Offre Silver (à partir de 8,90 €)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
FR
|
EN
Menu

RÉSEAUX VRD
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

Châlons-en-Champagne va se chauffer à l’énergie durable

Partager :
Châlons-en-Champagne va se chauffer à l’énergie durable
Par la rédaction, le 16 février 2021
Nos newsletters gratuites ›
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
La ville de Châlons-en-Champagne vient de signer un accord avec Engie Solutions et la Société champenoise d’Energie (SCE) pour construire son tout nouveau réseau de chaleur. Un réseau qui permettra aux 10 000 équivalents logements châlonnais d’accéder à une énergie renouvelable et compétitive issue à plus de 70 % de la valorisation énergétique des déchets ménagers châlonnais. 
 
Le vendredi 5 février 2021 est une date clé pour l’engagement dans la transition énergétique de Châlons-en-Champagne. En effet, la ville se lance ainsi dans un engagement fort de préservation de l’environnement en voulant devenir une ville « zéro carbone », c’est-à-dire, qui absorbe autant de carbone qu’elle en émet. Un objectif ambitieux, mais qu’elle estime nécessaire et qui sera aussi une première en France. Augmentation des espaces verts, interdiction d’utiliser les produits phytosanitaires dans tous les espaces publics, diminution de 31 % des dépenses énergétiques (grâce aux efforts d’isolation des bâtiments), réduction des consommations électriques sur l’éclairage public, développement des pistes cyclables… Les objectifs sont nombreux et comptent également parmi eux, la réduction des émissions grâce notamment au développement des énergies renouvelables. Concevoir un réseau de chaleur qui respecte ces objectifs est l’une des étapes.
 
     Des partenaires essentiels  
La création d’un nouveau réseau de chaleur est lancée, alimenté par la valorisation des déchets incinérés par le Syvalom à La Veuve, afin de réduire la consommation d’énergie fossile à l’échelle de la ville. L’idée est d’utiliser la chaleur émise pour brûler ces déchets pour chauffer Châlons (équipements publics comme l’Hôpital et des logements collectifs par exemple), et ainsi, remplacer 82 000 MWh d’énergie fossile par une énergie renouvelable. Pour assurer le déploiement et l’exploitation de ce réseau de chaleur, la ville de Châlons-en-Champagne a fait appel au groupement constitué d’Engie Solutions, chargé de la construction, et de la Société champenoise d’Energie (SCE).
Ce réseau de chaleur permettra également de remplacer l’énergie fossile utilisée actuellement par l’entreprise Luzéal pour déshydrater la luzerne qu’elle produit.  
 
     Un projet exemplaire
« Le projet, en lui-même, est un parfait exemple de fédération entre plusieurs entités : s’unir pour mieux agir pour l’environnement », a-t-on expliqué, en soulignant les principaux enjeux. Environnemental d’abord, puisqu’il remplace les énergies fossiles par de l’énergie renouvelable. Économique ensuite, les travaux de génie civil représentent environ 45 millions pour les entreprises de travaux publics (pose des tuyaux de La Veuve à Châlons) et c’est pour Luzéal la possibilité de conforter son activité. Social également, puisqu’il permet de garantir le coût de l’énergie aux utilisateurs. Et enfin, concurrentiel, au vu des évolutions des taxes à venir sur les énergies fossiles. 
 
     Le réseau de chaleur châlonnais 
Long de 32 km et véhiculant 103 GWhu par an sur l’ensemble du territoire, le réseau de chaleur châlonnais distribuera de l’énergie durable qui desservira l’ensemble des quartiers de Châlons-en-Champagne. Les équipes d’Engie Solutions et celles de la SCE commenceront les travaux à l’été 2021 pour une livraison de chaleur renouvelable aux premiers clients fin 2022. 
Engie Solutions et la SCE garantissent les engagements pris envers la Ville de Châlons-en-Champagne via la création de la société de projet CLOE (51 % Engie Solutions, 49 % SCE), associant la structure d’une Société d’Économie Mixte locale dédiée aux projets d’énergies d’avenir à l’expérience d’un opérateur industriel engagé dans les solutions d’énergies renouvelables. 
La récupération de la chaleur produite permettra, à elle seule, de réduire les émissions de CO2 de 17 000 tonnes par an pour le territoire châlonnais, soit l’équivalent moyen de 10 000 voitures de particuliers. 
 
