Menu
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

Dunkerque : le projet d’éolien off-shore poursuit sa route

Dunkerque : le projet d’éolien off-shore poursuit sa route
Par S. B., le 10 mai 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
La société Eoliennes en Mer de Dunkerque (EMD) et RTE (Réseau de Transport d’Electricité) ont annoncé leur décision de poursuivre le développement du projet de parc éolien en mer au large de Dunkerque.

La décision des deux partenaires de poursuivre ke développement du projet d’éolien en mer a été prise au terme du débat public mené entre le 14 septembre et le 20 décembre 2020 par la Commission particulière du débat public (CPDP). En février 2021, la CPDP a publié son bilan du débat et ses recommandations à l’attention des maîtres d’ouvrage du projet éolien en mer de Dunkerque. EMD, maître d’ouvrage du parc éolien en mer, et RTE, maître d’ouvrage du raccordement électrique du parc.

Des débats fournis

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Les échanges lors des neuf réunions du débat public qui ont accueilli 1 100 participants locaux, ainsi que les nombreuses contributions sur le site internet dédié, ont permis de mesurer les attentes du territoire ainsi que certains points d’attention relatifs au projet. Le développement du projet éolien en mer se poursuivra conformément à 4 engagements.
Le premier de ces engagements est de conduire une démarche continue d’information et de participation avec la population locale et l’ensemble des parties prenantes françaises et belges durant toute la durée de vie du projet, incluant les phases d’autorisation, de construction et d’exploitation. Cette concertation sera réalisée sur 5 thématiques (biodiversité et environnement, économie et emploi, usage de la mer, pêche professionnelle et cultures marines, tourisme), aux travers notamment de groupes de travail, de réunions publiques et d’une plateforme numérique d’échange

La concertation avant tout

Le deuxième engagement est de renforcer les mesures en faveur de la biodiversité au travers d’une étude d’impact environnemental sera réalisée avec l’expertise des associations naturalistes (GoN, Le Clipon, FNE) et avec l’Institut royal de Sciences naturelles de Belgique. Un radar de détection de l’avifaune sera par ailleurs, installé prochainement sur le port de

Dunkerque. Les études d’impact et les mesures environnementales seront partagées avec le public et les associations. Le troisième engagement porte sur l’intégration paysagère : l’implantation des premières éoliennes a été reculée de 9 km à 11,4 km des communes littorales à l’est de Dunkerque, soit un éloignement augmenté de plus de 25% par rapport à la zone d’implantation proposée à l’appel d’offre. Enfin, les promoteurs du projet s’engagent à positionner le projet au cœur des développements économique, industriel, maritime et touristique du Dunkerquois.

Un projet source d’emplois

Le projet de parc éolien en mer de Dunkerque mobilisera, en phase de construction, 850 emplois directs et plus de 3 fois plus d’emplois indirects et induits en France et en Europe. En phase d’exploitation, une cinquantaine d’emplois locaux directs et pérennes sera créée pour la future base de maintenance, dont l’installation est prévue sur le Grand Port Maritime de
Dunkerque, Quai des Monitors.

Des tarifs compétitifs

Constitué d’un nombre maximum de 46 éoliennes implantées dans une zone de moins de 50 km2, sur un site qui bénéficie de vents forts et réguliers et de fonds marins propices, ce projet de parc éolien en mer de Dunkerque présente un coût de l’électricité très compétitif de 44€/MWh. L’électricité produite sera acheminée sur le réseau RTE via une liaison électrique de 20 à 25 km qui reliera un poste électrique en mer, regroupant les câbles électriques des éoliennes installées par EMD, à un poste électrique à terre.
D’une capacité maximale de 600 MW, le projet contribue à répondre aux objectifs de la transition énergétique du gouvernement français d’atteindre 40 % de production d’électricité renouvelable d’ici 2030. Il produira, à l’horizon 2027, une électricité décarbonée équivalente à la consommation annuelle de près d’un million d’habitants, soit un tiers de la population du département du Nord.

 

Retrouvez sur LinkedIn Sébastien Battaglini, rédacteur en chef de Réseaux VRD.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Réseaux VRD
Le seul magazine 100 % Réseaux, à destination des collectivités et du secteur privé.
Découvrir
Acheter un numéro
À lire également
CAE Groupe sur les Chantiers de l’Atlantique
CAE Groupe sur les Chantiers de l’Atlantique
Les câbles basse tension de CAE Groupe ont été retenus par les Chantiers De l’Atlantique pour l'équipement de la sous station électrique « S34 » destinée au premier parc éolien en mer français.
25 % de l'électricité consommée est renouvelable
25 % de l'électricité consommée est renouvelable
Alors que la puissance totale du parc électrique EnR – éolien, solaire, hydroélectricité et bioénergies – s’élevait, fin mars 2021, à 56 828 MW, en hausse de 2 579 MW sur les douze derniers mois, ces énergies renouvelables ont couvert plus du quart de la consommation hivernale de la France métropolitaine.
Parc éolien en mer de Saint-Brieuc : Eiffage et Engie Solutions construisent une sous-station offshore
Parc éolien en mer de Saint-Brieuc : Eiffage et Engie Solutions construisent une sous-station offshore
Ailes Marines , filiale d'Iberdrola, en charge du développement du futur parc éolien en mer de Saint-Brieuc en Bretagne, vient d’attribuer le contrat pour la construction d’une sous-station de transformation électrique au large de la baie au groupement constitué par Eiffage Métal, filiale dédiée à la construction métallique clés en main d’Eiffage, et Engie Solutions.
Le baromètre des EnR
Le baromètre des EnR
Comme chaque année, la filière des énergies renouvelables (EnR) est observée en détail par Observ’ER. Et chaque année, il en résulte un panorama très complet du secteur, un baromètre qui fait autorité. Cette année, encore plus que d’habitude du fait de la pandémie, il était très attendu.
Vinci en voie de racheter les activités énergie d'ACS
Vinci en voie de racheter les activités énergie d'ACS
Vinci annonce avoir signé un accord avec ACS pour l’acquisition de ses activités énergie. 
Tous les articles RÉSEAUX VRD
Inscrivez-vous aux Trophées de la Distribution de Matériels
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.