Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines

RÉSEAUX VRD
★ PAGES SPÉCIALES
TLM 2022
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

À Colombes, dévoiement de réseaux sur 9 km pour l’extension du tramway T1

À Colombes, dévoiement de réseaux sur 9 km pour l’extension du tramway T1
Crédit DR
Par la rédaction, le 10 juin 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Les travaux visant à dévoyer le réseau d’eau potable le long des 9 km du futur tracé de l’extension du tramway ont été lancés en février dernier. Un projet d’envergure pour Sénéo, 2e syndicat producteur et distributeur d’eau potable de France, qui a choisi de s’entourer de partenaires tels que, EGIS Eau, Suez, Artelia, ainsi qu’un groupement d’entreprises de travaux Urbaine de Travaux et Travaux Publics Urbains. Un engagement important puisque le projet représente une part majeure de son budget global en 2022, et recense déjà à ce jour, 1 million d’euros. 
 
Le programme d’extension vers l’ouest de la ligne du Tramway T1 reliera le terminus actuel « Les Courtilles » sur la commune d’Asnières-sur-Seine, à la station Gabriel Péri, à Colombes. Le projet est situé sur la ville de Colombes, le long de ces artères principales, sur l’emprise du futur tramway, ce qui induit le dévoiement de plusieurs réseaux et canalisations, dont l’eau potable, sous la responsabilité de Sénéo, maitrise d’ouvrage Sénéo de ce chantier complexe qui aura nécessité 3 années d’études.
Débutés en février 2021, les travaux se dérouleront jusqu’en 2023 pour une mise en service opérationnelle à compter de 2025.
 
     9 km en milieu urbanisé
Le dévoiement de plus de 9 km de réseaux en milieu urbanisé pour acheminer l’eau potable représente la création de 5,5 km de linéaire du tramway. Subdivisés en 40 petits tronçons, les 9 km de chantier sont prédéfinis en amont et disposent chacun de particularités techniques différentes (taille de réseau et de matériau, type de sol, etc.). Pour réaliser ce chantier, Sénéo n’est pas le seul à devoir dévoyer ses réseaux : une trentaine de concessionnaires (Enedis, GRDF…) interviennent sur ce projet. Le premier challenge à relever est donc la coordination de ces multi-concessionnaires afin de travailler le plus intelligemment possible. Par ailleurs, la gestion globale est assurée par l’OPCG, organisme d’ordonnancement, pilotage et coordination générale des travaux, qui organise le planning global.
 
     Gérer les imprévus
Certains imprévus peuvent également générer arrêts des travaux ou même, une reprise d’étude. Certains travaux ont par exemple dû être transférés de nuit, car ils bloquaient une partie de la voirie et généraient trop d’encombrement au niveau du trafic. Face à ces aléas, Sénéo a fait preuve d’une grande capacité d’adaptation en proposant des procédures ajustées pour permettre la continuité du chantier.  
 
     Investir pour le développement du réseau
À ce jour, Sénéo a dévoyé 650 m de linéaires pour 1 M€ de budget. Il ambitionne d’atteindre un taux d’avancement avoisinant les 50 % d’ici juin 2022. Financé à hauteur de 15 M€, ce chantier représente un investissement important pour le syndicat puisqu’il représente 70 % de son budget global en 2022. 
En participant à ce projet d’extension, Sénéo poursuit deux objectifs : « Assurer une parfaite exploitation en tant que distributeur d’eau potable sur ce trajet et avoir les matériaux les plus qualitatifs et les plus adaptés aux contraintes du Tramway pour prolonger l’espérance de vie de notre réseau », précise Jean Francois, ingénieur conducteur d’opérations chez Sénéo. 
 