    Une offre de souscription 100 % décarbonée
Issue à 70 % de la valorisation énergétique des déchets ménagers châlonnais, la chaleur distribuée sur le réseau sera donc assurément écologique. Dès 2024, 10 000 équivalents logements châlonnais auront accès à cette énergie de récupération, compétitive et produite localement ! À travers une offre de souscription inédite, les abonnés auront également la possibilité de compléter le mix énergétique du réseau par 30 % de biométhane agricole (biogaz) d’origine locale, réduisant ainsi leur empreinte carbone à zéro sur le plan du chauffage. Garantie par des certificats d’origine, cette souscription alternative 100 % décarbonée est une première en France. L’objectif est d’offrir à chaque client la possibilité de se rendre individuellement acteurs de la transition énergétique, en réduisant leur empreinte carbone.
 
Chiffres-clés autour du réseau de chaleur
10 000 équivalents logements bénéficiant d’une énergie durable
32 km de réseau vertueux
131 sous-stations connectées
103 GWhu par an
70 % d’émissions de CO2 supprimées
700 arbres plantés
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Réseaux VRD
Le seul magazine 100 % Réseaux, à destination des collectivités et du secteur privé.
Découvrir
Acheter un numéro
  BTP ça tourne traverse les siècles
+ de vidéos BTP ça tourne
Dernier numéro
N° 264
Sommaire
Découvrir
J'achète un numéro (25 €)
À lire également
À Marseille, le centre « Les Terrasses du Port » passe à la géothermie marine
À Marseille, le centre « Les Terrasses du Port » passe à la géothermie marine
Pour son eau chaude et son eau glacée, le centre commercial marseillais Les Terrasses du Port, va faire confiance à Engie Solutions et se raccorder au centre de géothermie marine Thassalia.
Micr’Eau en pleine forme économique
Micr’Eau en pleine forme économique
Micr'Eau, qui s’affiche comme le leader sur le marché français du stockage et torchage de Biogaz (et se développe dans le monde entier), travaille aussi dans les domaines du traitement des eaux potables, des eaux usées et de l'élimination de l'arsenic. Autant de secteurs porteurs qui poussent l’entreprise à envisager une très forte croissance sur les années à venir.
Retour prudent de la production chez Aliaxis
Retour prudent de la production chez Aliaxis
Le Groupe Aliaxis, spécialiste des solutions dédiées au transport des fluides proposées sous les entités Nicoll, Girpi et Aliaxis Utilities & Industry, s’organise pour un retour progressif à l’activité en préservant la santé de ses équipes.
Une aspiratrice à gaz efficace !
Une aspiratrice à gaz efficace !
Poussé par une volonté de respect de l’environnement farouche qu’il a su conjuguer avec la rentabilité économique, Laurent Galle, le président de la société Noblet, s’est allié au constructeur allemand RSP pour développer une aspiratrice à gaz. Pari réussi pour une machine unique en son genre.
Un partenariat RIVP/Voltalis pour l’énergie des logements parisiens
Un partenariat RIVP/Voltalis pour l’énergie des logements parisiens
La RIVP et Voltalis annoncent la signature d'un partenariat pour l'installation d'une solution d'économies d'énergie en vue d'équiper un premier lot d'un potentiel de 1 300 logements chauffés au tout électrique.
Champs-sur-Marne vers une chaleur à 82 % renouvelable
Champs-sur-Marne vers une chaleur à 82 % renouvelable
Avec la réussite de son forage géothermique, Champs-sur-Marne, grâce à la CAPVM et Engie Solutions, se dirige vers l’utilisation d’un réseau de chaleur à 82% d’origine renouvelable.
A Massy-Antony, le futur quartier Vilgénis et son réseau de chaleur vertueux
A Massy-Antony, le futur quartier Vilgénis et son réseau de chaleur vertueux
Dès le premier trimestre 2021, les premiers usagers du futur projet urbain Vilgénis à Massy-Antony (92), bénéficieront d’un réseau de chaleur issu à 72 % d’une énergie renouvelable et de récupération : l’incinération des déchets ménagers et du bois de récupération. Soutenu financièrement par l’Ademe et la région Ile-de-France, ce projet s’inscrit pleinement dans la volonté d’Engie Solutions d’accompagner la transition vers la neutralité carbone de ce territoire.
Tous les articles RÉSEAUX VRD
Événements
Bio360
24 Mars 2021
EuroRail Hub DIGITAL
24 Mars 2021
Rencontres Produrable - 100 % Digital
29 Mars 2021
+ d'événements
Emploi
- Technicien(ne) maintenance matériel chantier travaux publics
- Chef de chantier bâtiment
- Manoeuvre bâtiment
- Manoeuvre de chantier
+ d’offres
Vous cherchez un métier, un emploi, découvrez sur notre site emploi nos reportages sur des profils métiers.
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.