Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines

RÉSEAUX VRD
★ PAGES SPÉCIALES
TLM 2022
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

Un viticulteur fonctionne à l'énergie solaire

Un viticulteur fonctionne à l'énergie solaire
Par La rédaction, le 26 avril 2022.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Alors que les prix de l’énergie restent au plus haut, un viticulteur de Saône-et-Loire installe 221 panneaux photovoltaïques pour faire baisser sa facture d’électricité.

C’est pour faire face à une facture d’énergie trop élevée à son goût que Laurent Gobet, viticulteur à Hurigny en Saône-et-Loire, vient de déployer 221 panneaux photovoltaïques afin de produire sa propre électricité. Cela a un nom : l’agrivoltaïque.

Une extension qui aime le soleil

Laurent Gobet, qui possède 80 hectares de vignes, décide e, 2020 de se lancer dans la construction d’un bâtiment agricole de 900 m2 dans l’objectif de vinifier lui-même son vin. Pour ce chantier d’envergure, il fait appel à un architecte qui lui dessine les plans et élabore un cahier des charges doté de préconisations pour permettre une isolation optimale et la création d’une station de grande envergure, composée de 400 m2 de panneaux photovoltaïques.

Plusieurs semaines de travaux

Au terme d’un chantier de plusieurs semaines, une installation photovoltaïque de 221 panneaux a vu le jour. Elle est équipée de micro-onduleurs très performants, véritables centre nerveux du système, d’une capacité de production de 72 930 Kwh, pour une estimation de consommation allant de 50 000 à 60 000 Kwh. 
Ce bâtiment a une consommation très importante de septembre à février, pendant les vendanges et la vinification, puis beaucoup plus faible le reste de l’année. L’enjeu était donc de construire une installation permettant de répondre aux besoins du matériel très énergivore de cet agriculteur, même au pic de sa consommation. C’est pourquoi l’installateur a donc opté pour la mise en place de 221 panneaux équipés de micro-onduleurs Enphase Energy sur le toit de ce bâtiment. 
Rejoignez-nous sur LinkedIn, Facebook et Twitter
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Réseaux VRD
Le seul magazine 100 % Réseaux, à destination des collectivités et du secteur privé.
Découvrir
Acheter un numéro
Contenu de marque
  [Vidéo] Suite rapide caténaires : le train-travaux à grande vitesse
Contenu de marque
  [Vidéo] Copac déploie son offre combinée
Dernier numéro
Réseaux VRD
Le seul magazine 100 % Réseaux, à destination des collectivités et du secteur privé.
N° 275
Sommaire
Découvrir
S'abonner
Les numéros
À lire également
Hydrologie et changement climatique : lancement du projet Explore2
Hydrologie et changement climatique : lancement du projet Explore2
L’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (Inrae) et l’office international de l’eau (OIEau) ont lancé une nouvelle étude des impacts climatiques sur les ressources françaises en eau : Explore2. Oibjectifs : l’actualisation des connaissances, mais aussi, l’accompagnement des acteurs des territoires dans la compréhension et l’utilisation de ces résultats pour adapter leurs stratégies de gestion de la ressource.
La FNCCR au secours des communes rurales isolées
La FNCCR au secours des communes rurales isolées
​Au travers du programme de rénovation énergétique ACTEE, la FNCCR développe un dispositif spécial pour près de 4 000 communes rurales isolées
Energie : la FNCCR au secours des ménages modestes
Energie : la FNCCR au secours des ménages modestes
Alors que les prix de l’énergie de gros poursuivent leur envolée, la FNCCR estime qu’il est opportun de protéger encore davantage les consommateurs contre les risques de coupures d’alimentation en électricité en cas d’impayés.
Clermont Auvergne Métropole poursuit l’extension de son réseau de chaleur
Clermont Auvergne Métropole poursuit l’extension de son réseau de chaleur
Dans le cadre de son schéma de transition énergétique et écologique, Clermont Auvergne Métropole s’efforce de réduire au maximum ses besoins énergétiques en les remplaçant par des énergies renouvelables. Parmi les actions, l’extension de 15 km et l’interconnexion de ses deux réseaux de chaleur urbains clermontois sont en cours.
Kermistatic, nouveau procédé anti-corrosion et étanche des réseaux d’eau potable
Kermistatic, nouveau procédé anti-corrosion et étanche des réseaux d’eau potable
Développé par l’entreprise française Kemica Coatings, le procédé Kemistatic s’appuie sur un process d’application par projection électrostatique de résines polyuréthane bi-composant. Dépourvue de bisphénol A et de solvant, la résine ainsi projetée est à la fois plus écologique, et offre une protection anti-corrosive et étanche, tout en intégrant des économies d’énergie conséquentes, particulièrement adaptée aux réseaux d’eau potable. Kemistatic sera présenté à Pollutec 2021.
L'hydrogène européen prend corps
L'hydrogène européen prend corps
La construction de la Dorsale européenne de l'hydrogène est un levier de choix pour faciliter la demande européenne d’hydrogène de 2300 TWh en 2050.
Premier groupe électrogène zéro émission
Premier groupe électrogène zéro émission
Enedis et Schneider Electric ont inauguré le premier groupe électrogène zéro émission, une solution permettant notamment d’alimenter des clients lors des coupures pour travaux sur le réseau public de distribution d’électricité, tout en réduisant les impacts sur l’environnement.
Tous les articles RÉSEAUX VRD
Événements
IAF 2022
28 Mai 2022
IFAT
30 Mai 2022
Assises Européennes de la Transition Energétique
31 Mai 2022
+ d'événements
Emploi
- Manoeuvre de chantier
- Chef de chantier électricité
- Dessinateur-projeteur / Dessinatrice-projeteuse du BTP
- Chef de projet BTP
+ d’offres
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.