     Coordonner tous les intervenants
Sur le chantier, Sénéo est accompagné du groupement d’entreprises constitué d’Urbaine de Travaux et de TPU, entreprises spécialisées dans les travaux publics et l’eau potable. « Au-delà des contraintes de réalisation liées à la localisation des travaux en zone urbaine dense, la complexité du projet réside en sa planification puisque nous devons travailler avec de multiples concessionnaires existants et futurs. Nous devons réaliser une multitude de tronçons avec des configurations et contraintes très variées. Une vraie réflexion est nécessaire, c’est très formateur et stimulant pour l’équipe qui doit relever de nouveaux défis. », témoigne Nicolas Mordant, directeur de travaux de l’entreprise.
Rejoignez-nous sur LinkedIn, Facebook et Twitter
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Réseaux VRD
Le seul magazine 100 % Réseaux, à destination des collectivités et du secteur privé.
Découvrir
Acheter un numéro
Contenu de marque
Découvrez les gammes de palonniers à ventouses ACIMEX pour le levage de vos charges lourdes
Dernier numéro
Réseaux VRD
Le seul magazine 100 % Réseaux, à destination des collectivités et du secteur privé.
N° 277
Sommaire
Découvrir
S'abonner
Les numéros
À lire également
Quid des attributions de fréquences en Guyane ?
Quid des attributions de fréquences en Guyane ?
L’Arcep lance une consultation publique sur les modalités d’attribution de fréquences dans les bandes 700 MHz et 3,4 ‑ 3,8 GHz en Guyane
Un nouvel acteur pour le PRV
Un nouvel acteur pour le PRV
Suite à la fusion des deux grands noms du secteur, le marché des canalisations en PRV n’était plus vraiment animé. C’était sans compter sur l’envie de quelques anciens des 2 entreprises qui ont suivi Alexandre Lapeyre dans la création de HPS, Hydro Pipe Solutions. Nous avons rencontré le dirigeant de la toute jeune PME.
Le Portugal victime d'une cyberattaque télécoms
Le Portugal victime d'une cyberattaque télécoms
Les infrastructures de Vodafone au Portugal ont été victimes d'une cyberattaque d'envergure le 7 février, paralysant les usagers et de nombreux services essentiels pendant plusieurs jours.
Terres de Sources : label protecteur et rémunérateur
Terres de Sources : label protecteur et rémunérateur
Dans les zones agricoles, des opérations sont régulièrement entreprises par les collectivités et les gestionnaires de réseaux d’eau potable pour protéger la zone de captage. La Collectivité Eau du Bassin Rennais  a décidé d’aller plus loin que la simple aide financière et a créé un label qui prend aussi en compte l’achat de la production des agriculteurs vertueux. Rencontre avec Daniel Helle, le responsable du projet Terre de Sources.
Canalisateurs du sud-est : l'eau en collectif
Canalisateurs du sud-est : l'eau en collectif
La délégation PACA-Corse des Canalisateurs du Sud-Est a réuni une soixantaine d’entrepreneurs, élus locaux, représentants de la maitrise d’œuvre et de la maitrise d’ouvrage pour parler de la résilience de l'eau et du climat.
Christian Jacob « nous travaillons afin  que le béton soit toujours la bonne réponse »
Christian Jacob « nous travaillons afin que le béton soit toujours la bonne réponse »
Président du groupe produit assainissement de la FIB, Christian Jacob fait le point sur l’intérêt du béton, les projets de la FIB pour que le béton demeure une référence.
Sur les chantiers, la digitalisation des réseaux optimisée avec la 5G
Sur les chantiers, la digitalisation des réseaux optimisée avec la 5G
La solution de réalité augmentée développée par Syslor permettant de visualiser sur un smartphone les réseaux enfouis vient d’être testée sur un chantier avec la connexion 5G de Bouygues Telecom. Une expérimentation réalisée en conditions réelles par les équipes de Colas pour évaluer l’apport de cette technologie sur les solutions de réalités augmentées sur les chantiers de travaux pour les réseaux en sous-sol.
Tous les articles RÉSEAUX VRD
Événements
Rencontre Ecotech® finances
6 Juillet 2022
PRODURABLE
13 Septembre 2022
Innopolis Expo 2022
20 Septembre 2022
+ d'événements
Emploi
- Ingénieur / Ingénieure structure BTP
- Dessinateur / Dessinatrice du bâtiment
- Chef de travaux
- Assistant(e) chargé(e) d'affaires BTPgénie climatique énerg.
+ d’offres
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.