpillar »
BTP Mag. : Quel usage faites-vous des pelles sur chenilles ? Arnault Peugniez (*) : Charier est une entreprise multimétiers, du terrassement à la production de granulats, en passant par la route, et, de plus en plus, la démolition. Nos machines doivent s’adapter à cet éventail d’activités. Bruno Baerst (**) : Nous avons des machines d’agence, jusqu’à 25 t, utilisées pour le petit terrassement et la déconstruction pour les plus lourdes. Dans ce cas, elles sont équipées d’attaches rapides Lenhoff hydrauliques. Ainsi, l’opérateur n’a pas besoin de descendre de sa machine pour changer d’équipement. Il travaille avec sa « caisse à outils », prend le bon outil au bon moment. S’il a besoin d’une pince de tri pendant 5 minutes, il la prend pendant 5 minutes. C’est vraiment un gain en terme de productivité, et qui épargne les machines par rapport aux raccords push-pull.
Partenariat entre Liebherr et Arcure
Partenariat entre Liebherr et Arcure
A Bauma, les deux groupes ont signé un partenariat pour qu’Arcure fournisse au groupe allemand la technologie Blaxtair, outil d’assistance installé à l’arrière des chargeuses sur pneus L 550 Xpower et L 586 Xpower. 
Nouvelle série EC-B de grues à tour Liebherr
Nouvelle série EC-B de grues à tour Liebherr
Sur Bauma, Liebherr exposera une nouvelle gamme de grues à tour flat-top dont trois équipées du câble en fibres à la durée de vie quatre fois plus longue qu'un câble métallique et permettant des charges nettement plus élevées.
Chabirand Matériel Bâtiment distribue les GMR Liebherr
Chabirand Matériel Bâtiment distribue les GMR Liebherr
Chabirand Matériel Bâtiment, société spécialisée dans la commercialisation de groupes électrogènes, échafaudages et autres produits pour le bâtiment comme les panneaux coffrages, assurera désormais la distribution des grues à montage rapide (GMR) Liebherr.
Tous les articles CARRIÈRES
Applications
Accès au kiosque
Événements
Batimat
4 Novembre 2019
Batimat
Le Salon des Professionnels de l’Amiante 2019
13 Novembre 2019
Le Salon des Professionnels de l’Amiante 2019
Solutrans
19 Novembre 2019
Solutrans
+ d'événements
Emploi
- Chef de chantier travaux publics et voirie
- Manoeuvre travaux publics
- Technicien / Technicienne d'études BTP en génie climatique et énergétique
- Technicien / Technicienne de maintenance en matériels de chantier de travaux publics
+ d’offres
Rubriques
Bâtiment
Environnement
Infrastructures TP
Matériels
Rail
Réseaux
Terrassements & Carrières
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Applications
iOS
Android
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Emploi
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.