Menu
SIFER 2021
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

Guingamp Paimpol agglomération s’appuie sur le Cerema pour répondre aux nouveaux enjeux du territoire

Guingamp Paimpol agglomération s’appuie sur le Cerema pour répondre aux nouveaux enjeux du territoire
Crédit DR
Par la rédaction, le 27 janvier 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Le Cerema et Guingamp Paimpol Agglomération ont signé une convention-cadre de partenariat d’innovation et de coopération pour les 3 prochaines années. L’objectif pour la collectivité est d’être accompagnée dans le déploiement de méthodologies et solutions innovantes dans les domaines de la mobilité, de l’adaptation au changement climatique, de l’environnement et des risques, et enfin des infrastructures et ouvrages d’art.
 
Ce partenariat vise à déployer des solutions innovantes pour la mise en œuvre des politiques publiques, en répondant aux enjeux de territoire actuels et à venir. Les compétences multidisciplinaires du Cerema permettront à la collectivité d’intégrer les différents enjeux de territoire et d’avoir une approche transversale pour les politiques publiques.

     4 thématiques aux enjeux croisés
Le champ de ce partenariat est vaste et porte sur quatre thématiques dont les enjeux se croisent, et pour lesquels le Cerema peut développer une approche transversale. Durant les trois années de la convention, Guingamp Paimpol agglomération pourra solliciter le Cerema pour des projets dans ces grands domaines :
— la mobilité et espaces publics : l’approche pluridisciplinaire du Cerema sera mise en œuvre pour intégrer tous les enjeux de mobilité dans le développement des solutions. Les premières actions consisteront à améliorer la connaissance des pratiques de mobilité sur le territoire, pour agir sur les leviers pertinents d’amélioration de la mobilité notamment en zone peu dense. Un travail d’accompagnement des élus et des agents de la collectivité sera mené à travers des ateliers pour les acculturer aux enjeux et aux outils existants, approfondir la connaissance de la mobilité locale et co-construire leur stratégie.
— Les infrastructures et ouvrages d’art : des actions seront menées assez rapidement dans ce domaine également, afin d’améliorer la gestion patrimoniale des chaussées, des bâtiments, des ouvrages d’art.
— l’ingénierie des territoires et changement climatique : l’objectif dans ce domaine est de renforcer la capacité du territoire à faire face aux risques naturels et favoriser sa résilience. Les sujets abordés seront nombreux, allant de l’adaptation de ce territoire littoral au changement climatique à la gestion foncière, en passant par les énergies renouvelables ou encore l’économie circulaire.
— L’environnement, avec la prise en compte des risques naturels et de la biodiversité. Un axe qui vise à accompagner la transition du territoire vers un modèle de développement sobre en ressources, décarbonné, respectueux de l’environnement et équitable, à travers la prise en compte des enjeux de biodiversité et l’intégration des risques dans l’aménagement.
Ce mode d’action à travers des conventions-cadres permet au Cerema et aux collectivités de collaborer sur un large panel d’actions.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Réseaux VRD
Le seul magazine 100 % Réseaux, à destination des collectivités et du secteur privé.
Découvrir
Acheter un numéro
À lire également
Favoriser le réemploi du mobilier dans les bureaux de demain
Favoriser le réemploi du mobilier dans les bureaux de demain
L'IFPEB, le Cerema et leurs partenaires lancent le projet "Bureaux de demain", dans le cadre d’un AMI du Contrat de plan interrégional État-Régions Vallée de Seine (CPIER) porté par l'Ademe, qui propose à tous les acteurs ayant un projet d’aménagement de bureau en Ile-de-France et en Normandie, de les accompagner pour favoriser le réemploi et l’économie circulaire.
Déshydrater les boues de carrières en temps record
Déshydrater les boues de carrières en temps record
Très engagée dans l’accélération de l’économie circulaire, et dans le cadre du projet Interreg Suricates, la société Ixsane, société d’études et d’ingénieurs conseils dans le domaine de l’ingénierie urbaine et environnementale, a développé un nouvel équipement pilote de déshydratation des sédiments. Dans le cadre d’un projet initié avec le Cerema (1) à l’occasion du salon SIM (2), l’équipement a été récemment testé pour le traitement et la valorisation des boues de carrières. 
TramERSGB5® : un nouveau système de rail noyé pour tramway
TramERSGB5® : un nouveau système de rail noyé pour tramway
Lors du salon Sifer, le fournisseur de systèmes de fixation de rails pour les voies sans ballast edilon)(sedra présentera le système TramERSGB5 développé avec Eiffage Route et Eiffage Rail et récemment primé par le Cerema.
Le Cerema donne des clés pour développer des réseaux de chaleur en milieu rural
Le Cerema donne des clés pour développer des réseaux de chaleur en milieu rural
Les réseaux de chaleur permettent de développer les énergies renouvelables au niveau d’un territoire, mais le montage des projets est une démarche complexe. Le Cerema (centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement) vient de mettre à disposition des acteurs des territoires moins denses, un guide pour mener à bien leur projet.
Les câbles d'ouvrages d'art testés par le Cerema
Les câbles d'ouvrages d'art testés par le Cerema
Les experts du Cerema Sud-Ouest, spécialisés dans les ouvrages à câbles, proposent une plateforme d’expérimentation rare en France pour améliorer leur sécurité et leur durée de vie.
L'Etat s'attaque aux friches
L'Etat s'attaque aux friches
Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique et Emmanuelle Wargon, ministre déléguée au Logement ont annoncé la création d’un « fonds de recyclage de friches » lors du 5ème Conseil de défense écologique du 27 juillet 2020. Un premier appel à projets est lancé. 
Ponts : 40 millions d'euros pour les collectivités
Ponts : 40 millions d'euros pour les collectivités
Dans le cadre du plan de relance, une aide de 40 millions d’euros est destinée aux collectivités qui peuvent prétendre au programme national Ponts.
Tous les articles RÉSEAUX VRD
Inscrivez-vous aux Trophées de la Distribution de Matériels
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.